Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité5 août 2021
|Une personne tuée et une autre blessée au centre du pays

Burundi - Sécurité4 août 2021
|Un voleur déguisé en médecin de l’hôpital roi Khaled

Burundi - Sécurité 3 août 2021
|Deux personnes tuées en commune Mugamba !

Burundi - Sécurité 2 août 2021
|Un weekend peu tendre un peu partout dans le pays

Burundi - Kenya – Sécurité 31 juillet 2021
|Deux refugiés burundais et trois Congolais isolés par leurs pairs pour avoir consommé un chien

Burundi - Sécurité30 juillet 2021
|Arrestation du chef charroi de l’Otb à Tora

Burundi - Rwanda - Sécurité29 juillet 2021
|Bugabira : trois Rwandais arrêtés

Burundi - Sécurité28 juillet 2021
|Des vendeurs clandestins de cassitérite arrêtés dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 27 juillet 2021
|Trois coups de feu qui sèment la peur-panique au nord de la capitale à cause de la tentative de vol à main armée

Burundi - Sécurité26 juillet 2021
|Une jeune fille non identifiée et probablement violée avant d’être assassinée

Burundi - Sécurité 24 juillet 2021
|Ngozi : De la tragi –comédie en commune Gashikanwa !

Burundi - Sécurité 23 juillet 2021
|Une explosion de grenade signalée au Sud de la capitale économique !

Burundi - Zambie - Sécurité 22 juillet 2021
|Zambie : Un réfugié burundais meurt dans des échauffourées

Burundi - Sécurité 21 juillet 2021
|Bururi : Deux femmes arrêtées en commune Mugamba !

Burundi - Sécurité20 juillet 2021
|Une personne morte par des coups de machettes à Rugombo

Burundi - Sécurité 19 juillet 2021
|Un jeune homme porté disparu en zone Nyakabiga

Burundi - Tanzanie – Politique 17 juillet 2021
|Gitega et Dar es Salaam se conviennent sur les échanges des prisonniers !

Burundi - Tanzanie – Politique 16 juillet 2021
|La présidente de la République Unie de Tanzanie accueillie sur le tarmac de l’aéroport par le Vice-président de la République

Burundi - Sécurité 15 juillet 2021
|Ngozi : L’administration met la main sur plus de 1750 litres de boisson prohibée

Burundi - Sécurité14 juillet 2021
|Un corps en extrême décomposition découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Sécurité13 juillet 2021
|Des va-et-vient inquiétants au Nord-est du pays

Burundi - Sécurité 12 juillet 2021
|Ntahangwa : La police traque des caches d’armes et des irréguliers au Q6 Ngagara

Burundi - Sécurité10 juillet 2021
|Le curé de la paroisse Muzinda malmené par un policier et le responsable d’une maison de culte

Burundi - Royaume Uni – Sécurité 9 juillet 2021
|Un jeune homme d’origine burundaise tué à Londres

Burundi - Sécurité8 juillet 2021
|Un jeune homme se donne la mort dans la province de Ruyigi

Archives

 

 

 



Burundi - Tanzanie – Politique

La présidente de la République Unie de Tanzanie accueillie sur le tarmac de l’aéroport par le Vice-président de la République

16 juillet 2021

Bujumbura, le 16 juillet 2021 (Net Press). La présidente de la République Unie de Tanzanie, Samia Hassan Suhulu, en compagnie d’une délégation des opérateurs économiques tanzaniens et quelques membres du gouvernement, en l’occurrence le ministre des affaires étrangères, le ministre de transport et celui de l’énergie et mines, ont atterri vers 9 h10 minutes sur l’aéroport international Ndadaye Melchior. Elle a été accueillie par le vice-président de la République, Prosper Bazombanza.

La présidente tanzanienne a effectué un court échange avec le vice-président Bazombaza avant d’être reçue par le président de la République, Evariste Ndayishimiye, au palais Ntare Rushatsi. Vingt-et-un coups de canon ont été lancés en l’honneur de la présidente de la République Unie de Tanzanie. Nous apprenons que huit point figurent au menu des échanges, dont le secteur minier et la santé publique.

De son côté, le communiqué de la présidence tanzanienne indique que cette visite s’inscrit dans le cadre de renforcer les relations historiques entre les deux pays et raffermir les relations entre les partis au pouvoir dans les deux pays, à savoir CCM (Cama ca Mapinduzi ) et le parti Cndd-Fdd.

Dans ce communiqué, l’on peut lire que les opérateurs économiques tanzaniens vont effectuer des assises ce samedi 17 juillet avec leurs collègues burundais dans le cadre d’investir dans les différents secteurs de la vie nationale. Cette séance sera clôturée par une conférence de presse conjointe des deux chefs d’Etats. N.R.

Burundi - Sécurité

La population des communes Mugina et Bukinanyana s’accuse de la sorcellerie

Cibitoke, le 16 juillet 2021 (Net Press). Trois personnes sont déjà mortes à Mugina dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, dans une période de 3mois et des maisons ont été brulées ainsi que des tracts qu’on a trouvé tout près des maisons qui demandent aux propriétaires de ces maisons de déménager suite à ces accusations.

Les administrateurs de ces communes confirment l’information et disent qu’ils organisent des réunions pour tranquilliser la population. Le procureur de la République demande à la population de dénoncer ceux qui sont acquis à la sorcellerie pour qu’ils soient punis conforment à la loi.

C’est au moment où sur la colline Butare, de la commune Bukinanyana, dans la même province, une personne a été tuée et quatre maisons brulées. L’administrateur de la commune Bukinanyana, Christian Nkurikiye, dit que cela s’observe sur toutes les collines de sa commune. C’est au moment où sur les collines de Bwayi et de Rugendo, s’observent des jets des pierres sur les maisons pendant la nuit. Et sur les autres collines, on y trouve des tracts qui demandent aux gens de déménager faute de quoi ils seront tués.

Il faut noter que 7 personnes ont été tuées dans une période de 3 mois dans cette commune de Mugina. Le procureur de la République, Jean-Marie Bigirindavyi, demande de dénoncer ceux qui s’accusent de sorcellerie pour que la justice fasse son rôle. L’administrateur de la commune Bukinanyana dit qu’il s’inquiète de cette mauvaise attitude de la population et demande à l’administration et à la police de conjuguer les efforts pour redresser la situation. N.B.

Burundi - Justice

Une femme détenue à Muyinga accusé de tué son nouveau-né

Muyinga, le 16 juillet 2021 (Net Press). Ce vendredi 16 juillet 2021, une veuve de la colline Rukinzo, en zone Bwasare, de la commune Gasogwe, en province de Muyinga, au Nord-est du pays, est détenue dans les cachots du commissariat de la police, accusée de tuer son nouveau-né âgé de10 jours seulement.

Les voisins disent qu’ils se sont rendu compte de cet acte après la découverte du corps de l’enfant qui a été par hasard déterré par des chiens dans la forêt. L’information a été confirmée par l’administrateur de la commune Gasogwe, Dieudonné Niyonizigiye, qui dit que selon les voisins, cette veuve a déménagé vers la colline kaguhu de cette même zone, après l’acte, chez un homme qui serait le géniteur de cet enfant. Il a été lui aussi arrêté pour question d’enquêtes. N.B.

Burundi - Justice

Le tribunal acquitte un médecin accusé de viol sur mineure

Rumonge, le 16 juillet 2021 (Net Press) . Dans son édition de ce 15 juillet, la rédaction faisait état d’un médecin accusé de viol sur mineure qui a été acquitté mais qui est resté détenu car le ministère public a aussitôt interjeté appel. Les faits se sont déroulés au tribunal de grande instance de la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays.

En effet, le tribunal de grande instance de Rumonge a blanchi un médecin, Gilbert Niyoyankundiye, qui est accusé de viol sur une patiente mineure dans son cabinet de consultation. C’était dans la matinée de ce 15 juillet, après un procès de flagrance qui avait débuté la veille.

Aussitôt acquitté, les défenseurs des droits de l’homme ont dénoncé un procès inéquitable car le père de la victime n’était pas assisté par un avocat. Le ministère public a directement interjeté appel et le prévenu, au lieu de rentrer, est resté détenu au commissariat de police de Rumonge avant d’être transféré à la prison centrale de cette province dite Murembwe.

Rappelons que ce médecin responsable du centre de santé de Cabara est accusé d’avoir violé une fillette de 16 ans au cours d’une consultation médicale en date du 7 juillet dernier. Malgré l’intention du tribunal, le médecin avait reconnu sa culpabilité et avait même tenté de payer une somme d’argent aux parents de la fillette pour règlement à l’amiable de cette affaire. J.M.

Burundi - Environnement

Vers le relogement de 3.000 familles installées à l’intérieur de la réserve naturelle de Kigwena

Bururi, le 16 juillet 2021 (Net Press) . Samuel Nitanga, directeur des forêts au sein de l’office burundais pour la protection de l’environnement, a indiqué ce jeudi à Vyanda que les 3.000 ménages installés illégalement dans cette réserve seront relogés et installés de nouveau ailleurs.

Ces familles indiquent qu’elles se sont installées dans cette réserve au cours des années 2.000 en provenance des autres provinces, fuyant la guerre dans leurs régions et que les autorités administratives étaient au courant de cette installation.

Le gouverneur de la province de Bururi a demandé à la population de Vyanda de protéger cette forêt en s’abstenant de la brûler, d’y cultiver et de pratiquer le braconnage dans cette réserve.

Signalons que la superficie de cette réserve est de 4670 ha. Les activités de démarchage des frontières de cette réserve des frontières de cette réserve de Vyanda, riche en biodiversité, dont des chimpanzés, sont en cours. D.N.

Burundi - Afrique du sud – Sécurité

Troubles en Afrique du Sud : des violences « planifiées et coordonnées », estime le président Ramaphosa

Pretoria, le 16 juillet 2021 (Net Press) . Alors que les violences continuent dans le pays, même si elles se sont atténuées, le président Cyril Ramaphosa s’est rendu ce vendredi 16 juillet dans la province du KwaZulu-Natal, l’une des plus touchées par ces émeutes. À Durban, il a dénoncé des troubles « provoquées, planifiées et coordonnées ».

Sitôt arrivé dans le port de Durban, Cyril Ramaphosa a fait une déclaration dans laquelle il affirme que les troubles qui ont embrasé plusieurs régions du pays depuis une semaine « ont été provoquées, il y a des gens qui les ont planifiées et coordonnées », rapporte l’Agence France-Presse.

Avant d’ajouter : « Nous allons les poursuivre, nous en avons identifié un bon nombre, nous ne permettrons pas l’anarchie et le chaos ». La police suspecte douze personnes d’être derrière le déchaînement de violences qui a fait plus de 121 morts depuis une semaine, dont 95 dans le KwaZulu-Natal. Une d’entre elles a été arrêtée, jeudi 15 juillet dans la journée, et onze autres sont sous surveillance, a annoncé la police. N.R.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION