Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité4 janvier 2022
|Une vacancière retrouvée morte à l’hôtel

Burundi - Sécurité 3 janvier 2022
|Un mort et deux autres grièvement blessés en province de Rumonge

Burundi - Justice 1er janvier 2022
|Et un ouf de soulagement chez certains justiciables !

Burundi - Politique - Nécrologie31 décembre 2021
|Décès de François Ngeze, ancien ministre de l’intérieur, à 68 ans

Burundi - Sécurité 30 décembre 2021
|Quatre personnes blessées dans des échauffourées en commune Mutaho

Burundi - Sécurité 29 décembre 2021
|Quand un policier devient une entrave aux activités présidentielles !

Burundi – Sécurité28 décembre 2021
|Plus de 20 kg de drogues saisis par la police à Kayanza

Burundi - Sécurité 27 décembre 2021
|Cibitoke : Une personne tuée en commune Buganda

Burundi – Sécurité25 décembre 2021
|Les forces de défense et de sécurité souhaitent un nouvel an au chef de l’Etat

Burundi – Malawi - Sécurité 24 décembre 2021
|Une jeune réfugiée burundaise vivant au Malawi portée disparue

Burundi - Sécurité 23 décembre 2021
|Ngozi : Un sexagénaire se donne la mort en commune Buraza

Burundi – Génocide22 décembre 2021
|Les langues se délient après le rapport de la commission vérité et réconciliation

Burundi-Sécurité21 décembre 2021
|Kayanza : Trois personnes blessées par un policier en commune de Muhanga

Burundi - Sécurité20 décembre 2021
|Cibitoke :Un corps sans vie découvert en commune de Rugombo

Burundi - Sécurité 18 décembre 2021
|Muyinga :Deux personnes tuées en commune Gashoho

Burundi - Sécurité17 décembre 2021
|930kg de chanvre saisis par la police détruits à Buringa

Burundi – Sécurité16 décembre 2021
|Les défenseurs des droits de la personne se révoltent …

Burundi - Sécurité15 décembre 2021
|Une femme tuée en province de Kayanza

Burundi - Politique14 décembre 2021
|Les « Cnlois » continuent de se lamenter

Burundi – Sécurité Alimentaire13 décembre 2021
|Des ménages fuient la famine dans la province de Kirundo

Burundi - Sécurité11 décembre 2021
|Découvertes macabres dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité10 décembre 2021
|Une personne est tuée tout près de la rivière Nyabagere

Burundi - Sécurité9 décembre 2021
|Cibitoke : Un sexagénaire tué en commune Rugombo

Burundi - Sécurité8 décembre 2021
|Arrestation de 4 personnes dans un dossier de meurtre d’un détenu

Burundi – Sécurité7 décembre 2021
|Incendie à la prison centrale de Gitega : un bilan très lourd

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Cibitoke : Un sexagénaire tué en commune Rugombo

9 décembre 2021

Cibitoke, le 9 décembre 2021 (Net Press) . Le prénommé Jean Bosco de soixante-six ans, a été tué par un jet de grenade dans la soirée de ce mercredi 8 décembre, sur la colline Rusororo, dans la zone de Kiramira, en commune Rugombo, en province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. Il était accusé de pratique de la sorcellerie.

Adrienne Bivugire, la veuve du défunt, indique avoir entendu l’explosion d’une grenade, l’un de ses fils lui a signifié que le père de la famille venait de rendre son dernier soupir suite à cette détonation de l’engin.

Le chef de zone de Kiramira, Jean Marie Nduwimana, s’insurge contre cet assassinat et demande à la population de garder un œil vigilant pour traquer tout suspect susceptible de perturber la paix et la tranquillité. Il demande à la population de son ressort administratif de voler au secours de cette famille en deuil. Pour rappel, très récemment un autre homme a été tué en zone Butahana, de la commune Murwi, dans la même province de Cibitoke. N.R.

Burundi – Sécurité

Un incendie vite maîtrisé à l’hôpital de la province de Rumonge

Rumonge, le 9 décembre 2021 (Net Press). Nous apprenons qu’un incendie s’est déclaré dans la nuit du 8 au 9 à l’hôpital de Rumonge, au Sud-ouest du pays, dans le service de maternité. Les sources d’information contactées indiquent qu’il a été vite maîtrisé et qu’il n’y a pas eu de dégâts, ni humains ni matériels. D.N.

Burundi - Justice

L’administrateur de la commune Muhanga et un religieux admis dans les quatre murs de la prison centrale de Ngozi

Ngozi, le 9 décembre 2021 (Net Press) . Lambert Nduwimana, l’administrateur de la commune de Muhanga, en province de Kayanza, au Nord du pays et le prêtre de la paroisse de Mubuga, du diocèse de Ngozi, ont été admis dans les quatre murs de la prison centrale de Ngozi (Nord du pays). Ils sont tous accusés de violences sexuelles et d’autres infractions connexes.

Lambert Nduwimana est accusé de viol d’une fillette de 17 ans. Il a été auditionné par le parquet de la République à Kayanza. Quant au prêtre de la paroisse Mubuga, il est accusé de tentative d’avortement et d’assassinat d’une jeune fille. Tous ont été transférés à la prison centrale de Ngozi où ils seront entendus en audience à la cour d’appel de Ngozi. N.R.

Burundi - Economie

L’Ong Parcem s’exprime à l’occasion de la journée internationale de la lutte contre la corruption

Bujumbura, le 9 décembre 2021 (Net Press) . Le directeur national de l’Ong « Parole et action pour le réveil de la conscience et l’évolution de mentalité », Parcem, Faustin Ndikumana, dans une conférence de presse tenue dans la matinée de ce jeudi, a fait savoir que le Burundi ne peut pas combattre la corruption sans le strict respect de la loi.

Pour Faustin Ndikumana, il s’observe une opacité dans l’attribution des marchés publics, dans le secteur tant public que privé. Il ressasse que dans le secteur de l’administration publique, c’est le ministre lui-même qui lance un avis d’appel d’offres pour la passation du marché et exige une attestation de capacité financière pour les candidats. Au niveau communal, le rôle revient à l’administrateur communal qui devrait exiger les mêmes formalités.

Faustin Ndikumana dit qu’il y a eu des marchés publics qui ont été attribués d’une façon irrégulière. Il cite les travaux de bitumage de la route Gitega-Makebuko, la route de Rumonge, le barrage de Mpanda en province de Bubanza, les entreprises comme l’office national de la télécommunication (Onatel), la régie nationale de l’eau et de l’électricité (Regideso) qui ont occasionné la perte de la trésorerie publique.

Faustin Ndikumana demande la publication dans le bulletin officiel de l’Etat, la transparence dans l’attribution des marchés publics et l’implication de la justice pour faire asseoir la culture de transparence dans ce secteur pour atteindre l’objectif poursuivi par le gouvernement burundais en 2040, en l’occurrence l’émergence de l’économie nationale.

Et deux poids deux mesures dans la traque des corrompus !

Un interlocuteur joint par la rédaction a déclaré que la lutte contre la corruption est une affaire de tout le monde car, selon lui, elle constitue un handicap majeur au développement du pays. Il s’inquiète que les petits poissons corrompus sont traqués par la brigade anti-corruption, remis à la cour anticorruption avant de se retrouver à la prison centrale.

Quant aux personnalités jouissant des privilèges de juridiction, elles devraient comparaitre devant la haute cour de justice pour ce manquement. Or, cette dernière n’existe pas et n’existera pas car selon lui, il n’y aura aucun ministre de la justice qui instaurera un projet de loi répressif contre le plus haut sommet de la République. Ces personnalités se la coule douce. N.R.

Burundi - Coopération

Réalisation semestrielle : briefing et échange sur les questions d’intérêt commun de la vie nationale

Bujumbura, le 9 décembre 2021 (Net Press) . Ce jeudi 9 décembre 2021, le ministère des affaires étrangères et de la coopération au développement a organisé un briefing sur les réalisations au cours des six mois écoulés à l’endroit des chefs de missions diplomatiques et consulaires ainsi qu’aux représentants des organisations régionales et internationales accrédités à Bujumbura.

Le ministre Albert Shingiro a rappelé que le dernier briefing a eu lieu au mois de juin 2021 lors de l’ouverture du sommet diplomatique. Il a fait savoir que le gouvernement du Burundi a défini 6 priorités pour l’année 2021 à savoir : la bonne gouvernance, la santé publique, le développement du secteur de l’agriculture et l’élevage, l’emploi des jeunes et le rapatriement des réfugiés ainsi que la prise en charge des retraités.

Albert Shingiro a poursuivi que la bonne gouvernance vient en première position et que le combat est basé sur l’éradication de la corruption, le détournement des fonds publics, la mauvaise gestion des fonds de l’Etat.

Il a fait savoir que pour question de la corruption, le gouvernement a mis en place une politique basée sur la sensibilisation et la moralisation de la population sur les méfaits de la corruption, la mise en place de dénonciation directe par boite à suggestion et par voix interposée, dont le résultat est louable. Il a signalé que le président de la République a mis la tolérance zéro au niveau des questions en rapport avec la corruption.

Sur le plan de la coopération diplomatique, le ministre Shingiro a fait savoir que le président de la République et lui-même ont organisé plusieurs missions dans différents pays où ils ont signé plusieurs accords de coopération. Il a mentionné que le président de la République s’est rendu à la 76e session de l’assemblé générale des Nations unies où il a eu l’occasion d’engager des concertations tant bilatérales que multilatérales avec plusieurs partenaires dans le cadre de renforcer l’amitié et de coopération de tous les pays membres. N.B.

Burundi – Gouvernance

L’Olucome s’exprime à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la corruption

Bujumbura, le 9 décembre 2021 (Net Press) . Cet observatoire estime d’entrée de jeu que « Etant donné que le fléau de la corruption est l’ennemi numéro 1 du développement et de la gouvernance dans toutes ses formes, le gouvernement burundais devrait prendre toutes les mesures efficaces contre ce fléau de corruption afin d’atteindre à l’objectif du Forum national sur le développement ,1ère édition. »

En effet, le 9 décembre de chaque année, le monde entier célèbre la journée internationale de lutte contre la corruption et selon l’observatoire de lutte contre la corruption et les malversations économiques, Olucome, le thème choisi cette année par l’Onu est « Votre droit, votre défi. Dites non à la corruption ».

L’Olucome rappelle que cette journée arrive au lendemain de l’organisation d’un forum national sur le développement au Burundi du 18 au 19 novembre dernier, une initiative très louable pour le développement du pays, selon l’observatoire. Ce dernier indique ensuite qu’il attend impatiemment la mise en œuvre de ses recommandations.

Cette journée arrive également au moment où s’organise la 9ème session de la conférence des Etats Parties à la convention des Nations Unies contre la corruption qui se tiendra à Sharm El-Sheikh, en Egypte, du 13 au 17 décembre 2021. L’observatoire espère que des résolutions importantes seront prises afin de lutter contre la corruption au niveau planétaire.

De son côté, Joe Biden, le président américain, poursuit l’Olucome, organise un sommet sur la démocratie du 9 au 10 décembre, qui réunit presque les pays et territoires du monde avec pour objectif de stabiliser les valeurs démocratiques. Cette journée arrive enfin presque 12 ans après l’assassinat sauvage du vice-président de l’Olucome, Ernest Manirumva, le 9 avril 2009. J.M.

Burundi – Confessions Religieuses

Remise et reprise des dirigeants de la Comibu

Bujumbura, le 9 décembre 2021 (Net Press) . La communauté islamique du Burundi a procédé à la remise et reprise entre les anciens et nouveaux dirigeants de cette communauté ce mercredi 8 décembre 2021.

Le nouveau dirigeant a fait savoir qu’il va se concentrer sur la réunification de toute la communauté islamique du Burundi et de son développement en général. Il a ajouté qu’il va mobiliser les membres de la Comibu afin de travailler dans des coopératives pour promouvoir leur développement. Parmi les perspectives il compte agrandir leurs bureaux, inciter les jeunes à travailler en groupes. N.B.

Burundi – Rdc – Justice

Joseph Kabila s’invite dans le double assassinat des défenseurs des droits humains

Kinshasa, le 9 décembre 2021 (Net Press) . Le procès en appel du double assassinat des défenseurs des droits de l’homme Floribert Chebeya et Fidèle Bazana, se poursuit à Kinshasa, à la prison militaire de Ndolo. Pour rappel, ces deux hommes ont été tués en juin 2010, sous le régime du président Joseph Kabila.

Alors qu’il était à la barre ce mercredi, Paul Milambwe Londa, qui avait été condamné en 2011 à la peine capitale au moment où il était absent du procès, a mis en relief le rôle de premier plan joué par le général John Numbi, alors inspecteur général de la police. Mais après la première déposition, une autre personnalité a été citée, l’ex-président Joseph Kabila.

Selon des informations en provenance de Kinshasa, Paul Milambwe a fait part des péripéties de sa mise au secret à Kinshasa, puis à Lubumbashi, avec la complicité des hauts responsables de la justice militaire et de l’agence nationale des renseignements. Il a cité entre autre John Numbi, Joseph Ponde, ancien auditeur général des Fardc et l’ancien président Joseph Kabila. Ch.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel