Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique 1er mai 2021
|A la veille de la célébration de la fête du travail, le président de la République adresse un message à la nation

Burundi - Sécurité 30 avril 2021
|Six personnes mortes foudroyées en commune Tangara

Burundi - Sécurité 29 avril 2021
|Une personne se donne la mort en province de Bubanza

Burundi - Sécurité28 avril 2021
|Un pasteur d’origine béninoise tué en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 27 avril 2021
|Un bénéficiaire de la grâce présidentielle introuvable !

Burundi - Sécurité 26 avril 2021
|Un étudiant de l’université du Burundi serait mort des suites de la faim

Burundi - Sécurité 24 avril 2021
|Deux personnes tuées en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité23 avril 2021
|Une personne retrouvée sans vie en zone Nyakararo

Burundi - Russie – Sécurité 22 avril 2021
|Gitega signe avec Moscou le projet d’implantation d’un centre nucléaire au Burundi

Burundi – Sécurité 21 avril 2021
|Dix bandits interpellés au quartier III en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 20 avril 2021
|Une administrative accusée de vendre des boissons prohibées arrêté à Mwaro

Burundi - Sécurité 19 avril 2021
|Un berger tué en province de Bururi !

Burundi - Sécurité17 avril 2021
|Un homme armé a fait sept morts et trois blessés à Rusaka

Burundi - Sécurité16 avril 2021
|Un corps sans vie découvert dans la zone de Kinindo

Burundi - Sécurité 15 avril 2021
|Le chef de quartier Teza dans le collimateur de la population de cette localité

Burundi - Sécurité 14 avril 2021
|Une personne tuée en commune Gihanga

Burundi –Sécurité 13 avril 2021
| Trois cadavres découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité12 avril 2021
|Arrêté pour avoir tué sa conjointe

Burundi - Sécurité 10 avril 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière 9 avril 2021
|Des personnes gravement blessées lors d’un accident de roulage survenu en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 8 avril 2021
|Une personne retrouvée morte en zone Musaga

Burundi - Sécurité7 avril 2021
|L’insécurité monte d’un cran dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité6 avril 2021
|Des motards toujours sous injonctions policières au Sud du pays

Burundi - Sécurité 5 avril 2021
|Une personne portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Changement Climatique3 avril 2021
|Les ressortissants de Gifurwe ne savent plus à quel saint se vouer

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Quand le trafic humain inquiète, selon une opinion !

11 mars 2021

Bujumbura, le 11 mars 2021 (Net Press) . Dans le cadre de la lutte contre le trafic humain , en date du 26 février 2021, la police burundaise a réceptionné à la frontière burundo-tanzanienne 89 femmes victimes de trafic humain remis par la police kenyane. Elles allaient être vendues dans les monarchies petrodollars, comme l’annonce Pierre Nkurikiye, le porte-parole du ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique au cour d’un point de presse tenu ce jeudi.

Une opinion trouve que cet acte est alarmant car selon elle, tous les points de sortie sont surveillés jour et nuit et se demande où passe les victimes de ce crime. Pierre Nkurikiye a révélé que ces femmes qui ont été remises à leur familles, possédaient des passeports authentiques. Ils ont été confisqués au service national des renseignements pour une enquête y relative afin de dégager les auteurs de ce trafic humain.

Ce porte-parole a en outre fait savoir qu’en date du 25 février 2021, en zone Kinama, de la commune urbaine de Ntahangwa, la police a mis la main à un certain Abel Ntirandekura, le journaliste du medium en ligne "Burundi Iwacu Tv" en train de fabriquer les autorisations de sortie à la solde de Jean Marie Ngendakumana. Sept passeports, 13 cartes de vaccination contre covid19 et une grenade ont été saisie sur les lieux.

Les personnes impliquées dans l’octroi de ces autorisations de sortie demandaient le payement de 50 Usd et le trafic d’humain payait 300 dollars américains par tête. Pierre Nkurikiye affirme qu’en date du 2 mars 2021, la police a interpellé Brigadier de police 2, Gratien Ndayisenga, ce policier qui travaille au bureau de l’immigration Kanyaru haut, à la frontière du Burundi avec le Rwanda.

Celui-ci escortait trois femmes pour prendre l’avion à l’aéroport international Melchior Ndadaye vers les pays arabes et sont gardés dans le cachot du service national des renseignements pour une enquête y relative. Il a lancé un appel vibrant à la communauté burundaise et internationale de s’impliquer davantage dans la lutte contre le trafic humain qui prend une allure inquiétante car, selon lui, les auteurs de ce crime travaillent en réseaux avec ceux de l’étranger.

Pierre Nkurikiye a déclaré que ce trafic d’humain ternit l’image du Burundi dans le concert des nations d’autant plus que les femmes maltraitées dans ces pays font des Sit-in au niveau des représentations diplomatiques du Burundi dans les pays pétrodollars pour réclamer leur retour sur le Burundi .Il a interpelé tout le monde d’avertir la police s’il y a des cas suspects victimes de trafic humain.

Une opinion se demande pourquoi les victimes de trafic humain trompent la vigilance des forces de l’ordre et de sécurité accréditées sur les points de sortie du pays pour aller dans les pays arabes. Le fait qu’il ne s’arrête pas, c’est le fait qu’il y a des complices comme c’est le cas de ce policier BP2 Gratien Ndayisenga, qui travaillait au bureau de l’immigration de Kanyaru-Haut et qui s’apprêtait à escorter trois femmes pour prendre l’avion à Bujumbura, à destination vers les pays arabes.

Cette opinion trouve qu’il y’aurait des policiers trafiquants d’humains car, selon elle, il est impensable que 89 individus traversent une frontière bien gardée pour être appréhendés au Kenya. La même opinion soupçonne également des hommes influents d’être derrière ce trafic de la honte. N.R.

Burundi - Administration

Le chef de l’Etat signe plusieurs décrets cette semaine

Gitega, le 11 mars 2021 (Net Press) . En date du 9 mars, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a nommé par décret le directeur général du centre hospitalo-universitaire de Kamenge, plus connu sous le nom de l’hôpital Roi Khaled, en la personne du Dr. Stany Harakandi. Le directeur chargé des soins à cet hôpital est le Dr. Léonard Bivahagumye tandis que la directrice administrative et financière devient Mme Béatrice Banyankangenda.

Il a également nommé les directeurs provinciaux de l’enseignement dans tout le pays, ce qui a fait réagir le parti Apdr qui se félicite que son membre, Fidélité Nibigira, a été placée à la tête de la direction provinciale de l’enseignement en mairie de Bujumbura.

Quant à l’école normale supérieure, Ens, son nouveau directeur général est Dr. Ir. Hassan Nusura. Le directeur d’assurance-qualité à cette école est Dr. Simon Bisore. Le directeur des services académiques est Dr. Vincent Havyarimana et Dr. Agnès Nakimana est chargée désormais de la recherche. Enfin, le directeur financier à l’Ens est M. Eugène Buhinja. Ch.N.

Burundi - Urbanisme

Mise en cause du travail de bornage par les agents du titre foncier à Muyinga centre

Muyinga, le 11 mars 2021 (Net Press) . Ceci a été dit par certaines populations de la province de Muyinga, au Nord-est du pays, qui ont des parcelles à Muyinga centre qui dénoncent le travail des agents du titre foncier dans cette contrée. Pour elles, ils ont mal mesuré les parcelles et demandent qu’il y ait une équipe pour la vérification avant qu’elles ne payent l’impôt foncier.

Selon nos sources, ce groupe de techniciens ont commencé ce travail au mois de janvier et ils ont passé de maison en maison en mesurant les parcelles, y compris celles qui ne sont pas bâties pour que les propriétaires de ces parcelles puissent payer l’impôt foncier. Ces populations disent qu’elles viennent de passer plusieurs années sans payer cet impôt.

Selon la même source, l’administrateur de la commune Muyinga, dans un communiqué qu’il a adressé à la population de son entité administrative ce 9mars 2021, a dit que les propriétaires de ces parcelles doivent payer l’impôt foncier avant la fin de ce mois et que sinon, ils paieront une amende de 50% de ce qu’ils devraient payer.

La population dit que l’équipe qui a fait le mesurage de leurs parcelles l’a mal fait et demande qu’une autre équipe de vérification y soit dépêchée avant de payer cet impôt foncier. N.B.

Burundi - Culture

Vers un festival basé sur la culture de notre pays

Bujumbura, le 11 mars 2021 (Net Press). Nous apprenons que sous le haut patronage du président de la République, Evariste Ndayishimiye, le ministère ayant dans ses attributions l’intégration du Burundi à l’Eac et de la jeunesse organise ces 18 et 19 mars un festival et une exposition-vente des produits fabriqués par des ressortissants burundais.

Ces activités se dérouleront au stade Intwari de la capitale économique Bujumbura et les groupes folkloriques de tout le pays y prendront part. Selon des informations concordantes, ce festival débutera en date du 18 mars à partir de 12 heures et tout le monde y est convié, surtout que l’entrée sera gratuite. D.N.

Burundi - Humanitaire

Plus de 400 ménages du site Kigaramango de la zone Gatumba reçoivent un don de loyer

Bujumbura, le 11 mars 2021 (Net Press) . Nous apprenons que 402 ménages du site de Kigaramango de la zone Gatumba, en commune Mutimbuzi, de la province Bujumbura, à l’Ouest du pays, ont reçu un don de loyer ce mercredi 10 mars2021. C’est de la part du ministère ayant la solidarité dans ses attributions, en collaboration avec Oim (organisation internationale de migration) suite à l’inondation qui a fait que plus de 3.000 ménages de Gatumba soient délogés de leurs ménages avant d’être transférés à ce site.

La ministre de la solidarité et du droit de la personne humaine et du genre, Imelda Sabushimike, dit que 402 ménages qui était locataires des maisons ont reçu le loyer et beaucoup d’autres biens. La ministre dit que le projet élaboré par ce ministère concerne également 1.000 ménages qui sont également locataires qui vont recevoir ce kit d’accompagnement et par après, ils poursuivront cette activité pour les 624 ménages restants.

La ministre demande à la population qui vient de recevoir ce loyer et d’une autre aide de 580.000 Fbu de la part des associations de les utiliser en bons pères de familles. Elle dit que cela constitue un capital et leur permettra un auto-développement, voire celui du pays.

Les bénéficiaires se réjouissent de cette aide et remercient le gouvernement ainsi que les associations qui ont pris cette initiative. Ils ont ajouté qu’ils vont maintenant avoir une vie meilleure par rapport à celle qu’ils menaient au site. N.B.

Burundi - Energie

La coupure du courant électrique se prolonge dans la capitale économique

Bujumbura, le 11 mars 2021 (Net Press). Depuis hier, les activités sont presque paralysées dans le centre-ville de Bujumbura du fait que la capitale économique a été dans le noir pendant une longue période. Rien que dans l’après-midi de ce 10 mars, le courant électrique a fait défaut pendant au moins 4 heures d’affilé.

Aujourd’hui, vers le milieu de l’avant-midi jusque dans l’après-midi, il n’y avait pas de courant électrique dans le centre-ville. Ceux qui utilisent des groupes électrogènes se plaignaient d’une consommation imprévue du carburant et ceux qui travaillent dans de salons de coiffure ont augmenté de 500 Fbu le tarif habituel suite à l’usage du groupe électrogène.

Face à cette situation, des spéculations commencent car des gens qui ne supportent pas le manque de carburant pendant une longue période contactent en toute clandestinité des agents de la Regideso pour les "arranger" moyennant quelque chose. Cette pratique peut malheureusement entraîner une coupure chez les voisins, surtout dans des services qui partagent un même immeuble à étage, ce qui gêne davantage car l’on est obligé de faire le même exercice que le premier. J.M.

Burundi - Rdc - Réfugiés

Plus de 400 réfugiés du camp de Mulongwe en manifestation

Uvira, le 11 mars 2021 (Net Press) . Ce mercredi 10 mars 2021, 400 réfugiés du camp de déplacés de Mulongwe en République démocratique du Congo ont manifesté en réclamant l’argent pour acheter la nourriture. Ils ont dit que depuis leur arrivée dans le camp, ils ont reçu une fois la nourriture pour trois jours seulement.

Ces réfugiés ont appris que dans les prochains jours, ils seront approvisionnés en vivres pour 15 jours, ils ont dit qu’ils veulent de l’argent comme les autres camps de déplacés pour qu’eux même fassent les achats. Ils ont dit qu’ils viennent de passer deux ans dans ce camp sans être assistés. Concernant l’assistance en vivres qu’on prévoit distribuer, ils ont dit qu’ils ne vont pas les accueillir. N.B.

Burundi - Tanzanie - Santé

Tanzanie : John Pombe Magufuli rattrapé par le covid-19

Dar es Salam, le 11 mars 2021 (Net Press). Le président tanzanien, John Pombe Magufuli, n’est plus apparu en public depuis la fin du mois de février et plusieurs sources affirment qu’il a été contaminé par le coronavirus.

L’universitaire britannique Nic Cheeseman, fondateur du site Democracy in Africa, affirme tenir de deux sources différentes que John Pombe Magufuli est « sérieusement malade » et a été hospitalisé à Nairobi. « Ne comptez pas sur le gouvernement tanzanien pour confirmer cette information », conclut-il. Le 10 mars au soir, la presse kenyane laissait à son tour entendre que Magafuli avait été évacué vers l’Inde pour y être soigné.

Pour rappel, le président tanzanien, John Pombe Magufuli, a refusé de prendre la pandémie au sérieux, s’enfermant dans le déni et recommandant à ses concitoyens des séances de prière et des décoctions de plantes. N.R.

Burundi - Cote d’Ivoire – Nécrologie

Disparition du premier ministre ivoirien des suites d’un cancer

Berlin, le 11 mars 2021 (Net Press) . Le premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, s’est éteint ce mercredi 10 mars en Allemagne des suites d’un cancer à l’âge de 56 ans. Il avait été évacué de Côte d’Ivoire pour des raisons médicales le 18 février après une aggravation rapide de son état de santé. Il avait remplacé à ce poste Gon Coulibaly, décédé lui aussi des suites du cancer alors qu’il avait été dépêché en France en juillet 2020.

Né le 8 mars 1965 à Abidjan, l’histoire de Hamed Bakayoko est celle d’une ascension balzacienne, favorisée notamment par la confiance de Dominique Ouattara, l’épouse du président, puis du couple présidentiel. L’histoire d’un garçon qui, le baccalauréat pour seul diplôme, sera successivement leader étudiant, journaliste, patron de radio, député, maire d’Abobo, ministre de l’intérieur, de la défense, puis premier ministre.

Le président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, a de sa part adressé ses sincères condoléances au gouvernement ivoirien, à son homologue Alassane Ouattara et au peuple ivoirien. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE