Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 1er juin 2021
|Trois personnes tuées en province de Kayanza et de Cibitoke

Burundi - Sécurité 31 mai 2021
|Une cache de bandits qui bascule sous le silence de la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi - Kenya - Politique 29 mai 2021
|Le président de la République du Burundi attendu au Kenya !

Burundi - Sécurité 28 mai 2021
|Trois corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Politique27 mai 2021
|Audience à la présidence de la République

Burundi - Sécurité 26 mai 2021
|Explosion de grenades sur Bujumbura, deux morts et des blessés, selon la police

Burundi - Rwanda - Sécurité25 mai 2021
|L’armée burundaise dément formellement une information des réseaux sociaux

Burundi - Sécurité 24 mai 2021
|Six personnes mortes dans la noyade en province de Muyinga

Burundi - Onu - Génocide22 mai 2021
|Le Burundi vote contre la responsabilité de protéger et de prévenir le génocide

Burundi - Sécurité21 mai 2021
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité20 mai 2021
|Des vols répétitifs de vaches dans la province de Bujumbura dit rural

Burundi - Sécurité19 mai 2021
|"La province de Mwaro devient un hébergement des criminels", dixit un ressortissant

Burundi - Sécurité18 mai 2021
|Trois enfants mordus par un chien en zone Kinama

Burundi - Rwanda - Sécurité 17 mai 2021
|Un rapatrié venu du Rwanda introuvable !

Burundi - Sécurité15 mai 2021
|Une personne d’origine congolaise trouve la mort au Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité14 mai 2021
|Des pêcheurs trouvent la mort dans le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité13 mai 2021
| Plus de 200 maisons détruites et brulées sur la sous colline Nyarure

Burundi - Sécurité12 mai 2021
|La population de Bujumbura, de Mwaro et de Muramvya invitée à garantir et à sauvegarder la paix et la sécurité

Burundi - Sécurité11 mai 2021
|Une personne morte sur la colline Cunyu en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 10 mai 2021
|Un journaliste de la radio Culture retrouvé mort.

Burundi - Justice8 mai 2021
|Condamnation de l’ancien député Fabien Banciryanino

Burundi - Sécurité7 mai 2021
|Des pluies torrentielles occasionnent un écroulement d’un pont en commune Kabezi

Burundi - Sécurité6 mai 2021
|La cohabitation des plus compliquées entre policiers et motards au Sud du pays

Burundi - Sécurité5 mai 2021
|Une jeune fille trouve une mort accidentelle dans la commune de Kabezi

Burundi - Sécurité 4 mai 2021
|Un policier accusé d’avoir facilité l’escapade d’un détenu clandestin arrêté à Rutana !

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Six personnes mortes dans la noyade en province de Muyinga

24 mai 2021

Muyinga, le 24 mai 2021 (Net Press) . Six personnes ont trouvé la mort d’une noyade dans un ruisseau de Nyamarebe, en commune Giteranyi, en province de Muyinga, au Nord-est du pays et cinq autres ont eu la vie sauve grâce à l’intervention musclée de la population, comme l’affirme Pierre Nkurikiye, porte-parole au ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique.

Pierre Nkurikiye dit que les victimes s’étaient embarquées dans un petit bateau de fortune qui s’est abîmé dans les eaux, six personnes ont trouvé la mort sur place et 5 autres ont été secourues par la population. Elles ont été évacuées par la suite dans des structures sanitaires les plus proches. N.R.

Burundi - Sécurité

Assassinat ignoble d’une veuve au Centre du pays

Muramvya, le 24 mai 2021 (Net Press) . Elle s’appelle Innocente Niyonkuru, une femme de 49 ans qui a été retrouvée morte dans la soirée d’hier à quelques 300 mètres de chez elle sur la colline Buniha, dans la commune de Kiganda, de la province de Muramvya, au Centre du pays. Elle cohabitait avec sa marâtre, dont l’entente laissait à désirer, sous le toit parental car elle avait divorcé d’avec son mari.

Selon des informations recueillies sur place, son visage était encore gonflé quand elle a été découverte, d’où une hypothèse qu’elle aurait été frappée d’un objet contondant avant de trouver la mort. Les mêmes sources d’informations indiquent que la victime a été emmenée à l’hôpital de Kiganda au moment où six personnes, dont la marâtre, ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes.

Au Nord-ouest, plus précisément à la transversale 4 de la colline de Nyamitanga, dans la commune de Buganda, de la province de Cibitoke, les pêcheurs ont découvert dans l’après-midi de ce samedi 22 mai un corps sans vie d’un homme en extrême décomposition. Il semble que ceux qui l’ont vu pour la première fois aient été attirés par une odeur nauséabonde et des mouches.

L’on ne connaît pas encore les mobiles ni les auteurs de ce crime mais les témoins oculaires indiquent qu’il y avait une corde autour de son cou, d’où ils privilégient l’hypothèse qu’il aurait été assassiné à l’aide de cette corde. Des militaires qui montaient la garde non loin de l’endroit ainsi que l’administrateur communal ont fait le constat avant d’ordonner son enterrement pour protéger la population. Une enquête est déjà en cours, selon cette autorité communale. N.B./J.M. 

Burundi - Sécurité

Un weekend riche en interpellations !

Mwaro, le 24 mai 2021 (Net Press) . Un enseignant de l’école fondamentale Murambi–Fota, en commune Ndava, en province de Mwaro, au Centre du pays, a été arrêté dans la nuit de ce samedi vers 22 heures par les commissaires communal et provincial de la police. Il serait accusé d’être derrière la tentative de cambriolage du micro finance Coopec, ou un homme a trouvé la mort dans des tirs nourris d’arme automatique, lorsque les assaillants prenaient fuite.

Des informations émanant de sa famille biologique, de ses amis et de son entourage affirment que cet enseignant reste introuvable dans tous les cachots de la province de Mwaro.

Dans la même foulée, Egide Nizigiyimana, un jeune homme natif de la colline Ruziba, commune Mukike, en province de Bujumbura, à l’Ouest du pays, a été arrêté dans la nuit de ce samedi vers 23 heures par la police du groupement d’intervention rapide (Gmir) sur la colline Nyabisaka. Il été accusé de participation aux manifestations de 2015 qui s’inscrivaient en faux contre le troisième mandat controversé de l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza.

Sa famille biologique parle d’un mensonge grotesque d’autant plus qu’il vient de passer plus de 6 ans sans être inquiété et se demande ou était la police car d’autres jeunes épinglés d’avoir participé aux manifestations purgent leurs peines dans les différents établissements pénitentiaires ou ont fui le pays.

Et dans la même rubrique, Alain Frank Muhoza, connu sous le sobriquet " Kageregere ", ce natif de la colline Fota, commune Ndava en province de Mwaro, a été arrêté ce samedi au chef-lieu de la commune Rusaka.

Selon nos informations, tout a commencé ce samedi, lorsque ce jeune homme exerçant comme métier de coiffeur au chef-lieu de la province Mwaro est allé pour récupérer ses habits qu’il avait prêté à son ami lors des cérémonies de mariage, avant de rendre visite à sa sœur résidant dans cette localité.

Sur le chemin du retour, il a été interpellé par la police, qui l’accusait d’une identification confuse, car il n’avait pas sa carte nationale d’identité sur lui, malgré la disponibilité de la carte nationale d’identité emmenée quelques minutes plus tard par sa famille biologique. Il a été gardé a vu au commissariat communal de la police sis à Rusaka et il est soumis à la torture pendant la nuit et, d’après toujours sa famille, il serait entre la vie et la mort. N.R.

Burundi - Humanitaire

L’ambassadeur de la Chine reçu en audience par la première dame

Bujumbura, le 24 mai 2021 (Net Press) . La première dame, Angeline Ndayishimiye, a reçu en audience l’ambassadeur de Chine au Burundi ce lundi 24 mai 2021. La première dame a fait savoir que cette rencontre est dans le cadre du prolongement de bonnes relations avec le nouvel ambassadeur de ce pays qui vient d’être accrédité.

Elle l’a rencontré à deux titres, en tant que membre de l’Opad (organisation des premières dames africaines pour le développement) d’abord, en tant présidente de la fondation Mugiraneza ensuite. Mme Ndayishimiye s’est réjouie du fait que le nouvel ambassadeur suit de près les activités qu’elle mène.

L’ ambassadeur s’est dit prêt à bien collaborer avec le Burundi dans les différents secteurs qu’il connait à travers les canaux de communication. Il entend entretenir de bonnes relations à l’instar de la Chine et le Burundi dont la bonne coopération fructueuse transparaît dans plusieurs secteurs de la vie nationale. N.B.

Burundi – Education

Vers la passation du concours post fondamental

Rumonge, le 24 mai 2021 (Net Press) . Il se tiendra depuis ce mardi la passation du concours post fondamental, le président de la commission chargée d’organiser le concours post fondamental, a fait savoir, dans un point de presse, que toutes les épreuves sont disponibles dans tous les provinces du pays depuis dimanche soir, excepté la commune de Muhuta, en province de Rumonge où la route Bujumbura-Rumonge a été coupée

Sur la question de savoir s’ il y aura la passation de ce concours dans la commune de Mutimbuzi, dans Bujumbura, victime de la montée des eaux du lac Tanganyika et de la rivière Rusizi qui ont occasionné les destructions des maisons et le déplacement de la population, le président de cette commission tranquillise que cette commission est toujours à l’œuvre pour servir tous les écoliers de cette circonscription, d’autant plus que les eaux de l’école fondamentale de Gatumba 1 et 2 sont en baisse, ce qui facilitera la bonne passation de ce concours.

Burundi - Communication

Une information erronée sur la sécurité qui passe sur les réseaux sociaux

Bujumbura, le 24 mai 2021 (Net Press) . Sur les réseaux sociaux Whats’up, une information erronée stipule que le poste de police de Kinindo a mis la main sur quatre bandits dans la matinée de ce lundi. Ils s’apprêtaient de voler dans un ménage de cette localité en trompant la vigilance de deux filles membres de cette famille

Selon des informations en notre disposition, cette tentative a eu lieu dans cette même localité comme indiqué mais le commissaire de police de cette zone a précisé que le fait date de l’année dernière, plus précisément au mois d’août. N.R.

Burundi - Confessions Religieuses

La religion chrétienne du Burundi se joint au reste du monde pour célébrer la Pentecôte

Bujumbura, le 24 mai 2021 (Net Press). Selon des proches de la religion catholique, la Pentecôte est l’une de fêtes les plus importantes de la chrétienté et qui est étroitement liée aux fêtes de Pâques et d’Ascension. Elle naît d’un miracle et marque la naissance de l’Eglise. Selon toujours nos informateurs, la Pentecôte signifie "cinquantième" et elle est célébrée cinquante jours après Pâques.

Abordant les origines de la Pentecôte, nos interlocuteurs nous ont appris qu’elles sont à chercher dans le chapitre II des Actes des apôtres où cette fête est décrite comme suit : le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.

Marie et les apôtres étaient alors réunis, avec une foule de fidèles, pour célébrer la fête juive de Chavouot qui commémore le don de la Torah par Dieu au peuple juif sur le mont Sinaï. A la suite de cet événement, les apôtres sortent du Cénacle, la salle où Jésus-Christ les avait réunis pour la Cène, et se mettent à témoigner de la vie et de l’enseignement du Christ. Ils vont également commencer à baptiser les premiers chrétiens, faisant ainsi naître les communautés chrétiennes. C’est le début de l’Eglise.

Lors du sacrement de la confirmation, les catholiques reçoivent l’Esprit-Saint, comme les apôtres le jour de la Pentecôte. Le front du confirmant est marqué avec une huile parfumée, le Saint Crème, de la main de l’évêque. Ch.N.

Burundi - Rdc - Catastrophe Naturelle

L’est de la Rdc au bilan toujours provisoire des dégâts après le passage de Nyiragongo

Goma, le 24 mai 2021 (Net Press). C’est dans la soirée de ce samedi 22 mai que les Gomatraciens ont vu des coulées de laves sortir du volcan Nyiragongo, au Nord de la ville de Goma, à l’est de la Rdc. Le bilan encore provisoire de ce dimanche 23 mai était de 15 morts et de nombreux dégâts.

Selon des sources sur place, le bilan humain en lien direct avec la coulée de laves se limite à deux morts, deux personnes calcinées. Mais au moment où les populations quittaient précipitamment la région de Goma, un véhicule s’est abîmé dans un ravin, tuant sur le champ neuf personnes.

Il y a également des détenus, surnommés "Caviar" à Goma, qui ont tenté de s’échapper de la prison et quatre d’entre eux ont trouvé la mort, atteints des tirs des forces de sécurité. Nous apprenons que même ce matin, d’autres personnes ont trouvé la mort dans cette localité suite à ce volcan de Nyiragongo, ce qui fait que des habitants de Goma hésitaient encore ce matin à rentrer.

Pour ce qui est des dégâts matériels, l’on compte plusieurs blessés et au moins 17 villages touchés par la coulée de ces laves, détruisant habitations et infrastructures, trois structures de santé, une école primaire, un abattoir et des canalisations d’eau affectées. La route de Rutshuru a été endommagée, isolant de ce fait la ville de Goma dont il était le grenier alimentaire.

Ce n’est pas tout car les malfrats ont profité de la situation pour s’introduire dans les maisons pour piller. Enfin, selon toujours les informations sur place, plusieurs quartiers de la ville de Goma sont dans le noir depuis samedi. La ligne de fourniture de la société congolaise de distribution d’eau et d’électricité pour cette ville a été coupée.

L’on saura que le dernier volcan qui a fait plus de dégâts dans cette ville remonte au 17 janvier 2002 où les laves ont été vues jusqu’au centre de la ville ; contrairement à celui de samedi dernier où les laves se sont arrêtées aux portes de Goma. Cette présence du volcan de Nyiragongo fait que des températures dans cette région sont toujours très élevées. N.B./D.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE