Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 1er juin 2021
|Trois personnes tuées en province de Kayanza et de Cibitoke

Burundi - Sécurité 31 mai 2021
|Une cache de bandits qui bascule sous le silence de la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi - Kenya - Politique 29 mai 2021
|Le président de la République du Burundi attendu au Kenya !

Burundi - Sécurité 28 mai 2021
|Trois corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Politique27 mai 2021
|Audience à la présidence de la République

Burundi - Sécurité 26 mai 2021
|Explosion de grenades sur Bujumbura, deux morts et des blessés, selon la police

Burundi - Rwanda - Sécurité25 mai 2021
|L’armée burundaise dément formellement une information des réseaux sociaux

Burundi - Sécurité 24 mai 2021
|Six personnes mortes dans la noyade en province de Muyinga

Burundi - Onu - Génocide22 mai 2021
|Le Burundi vote contre la responsabilité de protéger et de prévenir le génocide

Burundi - Sécurité21 mai 2021
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité20 mai 2021
|Des vols répétitifs de vaches dans la province de Bujumbura dit rural

Burundi - Sécurité19 mai 2021
|"La province de Mwaro devient un hébergement des criminels", dixit un ressortissant

Burundi - Sécurité18 mai 2021
|Trois enfants mordus par un chien en zone Kinama

Burundi - Rwanda - Sécurité 17 mai 2021
|Un rapatrié venu du Rwanda introuvable !

Burundi - Sécurité15 mai 2021
|Une personne d’origine congolaise trouve la mort au Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité14 mai 2021
|Des pêcheurs trouvent la mort dans le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité13 mai 2021
| Plus de 200 maisons détruites et brulées sur la sous colline Nyarure

Burundi - Sécurité12 mai 2021
|La population de Bujumbura, de Mwaro et de Muramvya invitée à garantir et à sauvegarder la paix et la sécurité

Burundi - Sécurité11 mai 2021
|Une personne morte sur la colline Cunyu en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 10 mai 2021
|Un journaliste de la radio Culture retrouvé mort.

Burundi - Justice8 mai 2021
|Condamnation de l’ancien député Fabien Banciryanino

Burundi - Sécurité7 mai 2021
|Des pluies torrentielles occasionnent un écroulement d’un pont en commune Kabezi

Burundi - Sécurité6 mai 2021
|La cohabitation des plus compliquées entre policiers et motards au Sud du pays

Burundi - Sécurité5 mai 2021
|Une jeune fille trouve une mort accidentelle dans la commune de Kabezi

Burundi - Sécurité 4 mai 2021
|Un policier accusé d’avoir facilité l’escapade d’un détenu clandestin arrêté à Rutana !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des pêcheurs trouvent la mort dans le lac Tanganyika

14 mai 2021

Rumonge, le 14 mai 2021 (Net Press) . Des informations en provenance de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, rapportent que deux pêcheurs qui étaient à bord d’un bateau ont trouvé la mort dans la nuit de jeudi à vendredi 14 mai, suite à des vents violents qui ont renversé cette barque.

Il était vers 1 heure du matin quand l’accident a eu lieu et les deux hommes tués seraient originaires de la commune de Muhuta, dans cette même entité provinciale. Jusque dans la matinée de ce vendredi, les deux cadavres n’avaient pas encore été retrouvés et les recherches continuent, d’après nos sources sur place. D.N.

Burundi - Sécurité

Une femme tuée en province de Karusi

Karusi, le 14 mai 2021 (Net Press). Un corps sans vie d’une femme d’une trentaine d’années a été découvert ce mercredi 12 mai, flottant sur le rivière Ndurumu, au pied de la colline de Nyamabega, en zone Buhinyuza, de la commune Buhiga, en province de Karusi au Centre-est du pays.

Gérard Ntakarutimana, l’autorité locale et nombreux témoins affirment que ce corps sans vie était en décomposition et donc non identifiable. Ils privilégient l’hypothèse qu’elle aurait été tuée ailleurs et pour fausser les enquêtes, elle aurait été jetée dans la rivière Ndurumu.

Les autorités policières de cette entité administrative disent avoir ouvert une enquête pour élucider les causes et les circonstances de ce meurtre et sous l’ordre de l’autorité locale, la victime a été enterrée. N.R.

Burundi - Sécurité

Une fouille-perquisition à la prison centrale de Ngozi

Ngozi, le 14 mai 2021 (Net Press) . Quelques éléments de la police ont effectué dans la matinée de ce vendredi une fouille-perquisition à la prison centrale de Ngozi, au Nord du pays. Des informations de cette province rapportent que des téléphones portables, du chanvre et des boissons ont été réquisitionnés.

Le directeur de la prison centrale de Ngozi dit que cette fouille-perquisition rentre dans le cadre de la sécurisation de cette maison carcérale. Cependant, cet objectif est difficile à atteindre dans les prisons du Burundi où l’on observe un peu partout dans le pays une surpopulation carcérale, ce qui est un facteur déterminant d’insécurité dans ces milieux. N.R.

Burundi - Ouganda - Sécurité

Kampala compte envoyer des experts militaires pour l’évaluation de la sécurité du Burundi

Kampala, le 14 mai 2021 (Net Press) . Le président ougandais Yoweri Kaguta Museveni a reçu en audience ce jeudi 13 mars son homologue burundais, Evariste Ndayishimiye. Leurs échanges ont été centrés sur les bonnes relations historiques entre Kampala et Gitega, le retour de la paix et de la tranquillité du Burundi.

Bien qu’il ait salué ce retour du pays à la situation normale, il entend envoyer des experts militaires de son pays pour évaluer la situation sécuritaire au Burundi. Rappelons que le président ougandais a été médiateur dans le conflit burundais à deux reprises, mandaté par la communauté de l’Afrique de l’Est, sans beaucoup de succès.

De son côté, le président burundais, Evariste Ndayishimiye, a informé son homologue ougandais que le Burundi a recouvré la paix et la tranquillité, l’Unité dans la diversité et a salué la promesse de son homologue ougandais d’envoyer des experts militaires ougandais dans l’optique d’évaluer la situation sécuritaire qui prévaut au Burundi. Il lui a rassuré que ces experts militaires seront accueillis à bras ouverts. N.R.

Burundi - Changement Climatique

Un débordement qui inquiète !

Bujumbura, le 14 mai 2021 (Net Press) . Les habitants des zones Gatumba et Rukaramu, de la commune Mutimbuzi, en province de Bujumbura, à l’Ouest du pays, vivent dans la peur-panique suite au débordement des eaux du lac Tanganyika et de la rivière Rusizi qui inondent les maisons riveraines.

Ces débordements ont déjà provoqué la destruction des maisons, poussant 2000 ménages à fuir vers la clôture de l’aéroport international Melchior Ndadaye, où ils vivent dans la précarité, selon leurs témoignages.

Selon nos sources, les localités les plus touchées sont Mushasha 1 et 2, Warubondo et Vugizo, ainsi que des localités de la zone Rukaramu, tout près de l’aéroport international où les eaux affluent dans les ménages, provoquant des destructions des maisons.

Des autorités locales disent que même la route Bujumbura – Gatumba – Rdc est menacée de s’écrouler et affirment que ces débordements seraient le résultat des eaux en provenance de la République démocratique du Congo (Rdc ) qui ont afflué sur le lac Tanganyika et la rivière Rusizi, avant que ces derniers ne se fâchent contre leurs voisins.

Et au moment où nous mettons sous presse, nous apprenons que la population de ces localités fuit ces débordements vers des endroits plus cléments et 2000 personnes en provenance des localités de Kinyinya 1,2 ,3 et 4, de Kajaga et de Rukaramu, composées essentiellement par des enfants, des femmes et les catégories des personnes du troisième âge, ont déménagé depuis mercredi 12 mai et se retrouvent derrière la clôture de l’aéroport international Melchior Ndadaye. Ils dorment à la belle étoile et soumis aux conditions d’hygiène déplorables et ils demandent à tout âme charitable de voler à leur secours.

L’administrateur de la commune Mutimbuzi dit que la plateforme de prévention des risques et catastrophes, de concert avec l’administration, va tenir une réunion ce vendredi pour trouver une issue favorable pour contrecarrer les dangers de ces débordements des eaux du lac Tanganyika et de la rivière de la Rusizi pour aider la population victime. N.R.

Burundi - Médias

Six ans après, les médias se souviennent…

Bujumbura, le 14 mai 2021 (Net Press) . Dans ses dépêches d’hier, la rédaction évoquait une tentative de coup d’Etat qui a avorté en date du 13 mai 2015. Les populations contentes de cette action militaire se sont arrogées le droit de détruire la radio et télévision Rema proche du parti Cndd-Fdd au pouvoir. Mais après l’échec du putsch, la situation s’est renversée car dans la petite matinée du 14 mai, les radios et télévisions privées les plus écoutées ont été détruites par les forces de l’ordre.

Ce fut notamment les radios Rpa, radio publique africaine, la radio Bonesha à partir de laquelle la déclaration de destitution de l’ancien président, feu Pierre Nkurunziza, a été annoncée, la radio Isanganiro ainsi que la radio et télévision Renaissance qui émettaient toutes à partir de la capitale économique Bujumbura.

Pour rappel, l’on saura que quelques jours avant, depuis l’organisation des manifestations contre le troisième mandat de Pierre Nkurunziza, les radios comme la Rpa et Bonesha Fm n’émettaient plus que sur Bujumbura, probablement pour que les populations de l’intérieur du pays ne suivent pas ce qui se passe dans la capitale Bujumbura.

Parmi les radios détruites, trois d’entre elles ont émis de nouveau leurs programmes, à savoir la radio et télévision Rema dans un premier temps, la radio Isanganiro presqu’une année après sa destruction et très récemment, le 26 février 2021, la radio Bonesha, sur demande du président de la République, Evariste Ndayishimiye.

Une centaine de journalistes seront également obligés de quitter le pays et parmi eux, il y en a qui ont été condamnés à perpétuité, accusés d’avoir trempé dans la tentative de coup d’Etat du 13 mai 2015. J.M.

Burundi - Education

"Le lycée Etoile des Montagnes d’Ijenda reçoit une visite d’encadrement", dixit la Voix de l’Enseignant

Bujumbura, le 14 mai 2021 (Net Press) . Chaque année, les anciens du lycée Etoile des Montagnes d’Ijenda (LEMI) organisent une descente à leur lycée dont l’objectif est purement un encadrement pédagogique et social. Les anciens cotisent chacun à sa hauteur. A ce jour, la cuisine change au lycée. Une ancienne du lycée promet un prix aux élèves qui se classeront premiers aux concours nationaux (de 9ème et Examen d’Etat).

Selon toujours ce confrère, les élèves de 9ème ne prennent pas au sérieux du choix de l’orientation au post-fondamental. Les élèves qui terminent le cycle fondamental ne prennent pas assez de temps pour choisir trois sections qu’ils désirent poursuivre au second cycle de l’enseignement secondaire.

Au lieu de consulter les enseignants et les parents, ils font des choix au hasard qui ne tiennent pas compte de leurs aptitudes intellectuelles. Ils expliquent ce manque de concentration par le fait que la commission chargée de l’orientation dans le cycle post-fondamental ne tient pas compte de leurs choix. Les parents demandent aux enseignants d’aider les élèves à proposer des sections qu’ils sont à mesure de suivre avec succès et à la commission d’orientation de tenir compte des propositions dans la mesure du possible.

Tout n’est pas que rose dans le métier d’enseigner car, selon toujours l’hebdomadaire, les enseignants du lycée de l’Amitié réclament le salaire de trois mois. Au Lycée de l’Amitié (ex Lycée Saint Albert) de Ngagara, les enseignants vacataires réclament leurs salaires de trois moins d’arriérés. Ils accusent les autorités d’être animées d’un esprit de mépris envers une partie du personnel.

Seul le personnel permanent est payé régulièrement. Les responsables parlent plutôt d’un problème de comptage des heures prestées et la signature du haut niveau qui a tardé à être disponible. Les enseignants parlent de négligence car la signature ne peut pas manquer pendant trois mois et seulement pour les vacataires. Ils menacent de lancer un préavis de grève. Ch.N.

Burundi - Rwanda – Rdc - Sécurité Aérienne

L’avion de la compagnie Rwandair échappe de justesse à son crash

Lubumbashi, le 14 mai 2021 (Net Press) . L’avion de la compagnie Rwandair WB 102 a échappé de justesse, dans la nuit du 12 au 13 mai 2021, à son crash, suite au problème technique. Il a effectué un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Lubumbashi en République démocratique du Congo, comme le rapporte ladite compagnie sur son compte tweeter.

L’avion Rwandair WB 102 avait à son bord une quarantaine de passagers, dont des Burundais. Il avait décollé à 23h55 en date du 12 mai 2021 à destination de la ville de Johannesburg, en Afrique du Sud. Arrivé dans le ciel de Lubumbashi, cet avion a connu un problème technique et pour échapper à l’irréparable, cet aéronef à procédé à un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Lubumbashi, en Rdc où il reste cloué au sol en attentant sa réparation.

Des sources dignes de foi proches de cette compagnie, un autre avion a été affrété à cet effet pour la poursuite du voyage. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE