Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité5 octobre 2021
|Saisie de deux tenues militaires dans une fouille-perquisition

Burundi - Sécurité 4 octobre 2021
|Un enfant trouve la mort dans une noyade

Burundi - Sécurité 2 octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en commune Gashikanwa !

Burundi - Sécurité 1er octobre 2021
|Une tentative d’assassinat en province de Kayanza !

Burundi – Sécurité30 septembre 2021
|Encore une détonation de grenade dans notre pays

Burundi – Sécurité29 septembre 2021
|Une explosion de grenade fait des morts et des blessés dans la zone de Gatumba

Burundi – Sécurité28 septembre 2021
|Le banditisme fait parler de lui en province de Muramvya

Burundi - Sécurité27 septembre 2021
|Une femme grièvement blessée lors d’une tentative d’assassinat !

Burundi - Sécurité25 septembre 2021
|Quand la province de Cibitoke n’arrête plus de compter ses morts !

Burundi - Sécurité24 septembre 2021
|Deux personnes tuées en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 23 septembre 2021
|Des coups de feux entendus en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 22 septembre 2021
|Quand l’insécurité augmente d’un cran !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2021
|Rumonge : Deux corps sans vie découverts à Magara en commune Bugarama

Burundi – Sécurité20 septembre 2021
|Une grenade fait deux victimes dans la capitale politique

Burundi – Sécurité18 septembre 2021
|La police tue un présumé voleur de bétail dans la province de Gitega

Burundi – Sécurité17 septembre 2021
|Six personnes d’une même famille foudroyées au Sud du pays

Burundi - Sécurité 16 septembre 2021
|Ngozi : Une tentative d’assassinat en commune de Ruhororo !

Burundi - Sécurité15 septembre 2021
|Une femme tue son enfant en lui submergeant de l’eau chaude

Burundi - Sécurité 14 septembre 2021
|L’administrateur de la commune Nyamurenza accusé de tremper dans une affaire d’assassinat d’un sexagénaire

Burundi - Politique13 septembre 2021
|Le président de la République sur le point de voyager en dehors du continent

Burundi - Sécurité 11 septembre 2021
|Une personne portée disparue en mairie de Bujumbura

Burundi – Belgique - Coopération10 septembre 2021
|La route dénommée « Astrida » sur le point d’être réhabilitée par la Belgique

Burundi - Sécurité 9 septembre 2021
|Un jeune homme meurt foudroyé en province de Muramvya

Burundi – Rd Congo – Sécurité8 septembre 2021
|Deux militaires congolais tués dans une altercation avec des militaires burundais dans le lac Tanganyika

Burundi – Sécurité Maritime7 septembre 2021
|Quatre présumés bandits déboutés par les militaires de la marine

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Ngozi : Une tentative d’assassinat en commune de Ruhororo !

16 septembre 2021

Ngozi, le 16 septembre 2021 (Net Press). Prime Niyonkuru, résidant au site des déplacés intérieurs de la zone Mubanga, dans la commune Ruhororo, en province de Ngozi, au Nord du pays, a échappé de justesse à un assassinat dans la nuit de ce mercredi 15 septembre vers 22hoo, sur la colline de Nyinya, comme le rapportent nos sources.

Prime Niyonkuru avait regagné son ancien domicile sis sur la colline Nyinya pour participer aux travaux champêtres. Il avait trouvé un hébergement chez son ancien voisin qui a sauvé sa famille au cours des massacres de 1993 qui ont suivi l’assassinat du président de la République Melchior Ndadaye. Ce dernier lui avait prévenu que des éléments armés de gourdins qui guettaient dans les environs pourraient être ses assassins.

Il est parvenu à passer dans les mailles du filet avant de rejoindre son foyer du site de déplacés de Mubanga, vers 3hoo de ce jeudi. Des sources concordantes avancent l’hypothèse que des conflits fonciers seraient à l’origine de cette tentative d’assassinat. Ce comportement tranche avec le discours qui veut que les déplacés intérieurs retournent dans leurs foyers. N.R.

Burundi – Onu – Droits de l’Homme

La commission Doudou Diène présente son cinquième et dernier rapport sur le Burundi

Genève, le 16 septembre 2021 (Net Press). La commission d’enquêtes de l’Onu sur le Burundi présidée par le Sénégalais Doudou Diène, présente aujourd’hui au siège des Nations unies à Genève en Suisse, son rapport sur la situation des droits de l’homme au Burundi. Cette conférence de presse virtuelle se tiendra en présence de Doudou Diène et de Françoise Hampson.

Selon cette commission, malgré les promesses initiales du président Evariste Ndayishimiye d’améliorer la situation des droits de l’homme, il y a encore du pain sur la planche. Pour elle, l’espace démocratique reste étroitement fermé et de graves violations des droits de l’homme ont continué d’être commises depuis l’accession du président Ndayishimiye à la magistrature suprême.

Pour la commission Doudou Diène, il y a de bonnes raisons de rester préoccupé par la situation des droits de l’homme dans ce pays. Le rapport officiel sera publié aujourd’hui même et la commission doit le présenter lors d’un dialogue interactif des Nations unies le 23 septembre 2021. J.M.

Burundi - Education

Le ministre de l’éducation met en garde les enseignants qui n’arrivent pas à temps au travail

Bujumbura, le 16 septembre 2021 (Net Press) . Le ministre de l’éducation et de la recherche scientifique, François Havyarimana, a fait savoir qu’il ne va pas tolérer les directeurs qui ne sont pas objectifs lors de la désignation des enseignants qui vont participer dans des formations, lorsque le ministère organise une formation pour l’une ou l’autre classe en vue d’améliorer la qualité de l’enseignement.

Le ministre dit qu’il arrive des cas où les directeurs envoient ceux qui n’enseignent même pas dans les écoles citées, d’où il a déclaré qu’il va sanctionner sévèrement ces directeurs pour décourager ce mauvais comportement. Le ministre Havyarimana a condamné enfin les enseignants qui arrivent en retard au travail, il a fait savoir qu’il est temps de changer le comportement. N.B.

Burundi – Politique - Communication

La Radiotélévision nationale du Burundi dans les oubliettes autour l’ajustement salarial !

Bujumbura, le 16 septembre 2021 (Net Press) . Prosper Ngabirano, le journaliste présentateur de la Radio Nationale du Burundi (Rtnb), mais également président du syndicat des travailleurs de la Rtnb, indique que cet organe de presse a basculé dans les oubliettes de l’ajustement salarial des fonctionnaires de l’Etat.

Il a décidé de sortir de son silence pour ressasser que la Rtnb, qui est toujours au service de la Nation 24 h sur 24, a basculé dans les oubliettes de l’ajustement salarial, rappelant que même le corps enseignant a bénéficié de 5 mois d’ajustement salarial, au moment où les employés de la Rtnb se sont contentés uniquement de 3 mois d’ajustement.

Le président du syndicat déclare que la ministre de la fonction publique avait envoyé deux de ses experts, Balthazar Barutwanayo et Dieudonné Niyonkuru pour statuer sur le cas de l’ajustement salarial des employés de la Rtnb. Ceci avait suscité une lueur d’espoir pour l’amélioration de la masse salariale. Et depuis, rien ne filtre sur cette affaire, se plaint Prosper Ngabirano.

Il demande au président de la République, Evariste Ndayishimiye, décidé de revoir tous les cas d’injustice, de se pencher sur la question, d’autant plus que la Radiotélévision nationale du Burundi apparaît comme une voix du gouvernement qui touche toutes les couches de la population, quels que soient leurs rangs sociaux et emplacements dans le pays.

Et un déséquilibre salarial qui grince les dents !

La rédaction a tendu un micro baladeur dans la matinée de ce jeudi, nos interlocuteurs parlent d’un déséquilibre salarial qui grince les dents dans le secteur de la fonction publique, où les hauts gradés de la République, en l’occurrence ceux qui sont dans les méandres du pouvoir, sont dans le miroitement des privilèges au moment où les autres travailleurs de la Républiques sont sous la menace de la faim et du désespoir. N.R.

Burundi – Politique

Le parti Sahwanya Frodebu s’exprime à l’occasion de la journée internationale de la démocratie

Bujumbura, le 16 septembre 2021 (Net Press). En date du 15 septembre de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale dédiée à la démocratie. Le parti Sahwanya Frodebu, qui a le mérite d’avoir introduit ce mode de gouvernement au Burundi, s’est joint au monde entier pour réaffirmer le droit de tout citoyen à prendre part au processus démocratique de la base au sommet.

Cette formation politique rappelle qu’en 1993, sous la présidence de Melchior Ndadaye, qui deviendra plus tard héros national de la démocratie, elle a amené le Burundi à se baser sur une gouvernance démocratique et que le pays s’est beaucoup transformé. Les pratiques démocratiques tels les processus électoraux multipartites se sont installées dans notre pays.

Les domaines vitaux comme la liberté d’expression, la multiplication des médias indépendants et d’autres cadres d’expression des citoyens se sont déjà installés au Burundi. Malgré cela, le Frodebu estime que le chemin reste encore long, qu’il faut améliorer davantage les processus de prise de décision impliquant les citoyens afin que ceux-ci prennent part entièrement aux décisions qui les concernent.

Les pratiques de clientélisme et de favoritisme, côtoyant la pauvreté et la corruption, se dressent sur le chemin de la démocratie, prévient cette formation politique créée par feu Melchior Ndadaye. La démocratie est un processus qui doit s’améliorer au fur et à mesure au cours des années. A cette occasion, le Frodebu fait toute une série de recommandations à la Nation en général et au gouvernement en particulier. D.N.

Burundi - Politique

La Fondation Pax occupe actuellement les locaux de la Maison Chalom

Ruyigi, le 16 septembre 2021 (Net Press) . Le président de cette fondation Pax, qui est en même temps le secrétaire général du parti Cndd – Fdd au pouvoir, Révérien Ndikuriyo, a fait savoir que la jeunesse de l’académie « Aigle Noire » va abriter cet immeuble sis à Ruyigi, à l’Est du pays pour deux objectifs. C’est pour doter à ces enfants un enseignement de qualité et pour leur encadrement dans les jeux de football. Il ajoute que ces enfants seront bien encadrés pour être compétitifs au niveau mondial, raison pour laquelle on a prévu des enseignants qui leur dispenseront des cours du soir.

Révérien Ndikuriyo a fait savoir que puisque ce bâtiment vient de passer plusieurs années inoccupé, les travaux de réhabilitation vont continuer pour que ces enfants vivent dans un endroit propre.

Marguerite Barankitse, la patronne de la Maison Chalom, s’est exprimée de son exil au micro de nos confrères de la Voix d’Amérique. Elle a fait savoir qu’elle a entendu cette information à la radio mais que c’est incompréhensible que l’Etat interdise une association pour donner l’opportunité à une autre association. Même s’il se dit qu’il fait du bien, il ne peut en aucun cas utiliser les locaux d’autrui. Elle a ajouté que tôt ou tard, il quittera cet immeuble et que tôt ou tard, l’amour vaincra.

Signalons que cet immeuble est loué par la fondation Pax d’un montant de trois millions par mois dans un contrat qu’il a signé avec le ministère de la justice. Cet argent ira dans le trésor public, selon toujours la Voix d’Amérique.

L’opinion publique contactée par la rédaction et qui requis l’anonymat dit qu’au moment où nous sommes dans une période de vérité et réconciliation, au moment où certains ont dit que pendant la crise de 1972, il y a la population qui a exilé et que les autres se sont appropriés de leurs biens, l’Etat n’aurait pas permis l’occupation de ce bâtiment. Les autres disent qu’au lieu que le bâtiment reste inoccupé et par conséquent défectueux, l’Etat a bien fait pour gagner les 3 millions par mois. Signalons que cela arrive au moment où depuis 2015, ce bâtiment est inoccupé. N.B.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION