Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Sécurité16 mai 2022
|Deux cadavres découverts dans la commune urbaine de Ntahangwa

Burundi – Sécurité14 mai 2022
|Découverte d’une cache de matériels de la Regideso dans la zone de Buyenzi

Burundi - Sécurité13 mai 2022
|Quand la police disperse la foule qui écoute les prédicateurs de la rue

Burundi – Sécurité12 mai 2022
|La police burundaise montre des criminels récidivistes

Burundi - Sécurité 11 mai 2022
|Le président Ndayishimiye lève la voile sur les pratiques des Imbonerakure !

Burundi – Sécurité10 mai 2022
|Un cadavre découvert dans les eaux de la rivière Malagarazi

Burundi - Sécurité Routière9 mai 2022
|Trois personnes blessées lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 7 mai 2022
|Bubanza : Deux personnes tuées en commune de Rugazi

Burundi - Sécurité 6 mai 2022
|Une personne tuée par coup de hache en province de Ruyigi !

Burundi – Sécurité5 mai 2022
|Trois personnes détenues pour des raisons de meurtre

Burundi – Somalie – Sécurité4 mai 2022
|Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

Burundi – Sécurité - Justice3 mai 2022
|Elle réclame une enquête après la découverte d’un corps sans vie

Burundi - Sécurité 2 mai 2022
|Le magasin Ladak attaqué par un incendie

Burundi – Politique 30 avril 2022
|Sept opposants arrêtés en province de Ngozi

Burundi - Sécurité 29 avril 2022
|Quatre personnes tuées en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière28 avril 2022
|Muramvya : Un enfant tué et deux autres blessés lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 avril 2022
|Une bagatelle somme d’argent volée au boulevard Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité Routière26 avril 2022
|Bujumbura Mairie : Une personne tuée lors d’un accident de roulage

Burundi - Sécurité 25 avril 2022
|Un corps en décomposition découvert en province de Cibitoke

Burundi – Sécurité23 avril 2022
|Vers l’éradication de la conservation du carburant dans les ménages à Rumonge

Burundi – Sécurité22 avril 2022
|Un homme accusé de meurtre incarcéré dans le cachot de la police à Ngozi

Burundi – Sécurité21 avril 2022
|Trois personnes mortes lors de l’extraction des minerais à Mabayi

Burundi - Sécurité 20 avril 2022
|Une jeune fille retrouvée morte en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité19 avril 2022
|Deux personnes sans vie retrouvées sur la colline Gatunguru

Burundi – Sécurité18 avril 2022
|Un policier tué lors d’une attaque à la grenade au centre-ville de Kirundo

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Interpellation de deux pasteurs après l’assassinat d’un représentant légal de l’Eusebu

4 avril 2022

Bujumbura, le 4 avril 2022 (Net Press) . Selon nos sources, Jean Gordien Niyungeko, représentant légal de l’église pour l’unité du Saint-Esprit du Burundi (Eusebu), a été tué par un inconnu à son domicile, sis au quartier Ruziba, en mairie de Bujumbura dans la nuit de samedi 2avril 2022, en compagnie de Salvator Nzambimana, représentant légal de cette église aux Etats-Unis d’Amérique. Ce dernier a été grièvement blessé et a été transporté dans l’un des hôpitaux de la capitale économique Bujumbura, où il a succombé dans l’après-midi de ce dimanche.

Selon les mêmes sources, deux pasteurs de l’Eusebu à Nyanza-Lac, dans la province de Makamba, au Sud du pays, ont été arrêtés par le service des renseignements pour des raisons d’enquêtes. Il s’agit de Joël Gihimbare et d’Ezéchiel Bujeri.

Certains membres de cette Eglise d’Eusebu disent qu’ils n’ont rien à dire sur la mort du représentant légal Jean Gordien Niyungeko. Ils demandent que les enquêtes soient faites et aboutissent dans l’immédiat pour que la vérité éclate au grand jour. Il semblerait que la police ait voulu arrêter tous les pasteurs de cette mission mais que seuls les deux ont été appréhendés. Ils seraient accusés de contester la représentation légale de Laban Barankunda. N.B.

Burundi - Sécurité

Une personne se donne la mort au centre-ville de Kayanza

Kayanza, le 4 avril 2022 (Net Press). Un jeune homme de 28 ans, étudiant de l’école normale supérieure, (Ens), s’est donné la mort à l’aube de ce samedi 2 avril au quartier Musave, au centre-ville de Kayanza, au Nord du pays. Des sources sur place indiquent qu’il aurait été victime d’une défaillance psychologique. Des autorités locales estiment que ce suicide serait lié à la maladie mentale car il ne cessait de parler qu’il est sur le point de quitter le pays, pour aller vivre à l’étranger, une aspiration qui rencontrait la désapprobation des membres de sa famille.

L’administrateur de la commune de Kayanza, Gilbert Nyandwi, dit que le phénomène de suicide dans son ressort administration prend une allure inquiétante d’autant plus que selon cette autorité, à moins d’un mois, 3 personnes se sont donné la mort. Dans la même rubrique sécuritaire, un corps sans vie a été découvert dans la matinée de ce lundi, à la 8ème transversale de la zone Musenyi, commune de Mpanda en province de Bubanza, à l’Ouest du pays.

Des sources sur place indiquent que trois bandits s’apprêtaient à aller voler dans un ménage situé dans cette localité. Cherchant à se défendre, un chef de ménage a tué un bandit, le corps de ce dernier a été trouvé à quelques mètres de son domicile, deux autres courent toujours.

Toujours dans la rubrique sécuritaire, deux personnes ont été tuées en province de Cibitoke, deux corps sans vie ont été découverts dans la matinée de ce dimanche, ligotés sur la transversale 4, de la colline et zone de Ndava, en commune de Buganda, province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays. L’identité des victimes et celle de leurs bourreaux n’est pas pas connue.

Le chef de zone de Ndava envoyé par l’administrateur pour s’enquérir de la situation quant à lui dit « avoir reçu des ordres d’enterrer rapidement les cadavres pour ne pas contaminer les passants ». Une décision qui n’a pas été du goût de la population qui exige par contre des enquêtes fouillées. N.R.

Burundi – Politique

Echanges de vœux : Des jérémiades du patron du Cnl, Agathon Rwasa

Bujumbura, le 4 avril 2022 (Net Press) . Les militants du principal parti de l’opposition (Congrès national pour la liberté) en mairie de Bujumbura, ont fêté dimanche dernier le troisième anniversaire de l’agrément de cette formation politique couplé d’un échange de vœux. Le constat est qu’Agathon Rwasa, le président de cette formation politique, grogne.

Il s’inscrit en faux contre l’intolérance politique qui sévit dans certains coins du pays, où ces militants sont malmenés lors des réunions dans leurs permanences respectives, des emprisonnements arbitraires de ces militants, le non-enrôlement de l’opposition dans les fonctions de l’Etat, des élections de 2020 truquées, etc. Cet opposant ne comprend pas comment la mouvance présidentielle clame haut et fort qu’elle a perdu les élections en mairie de Bujumbura alors les autorités de base en mairie de Bujumbura sont à majorité du parti présidentiel (« CnddFddistes »)

S’exprimant sur l’interdiction d’accès à certains engins roulants dans certains endroits de la capitale économique, Agathon Rwasa parle d’une « mesure impopulaire et non concertée » et d’ajouter « imaginez un océan d’hommes qui est en train de mourir à cause de la faim, de la hausse des prix de première nécessité causée par cette mesure impopulaire qui met en danger la vie de la population »

Pour Agathon Rwasa, il fallait que cette mesure soit prise sous la concertation de différents acteurs de la vie nationale pour épargner les habitants de la ville contre toutes sortes de malaises socio-économiques qui en résultent.

Agathon Rwasa parle de l’insubordination dans le secteur de l’éducation nationale, un domaine-clé dans la vie et l’avenir du pays où les élèves sont souvent enrôlés dans des activités du parti au pouvoir, alors que cette catégorie de personnes est interdite de participer activement dans les activités des partis politiques.

Cet opposant historique souligne en outre que certains militants haut placés dans les affaires de l’Etat et du parti confondent les affaires de l’Etat et du parti au pouvoir, couplé de l’inobservation et l’ignorance de la loi régissant le fonctionnement des partis politiques, source des jérémiades de l’opposition.

Des lacunes dans la loi électorale !

Le patron du congrès national pour la liberté, Agathon Rwasa parle de la loi électorale lacunaire et prône pour une révision de cette loi concertée par les formations politiques existantes au Burundi car, selon lui, dans les organes qui préparent la tenue des élections, il subsiste la main de l’Etat. Or, selon Agathon Rwasa, les fonctionnaires de l’Etat affectés à cet effet sont issus du parti au pouvoir, le Cndd – Fdd. Pire encore, selon lui, les associations de la société civile sont dans les bottes du pouvoir et demande une révision de la loi électorale concertée. N.R.

Burundi - Politique

L’Observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques lance un cri d’alarme !

Bujumbura, le 4 avril 2022 (Net Press) . Gabriel Rufyiri, président de l’observatoire de la lutte contre la corruption et les malversations économiques, (Olucome), dans un point de presse tenu ce lundi 4 avril, évoque un manque à gagner de 400 milliards dans l’octroi des marchés publics aux « politiciens commerçants », ce qui laisse entendre, selon cet activiste des droits humains, que ces derniers deviennent plus forts et riches que l’Etat.

Pour Gabriel Rufyiri, l’Etat du Burundi éprouve des disfonctionnements dans les attributions des marchés public souvent donnés dans la non transparence en faveur des politiciens commerçants, qui deviennent plus forts et riches que l’état, ce qui occasionne un manque à gagner de plus de quatre cent milliards de nos francs, qui représentent plus de 70% du budget général avoisinant 1.700 milliards de nos francs.

Gabriel Rufyiri demande au président de la République du Burundi, Evariste Ndayishimiye, de suspendre l’octroi des marchés publics, aux spéculateurs, ce qu’il qualifie de « politiciens commerçants » pour la sauvegarder de la bonne santé du trésor publique. N.R.

Burundi - Administration

L’administrateur directeur général de Kira Hospital tire sa révérence

Bujumbura, le 4 avril 2022 (Net Press) . Un groupe d’actionnaires représentant la partie Burundaise à Kira Swiss clinic, à travers une lettre du 1er avril 2022, affirment qu’ils retirent leur confiance à l’administrateur directeur général de cet hôpital, Dr. Christophe Sahabo. Ils demandent sa destitution immédiate car il est reproché de mauvaise gestion et fraude, violation flagrante de la loi n°1/09 du 30 mai 2011 portant code des sociétés privées et à participation publique, des actes pouvant constituer des infractions prévisibles par la loi pénale Burundaise et surtout l’entrave de son fonctionnement du conseil d’administration. où cet organe.

Ce dernier n’a pas tardé à réagir car il a présenté sa démission le même jour au président du conseil d’administration. Dans ce document produit le même jour, il a annoncé que sa démission est liée à sa convenance personnelle et qu’elle est immédiate.

Dans cette même lettre, il tient à remercier le président du conseil d’administration de lui avoir témoigné de sa confiance en le plaçant à la tête de ce bel hôpital. Il ajoute qu’il part avec un sentiment d’avoir fait de Kira un hôpital de référence en matière de santé au Burundi et dans la sous-région. Selon nos sources Dr. Christophe Sahabo a été arrêté par le service national de renseignement dans la soirée de vendredi 1 avril 2022 avant d’être relâché. N.B.

Burundi – Education – Démocratie

La fille de l’ancien président Ndadaye à la tête du bureau des étudiants démocrates européens

Bruxelles, le 4 avril 2022 (Net Press). Nous apprenons que la fille de l’ancien président de la République, feu Melchior Ndadaye, a été élue ce 2 avril 2022 comme présidente du bureau des étudiants démocrates européens. Le communiqué ne donne pas de détails à cette information. J.M.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA