Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité17 novembre 2021
|Un homme et son enfant meurent noyés au Nord du pays

Burundi - Sécurité16 novembre 2021
|Une personne est morte à coup de bateaux à Rumonge

Burundi – Sécurité15 novembre 2021
|Une femme tuée dans la commune de Gashoho

Burundi - Sécurité 13 novembre 2021
|Des échauffourées autour du banditisme au marché dit Cotebu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2021
|Une personne morte électrocutée retrouvée en zone Musaga

Burundi – Justice11 novembre 2021
|Des justiciables se plaignent dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité10 novembre 2021
|La province Kayanza victime d’une attaque armée

Burundi – Sécurité9 novembre 2021
|Un homme meurt dans sa boutique dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 8 novembre 2021
|Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

Burundi – Société6 novembre 2021
|Une négligence qui tourne vers l’irréparable

Burundi - Sécurité 5 novembre 2021
|Un accrochage viré vers l’irréparable en province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 4 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

Burundi - Sécurité 3 novembre 2021
|Une mère de trois enfants tuée en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité 2 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé en commune de Matana

Burundi – Confessions Religieuses - Sécurité 1er novembre 2021
|Cinq adeptes de Zebiya arrêtés en commune Gahombo

Burundi - Sécurité 30 octobre 2021
|Une disparition qui bascule sous le silence…. du gouverneur de province !

Burundi - Justice 29 octobre 2021
|L’ancienne administratrice de la commune Nyamurenza condamnée …

Burundi – Environnement – Sécurité28 octobre 2021
|Les pluies torrentielles occasionnent des dégâts non négligeables dans la province de Karusi

Burundi – Environnement – Sécurité27 octobre 2021
|Des pluies torrentielles font d’énormes dégâts matériels dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité 26 octobre 2021
|Une personne se donne la mort en zone Cibitoke

Burundi – Environnement – Sécurité25 octobre 2021
|Le ciel se fâche en mairie de Bujumbura

Burundi – Sécurité23 octobre 2021
|La police burundaise ouvre ses portes pour les nouveaux candidats policiers

Burundi - Sécurité 22 octobre 2021
|Un Albinos enlevé et porté disparu en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité21 octobre 2021
|Une personne tuée en Zone Kanyosha

Burundi - Sécurité 20 octobre 2021
|Bujumbura – Mairie : Trois blessés dans un accident de roulage survenu en zone Ngagara

 

 

 

 

 

 



Burundi – Société

Une négligence qui tourne vers l’irréparable

6 novembre 2021

Kirundo, le 6 novembre 2021 (Net Press) . Il s’agit d’une histoire tragique qui s’est déroulée à l’hôpital de Kirundo, au Nord du pays. Une jeune fille de 15 ans qui se sentait malade s’y est rendue ce 2 novembre dans la soirée pour se faire soigner, accompagnée de sa mère. Pour un défaut de frais de caution, les soins lui ont été refusés jusqu’à ce que mort s’en suive le lendemain.

En plus, d’après des informations en provenance de cet hôpital, elle a passé toute la nuit à la belle étoile devant les chambres du personnel soignant qui était de garde. Les habitants de sa commune d’origine, Ntega, de la même province, accusent le personnel d’avoir failli à sa mission première qui est de sauver une vie en danger.

Les administratifs locaux ont été alertés et se sont rendus sur les lieux pour constater l’incident, mais le personnel, conscient du crime qu’il avait commis la veille, avait eu le sadisme de dépêcher le cadavre dans la morgue de l’hôpital. Des professionnels de santé et les défenseurs des droits de l’homme dénoncent une négligence sans précédent des infirmiers de cette structure sanitaire.

Ce comportement irresponsable rappelle une autre histoire qui s’est déroulée en 2010 à la prison centrale de Mpimba, dans la capitale économique Bujumbura. Normalement, les prisonniers malades se faisaient soigner à l’hôpital prince régent Charles qui envoie la facture au ministère de la santé publique pour paiement.

Un soir du mois de novembre, au cours d’un weekend, un prénommé Blaise a été dépêché à cette structure des soins mais les infirmières ont refusé de traiter ce malade parce qu’il n’avait pas 5.000 Fbu pour les intéresser. Or, les prisonniers qui l’avaient emmené n’avaient que de l’argent pour payer le taxi, l’administration n’étant pas présente en ce moment sur les lieux.

Déçus par le comportement de ces infirmières, les mêmes détenus ont pris un autre taxi et l’ont ramené à la prison où il est décédé le soir même. Ayant appris cette triste nouvelle, le service social de la prison s’est empressé de l’enterrer très tôt le matin du lundi suivant. A 6 heures du matin, l’inhumation pêle-mêle était terminé, d’après les informations concordantes.

Cette maladresse a failli créer deux incidents. D’une part, la famille du disparu est venue le récupérer et à sa grande surprise, elle a appris qu’il a été enterré. Pour que cette dernière ne crée un scandale, la prison a dû le déterrer pour qu’il soit inhumé de nouveau par les siens. D’un autre côté, les détenus ont failli observer une grève car ils ont mis la négligence sur le compte de l’administration carcérale. La direction a pu tout de même calmer le jeu. J.M. 

Burundi - Politique

Le gouvernement en retraite pour bien servir la population burundaise

Gitega, le 6 novembre 2021 (Net Press). Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a organisé une retraite de 2 jours à Gitega pour son gouvernement et d’autres hauts cadres de l’administration. Les activités ont été clôturées ce vendredi 5 novembre 2021.

Le président Evariste Ndayishimiye a fait savoir que cette retraite a pour mission de donner une ligne directive à tous les membres du gouvernement afin de satisfaire aux desiderata de la population burundaise, dans tous les domaines. Le chef de l’Etat a ajouté que c’est le moment de s’évaluer pour qu’on puisse redoubler d’effort avec technicité et sagesse pour être plus rentable l’année prochaine.

Le président Ndayishimiye a fait savoir qu’il ne voit pas pourquoi notre pays n’est pas prospère alors qu’on a toutes les potentialités. Tous les ministres sont unanimes à changer leur mode de travail pour promouvoir le développement du pays. Signalons que c’est la première fois que le président de la République organise une retraite au gouvernement depuis son accession au pouvoir en 2020. N.B.

Burundi - Justice

Un magistrat présumé corrompu interpellé dans la province de Mwaro

Mwaro, le 6 novembre 2021 (Net Press) . Il s’appelle Damien Ndabakenga, ce magistrat du parquet près le tribunal de grande instance de Mwaro, au Centre du pays. Il a été surpris ce vendredi en flagrant délit de corruption et il est gardé à vue au cachot du commissariat provincial de Mwaro pour une enquête y relative.

Pierre Nkurikiye le porte-parole du ministère de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, Pierre Nkurikiye, indique que le magistrat corrompu et été surpris en flagrant délit de corruption en train d’empocher la dernière tranche de cent mille francs burundais. Il a été transféré au cachot du commissariat provincial de Mwaro pour confection de son dossier. N.R.

Burundi – Confessions Religieuses - Politique

Le président du parlement demande aux responsables de différentes religions de demander pardon de leur pêchés et d’être éclaireurs

Muramvya, le 6 novembre 2021 (Net Press) . Daniel Gélase Ndabirabe, président de l’assemblée nationale, l’a dit ce vendredi 5 novembre 2021dans une réunion avec les différents représentants des confessions religieuses dans la province de Muramvya, au Centre du pays.

M. Ndabirabe a demandé aux différents représentants des confessions religieuses d’être toujours une lampe pour éclairer les autres car a-t-il dit, il y a parmi eux ceux qui conseillent aux fidèles de considérer ce qu’ils disent et non ce qu’ils font. Il a fait savoir qu’un bon leader est toujours exemplaire dans tout ce qu’il fait. Il leur a conseillé de demander pardon car eux aussi commettent des péchés au lieu de laisser les seuls fidèles se confesser. N.B.

Burundi – Economie

L’office burundais des recettes sur terrain

Cankuzo, le 6 novembre 2021 (Net Press) . Dans l’une de ses récentes dépêches, la rédaction évoquait une découverte de cache des minerais dans la province de Cankuzo, à l’Est du pays découverte par les agents de l’office burundais des recettes, Obr, dans le domaine de la paroisse Muremera, de la commune de Kigamba. (voir Net Press du 4 novembre 2021).

L’information avait circulé sur les réseaux sociaux et indiquait que l’extraction de ces minerais avait été faite par une société sud-africaine Danyland, qui a été interdite de travailler en 2011 après deux ans de recherche des minerais sur ce site. Les éléments trouvés étaient entassés dans deux fosses.

Nous apprenons que l’un des commissaires de l’office burundais des recettes, Jean-Berchmans Niyonzima, s’est rendu hier sur les lieux pour constater les faits. Il a fait savoir que ces éléments seront acheminés au ministère ayant les mines dans ses attributions pour qu’il se prononce sur la nature de ces objets.

Le commissaire Niyonzima a fait savoir qu’il était intéressé par cette information car il s’agissait des biens qui peuvent procurer des fonds au trésor public par le biais des taxes. Et en cas d’exportation, ces matières peuvent procurer des devises au pays qui, ces jours-ci, en manque cruellement.

Burundi – Education

« La Voix de l’Enseignant » s’exprime encore une fois…

Bujumbura, le 6 novembre 2021 (Net Press) . L’hebdomadaire « La Voix de l’Enseignant » vient de se retrouver encore une fois dans des kiosques et cette semaine, il s’intéresse à une inquiétude des enseignants concernant la mise en application concrète de la politique salariale. Pour notre confrère, le gouvernement responsable et laborieux tarde à mettre en œuvre la politique salariale pour corriger les erreurs du passé.

Il est en train de piétiner les droits des travailleurs burundais en matière d’avancement de grade annuellement qui implique l’évolution salariale. L’on se souviendra que le fonctionnaire burundais reste sur le salaire de base du mois de décembre 2015. Même la séance du 28 septembre 2021 où les membres de la commission technique de suivi se sont réunis pour donner suite aux questions émises par le conseil des ministres n’a rien produit de positif, s’inquiète-t-il. Ce qui cause trop de préjudices à l’évolution salariale du fonctionnaire.

Par ailleurs, la commune de Muha se trouve dans le besoin d’enseignants, de matériels et d’équipements, poursuit notre confrère. Deux mois après la rentrée scolaire 2021-2022, la direction communale de l’éducation de Muha accuse un manque d’enseignants, de matériels et d’équipements scolaires. Les bancs-pupitres reçus du ministère restent entassés à la cour de cette direction en attendant sa réception. Entretemps, les élèves de l’Ecole fondamentale de Kanyosha s’assoient toujours par terre.

Ce journal fait savoir en outre que le service d’éducation à la vie de l’archevêché de Gitega lance un cri d’alarme Il s’agit d’une deuxième lettre après celle de 2016 où le service de l’éducation à la vie du département de la pastorale de la famille de l’archevêché de Gitega dénonce le contenu de la leçon n° 12 du cours des sciences humaines en 9ème année.

Cette leçon inciterait les jeunes à la débauche. Les membres de ce service appellent les autorités du ministère à remplacer cette leçon par une autre qui sauvegarde les valeurs humaines et « la famille qui reste le berceau de la vie ».

Burundi - Sierra –Leone – Sécurité

Sierra Leone : au moins 90 personnes tuées dans l’explosion d’un dépôt de carburant

Freetown, le 6 novembre 2021 (Net Press) . En Sierra Leone, un nouveau bilan fait état d’au moins 92 personnes tuées et de 88 personnes gravement brûlées, dans l’explosion d’un dépôt de carburant, vendredi 5 novembre au soir, selon le vice-président sierra-léonais qui s’est rendu sur place, ce samedi matin. Cela s’est passé dans la zone industrielle de Wellington, à l’est de la capitale, Freetown.

Dans une publication, sur les réseaux sociaux, la maire de Freetown explique qu’un camion transportant du carburant est entré en collision avec un autre véhicule, ce qui a provoqué l’explosion. L’élue ne précise pas le bilan exact des victimes.

C’est le directeur général l’agence nationale de gestion des catastrophes qui a dirigé l’intervention, vendredi soir. Il a déclaré, sur les lieux, qu’il y avait tellement de victimes. Ce samedi matin, une équipe de l’agence devait, avec la mairie, procéder à l’évaluation de la situation et des besoins.

Le président Julius Maada Bio, actuellement en Ecosse, pour la Cop26, s’est exprimé sur Twitter dans la matinée. Il se dit profondément troublé par cet incendie tragique et les horribles pertes en vies humaines.

Présentant ses condoléances aux familles de victimes, le président promet que son gouvernement fera tout pour soutenir les familles touchées. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

19 novembre 2021 |Communiqué de décès

11 novembre 2021 |Annonce : Rubrique en essai


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel