Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité17 novembre 2021
|Un homme et son enfant meurent noyés au Nord du pays

Burundi - Sécurité16 novembre 2021
|Une personne est morte à coup de bateaux à Rumonge

Burundi – Sécurité15 novembre 2021
|Une femme tuée dans la commune de Gashoho

Burundi - Sécurité 13 novembre 2021
|Des échauffourées autour du banditisme au marché dit Cotebu

Burundi - Sécurité 12 novembre 2021
|Une personne morte électrocutée retrouvée en zone Musaga

Burundi – Justice11 novembre 2021
|Des justiciables se plaignent dans la province de Rutana

Burundi – Sécurité10 novembre 2021
|La province Kayanza victime d’une attaque armée

Burundi – Sécurité9 novembre 2021
|Un homme meurt dans sa boutique dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 8 novembre 2021
|Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

Burundi – Société6 novembre 2021
|Une négligence qui tourne vers l’irréparable

Burundi - Sécurité 5 novembre 2021
|Un accrochage viré vers l’irréparable en province de Cankuzo

Burundi - Sécurité 4 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé à la frontière Burundo –Congolaise

Burundi - Sécurité 3 novembre 2021
|Une mère de trois enfants tuée en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité 2 novembre 2021
|Un corps sans vie retrouvé en commune de Matana

Burundi – Confessions Religieuses - Sécurité 1er novembre 2021
|Cinq adeptes de Zebiya arrêtés en commune Gahombo

Burundi - Sécurité 30 octobre 2021
|Une disparition qui bascule sous le silence…. du gouverneur de province !

Burundi - Justice 29 octobre 2021
|L’ancienne administratrice de la commune Nyamurenza condamnée …

Burundi – Environnement – Sécurité28 octobre 2021
|Les pluies torrentielles occasionnent des dégâts non négligeables dans la province de Karusi

Burundi – Environnement – Sécurité27 octobre 2021
|Des pluies torrentielles font d’énormes dégâts matériels dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité 26 octobre 2021
|Une personne se donne la mort en zone Cibitoke

Burundi – Environnement – Sécurité25 octobre 2021
|Le ciel se fâche en mairie de Bujumbura

Burundi – Sécurité23 octobre 2021
|La police burundaise ouvre ses portes pour les nouveaux candidats policiers

Burundi - Sécurité 22 octobre 2021
|Un Albinos enlevé et porté disparu en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité21 octobre 2021
|Une personne tuée en Zone Kanyosha

Burundi - Sécurité 20 octobre 2021
|Bujumbura – Mairie : Trois blessés dans un accident de roulage survenu en zone Ngagara

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Un couple échappe de justesse à un assassinat en commune de Tangara !

8 novembre 2021

Ngozi, le 8 novembre 2021 (Net Press). Un couple qui rentrait tranquillement sur la colline Mbasi, dans la zone de Gisha, en commune Tangara, de la province de Ngozi, au Nord du pays, a été la cible d’une attaque à la machette dans la nuit de ce dimanche 7 novembre et le couple a échappé de justesse à cet attentat.

Tout a commencé lorsque ce couple venait de participer à la célébration d’une messe dominicale à la succursale de l’église catholique en zone Gisha, de la paroisse de Musenyi, avant de partager une soirée bien arrosée au centre de négoce de Gisha. Les deux avaient également l’objectif de préparer les cérémonies de leur mariage prévu le mois de février 2022.

Il était vers 22h20 minutes, le couple rentrait tranquillement, il a été assailli sur la colline Kiruhura, de cette même commune, par des éléments non encore identifiés, armés de machette et de gourdins. N’eut été l’intervention musclée des habitants sur place, les choses allaient tourner autrement. Les auteurs de cette tentative d’assassinat se sont volatilisés dans la nature.

Nombreux témoignages indiquent que des conflits fonciers seraient derrière cette tentative d’assassinat au moment où d’autres évoquent que la jeune fille était sujette de convoitise. N.R.

Burundi – EAU – Coopération

Le président de la République attendu à Abu Dhabi

Abu Dhabi, le 8 novembre 2021 (Net Press) . Le président de la République, Evariste Ndayishimiye et son épouse Angéline, ont pris l’avion ce matin à destination des Emirats Arabes Unis, pour une visite officielle de 5 jours dans cette partie de l’Asie. Il est également attendu à Dubaï où un festival international dénommé « Expo2020 Dubaï » est organisé à partir de ce 10 novembre.

Nous apprenons également que les tambourinaires burundais sont déjà sur place où ils vont s’exhiber à l’occasion de ce festival. Des informations émanant de la présidence de la République indiquent que le président de la République doit rencontrer beaucoup d’autorités de ce pays ainsi que des hommes d’affaires.

Les mêmes informations rapportent que le président de la République se rend dans ces pays arabes pour renforcer la coopération entre les deux parties.

Signalons que ce festival était prévu pour l’année passée 2020 mais que pour des raisons de pandémie covid-19 qui menaçait le monde entier, cette activité a été reportée. Le déplacement du chef de l’Etat est probablement lié à l’accord de coopération signé dernièrement à Bujumbura par le ministre ayant les affaires étrangères dans ses attributions, Albert Shingiro et le représentant des Emirats Arabes Unis.

Notons enfin que c’est la première fois que le président de la République se rend sur le continent asiatique après l’Afrique et l’Amérique. La prochaine étape devrait être logiquement l’Europe, mais aussi longtemps que cette partie de la planète et le Burundi n’ont pas encore harmonisé leurs violons en matière de coopération, ce n’est pas demain la veille que le chef de l’Etat va s’y rendre. N.B.

Burundi - Economie

Le conseil d’administration du Fmi octroie un crédit rapide de 76.2 millions de dollars américains au Burundi

Bujumbura, le 8 novembre 2021 (Net Press) . Dans un point de presse de ce lundi 8 novembre 2021 animé par le ministre des finances, du budget et de la planification économique, Domitien Ndihokubwayo, il a fait savoir que le conseil d’administration du fonds monétaire international, Fmi, a approuvé en date du 25 octobre 2021, une facilité de crédit rapide en faveur du Burundi pour un montant de 76.2 millions de dollars américains.

Domitien Ndihokubwayo a déclaré que c’est dans le cadre de la coopération entre le Burundi et le fonds monétaire international (Fmi) et dans le but de l’appui aux initiatives prises par le gouvernement du Burundi en matière de relance de l’économie nationale et de la stabilité macroéconomique.

Le ministre a rappelé que ces fonds s’ajoutent à une enveloppe de 14.46 millions de dollars américains que le même Fmi avait débloqué dans le cadre d’alléger la dette et de contribuer aux dégagements d’un espace budgétaire permettant aux autorités de limiter les impacts économiques et sociaux de la pandémie du covid-19.

Il a fait s’avoir qu’en août 2021, ce conseil d’administration avait également approuvé une somme de 211.5 millions de dollars américains.

Le ministre a mentionné que les ressources financières octroyées par le Fmi permettront d’améliorer le niveau des réserves de changes d’une part et donner plus de flexibilité dans la gestion des politiques économiques d’autres part. Il a ajouté que ces réserves viennent d’appuyer le gouvernement dans la riposte contre la pandémie du covid-19 et ses implications sociaux-économiques.

Un autre avantage de ces ressources sur le budget de l’Etat est les réserves de changes, elles soutiennent la mise en œuvre de la politique monétaire et de change par l’accroissement de la capacité de la banque centrale à atténuer les pressions sur le taux de change et la poursuite de la politique de financement des secteurs stratégiques. N.B.

Burundi - Economie

Et quand la taxation des amendes bascule vers l’arbitraire

Karusi, le 8 novembre 2021 (Net Press). Il s’appelle Rémegie Gatoke, de la commune Buhiga, de la province Karusi, au Centre-est du pays, qui a payé ce samedi dernier une amende de cent mille francs burundais pour avoir vendu des avocats sans permission de l’administration. Une opinion parle de la taxation des amendes qui bascule vers l’arbitraire.

Cette opinion trouve que les nouvelles sortes d’amendes infligées à certains individus sont en dehors de la loi règlementaire et basculent vers l’arbitraire. Elle rappelle qu’au mois d’octobre dernier, un individu a été frappé d’une amende de 50.000FBu pour avoir affiché une mauvaise mine en regardant un policier. Ce sont des amendes que l’administration provinciale devrait combattre car elles ne sont prévues nulle part.

La même opinion se pose la question de savoir ce que devrait payer un policier qui malmène les populations d’autant plus que la plupart d’entre eux profitent de l’uniforme qu’ils portent pour commettre des bavures. Ils oublient que les policiers et autres forces de l’ordre vivent grâce aux taxes et impôts des contribuables qu’ils devraient plutôt protéger pour qu’ils continuent à être payés. N.R.

Burundi – Tanzanie – Santé

Les réfugiés burundais de Tanzanie se méfient du vaccin contre le covid-19

Nyarugusu, le 8 novembre 2021 (Net Press). Depuis ce weekend, les autorités tanzaniennes ont procédé à la vaccination des réfugiés burundais se trouvant dans les différents camps. La campagne a commencé par le camp de Nyarugusu, où se trouvent des Burundais et des Congolais, mais les concernés ne se présentent pas massivement, selon des informations sur place.

Il y a des rumeurs qui indiquent que les effets négatifs de ces vaccins sont très dangereux, d’où les réfugiés affichent un scepticisme accru. Les autorités tanzaniennes ont tenté de les rassurer mais en vain, ce qui fait que la seule journée de dimanche, seules 15 personnes se sont présentées pour ce rendez-vous.

L’on saura que le Burundi et la Tanzanie ont accepté tardivement l’administration du vaccin à leurs peuples, d’où ces derniers ont affiché une méfiance à l’endroit de ces doses. L’on rappellera aussi que les réfugiés burundais accusent la Tanzanie de vouloir les rapatrier de force, ce qui ne fait qu’aggraver la méfiance envers ses offres. J.M.

Burundi – Confessions Religieuses

Vers de nouveaux changements envisagés par le Vatican ?

Bujumbura, le 8 novembre 2021 (Net Press) . Selon des communiqués qui ont été rendu publics hier après la messe de 10 heures à la cathédrale Regina Mundi, les sœurs missionnaires ont commencé, dès hier même, à préparer leur 125ème anniversaire d’existence dans notre pays. A partir de ce 12 novembre, il y aura aussi une chaîne de prières dite neuvaine, préparant la fête du Christ Roi.

Il a été annoncé enfin qu’en date du 14 novembre prochain, un dimanche, ce sera une journée dédiée aux pauvres. La célébration de cette journée aura lieu à la paroisse Saint Joseph de Ngagara, dans l’archidiocèse de Bujumbura, au Nord de la capitale économique Bujumbura. Signalons que cette journée a été créée par le Pape François en 2016.

Si on revient sur le Vatican, nous apprenons que le pape François a nommé, ce jeudi 4 novembre, la première femme à la tête du gouvernorat du Vatican, la sœur franciscaine Raffaella Petrini, poursuivant ainsi sa volonté de parvenir à une plus grande égalité des sexes dans l’Église.

En tant que secrétaire générale du gouvernorat, cette religieuse italienne de 52 ans sera chargée de superviser les opérations administratives, notamment les musées du Vatican, la poste et la police. Elle devient ainsi la femme la plus haute placée dans le plus petit État du monde.

Selon le journal en ligne « National catholic reporter », ce rôle est traditionnellement occupé par un évêque. François, 84 ans, a déclaré à plusieurs reprises qu’il souhaitait que les femmes jouent un rôle plus important dans l’Église catholique. En janvier dernier, il a modifié la loi pour leur permettre de servir comme lectrices lors des liturgies, serveuses d’autel et distributrices de communion, sans dire cependant que ce changement pourrait un jour ouvrir la porte aux femmes prêtres.

En février, il a nommé une femme comme sous-secrétaire du synode des évêques, la première à occuper ce poste avec droit de vote dans un organe qui étudie les grandes questions de doctrine.

En 2016, le pape avait créé une commission chargée d’étudier l’histoire des femmes diacres au cours des premières années de l’Église catholique. Une démarche qui aurait éventuellement pu ouvrir la voie à l’accession des femmes à ce rôle. Mais les conclusions de cette commission n’ont pas été jugées à la hauteur des attentes. Le pape en a nommé une autre l’année dernière, pour examiner cette question. D.N.

Burundi – Médias - Sport

Liliane Nshimirimana élue présidente de la fédération des journalistes de sport

Bujumbura, le 8 novembre 2021 (Net Press) . Les élections de nouveaux dirigeants de cette fédération ont été organisées ce samedi le 6 novembre 2021 par la fédération des journalistes de sport au Burundi.

Deux personnes seulement étaient en compétition pour disputer la présidence de cette fédération. Il s’agissait de Madame Liliane Nshimirimana et d’Elysée Niyubahwe. Cette première a largement gagné par un score sans appel de 63 voix sur 45 de son adversaire.

Pour la place de vice-président de la fédération des journalistes de sport, Arsène Bucuti a été élu avec 59 voix contre Olivier Nishirimbere qui en a obtenu 47. Signalons que ces nouveaux élus vont diriger la fédération pendant une période de 4 ans. N.B.

Burundi – Rwanda - Diplomatie

Kigali se propose pour devenir le siège de l’Union africaine

Kigali, le 8 novembre 2021 (Net Press) . L’Etat d’urgence décrété sur toute l’étendue du territoire éthiopien, les bruits de bottes, les appels à la mobilisation citoyenne pour défendre la capitale Addis Abeba, sont des signaux qui inquiètent évidemment le monde entier mais également la diplomatie africaine, la capitale éthiopienne hébergeant le siège de l’Union africaine.

Vu ce contexte, des diplomates rwandais ont posé ce week-end la candidature de Kigali comme « capitale de repli » de l’instance africaine « par sécurité » et pour « assurer la continuité des activités ».

Inévitablement, si la tension perdure en Ethiopie, la question de la situation du siège de l’Union africaine va se poser. La présidence tournante de cette institution est entre les mains du Congolais Félix Tshisekedi jusqu’à la fin de cette année.

Pour une opinion, Kigali se positionne comme « The Wright man in the wright place ». Si l’Ethiopie continue à jouer un homme malade et instable, Kigali devra occuper ce poste de capitale africaine avec cette stratégie de ce pays de se maintenir à l’endroit occupé comme c’est le cas en Centrafrique et actuellement, au Mozambique. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

19 novembre 2021 |Communiqué de décès

11 novembre 2021 |Annonce : Rubrique en essai


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel