Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 17 juin 2022
|Arrestation d’un chanteur « rappeur » accusé de se pendre sur la croix

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

 

 

 

 

 

 



Burundi – Somalie – Sécurité

Une basée de l’Union africaine visée par des Shababs, des soldats burundais tués

4 mai 2022

El Baraf, le 4 mai 2022 (Net Press) . Des sources concordantes indiquent que les Al Shababs ont attaqué, dans la petite matinée de ce 3 mai, une base de l’Union africaine située à El Baraf, à environ 150 km au Nord-ouest de la capitale Mogadiscio. Selon toujours nos informations, les assaillants ont fait exploser des véhicules piégés contre le portail de l’entrée de la base.

Ils ont ensuite lancé un assaut à pieds avec leurs hommes et ont pénétré à l’intérieur du bâtiment, comme le confirment plusieurs témoins qui ont parlé de combats intenses et des victimes de part et d’autre. Les mêmes informations indiquent que des militaires burundais sont morts même si le chiffre exact de victimes n’est pas jusqu’à présent livré au public.

Sur son compte twitter, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, mentionne qu’il n’y a pas de mots assez forts pour condamner l’attaque terroriste contre le contingent burundais de l’Atmis (Nouvelle appellation de l’Amison, Ndlr). Il s’est joint à toute l’Afrique qui vient de perdre des fils et des filles tombés sur le champ d’honneur pour consoler les familles durement éprouvées.

De son côté, le porte-parole des forces de défense nationale, le colonel Floribert Biyereke, à travers un communiqué de presse de ce 4 mai, a fait savoir qu’en date du 3 mai 2022, vers 5 heures, le groupe terroriste Al Shabab a attaqué la position Ceel Baraf occupée par des militaires burundais de la Mission de transition de l’Union africaine en Somalie, Atmis, en sigle.

Selon ce communiqué, cette attaque a été exécutée à l’aide des véhicules piégés, des kamikazes et des hommes lourdement armés. Des combats violents ont eu lieu, occasionnant des dégâts des deux côtés. Le contingent burundais déplore 10 militaires tués, 5 portés disparus et 25 blessés. Du côté des assaillants, le communiqué évoque 20 terroristes Al Shabab tués.

Le communiqué poursuit qu’il est manifeste que l’objectif poursuivi par Al Shabab est d’entraver les efforts déployés par l’Atmis pour ramener la paix sur toute l’étendue de la Somalie. Malgré la volonté affichée par ce groupe terroriste de saboter les efforts déployés, le contingent burundais reste déterminé à apporter sa contribution pour restaurer la paix en Somalie.

La Fdnb demande aux militaires de rester vigilants et de redoubler d’efforts pour déjouer toute manœuvre ennemie. Enfin, conclut le communiqué, la Fdnb saisit cette occasion pour exprimer ses sincères condoléances aux familles des militaires qui se sont sacrifiés pour la paix et la stabilité internationales. J.M.

Burundi – Sécurité Routière

Bujumbura Mairie : un enfant tué lors d’un accident de roulage en zone Ngagara

Bujumbura, le 4 mai 2022 (Net Press). Un enfant qui rentrait de l’école a été tué lors d’un accident de roulage survenu vers midi de ce mercredi sur le boulevard dit « Buconyori », en zone Ngagara, de la commune urbaine de Ntahangwa, au nord de la capitale économique Bujumbura.

Selon nos informations, un enfant qui rentrait de l’école a voulu traverser ledit boulevard mais il a été éclipsé par un véhicule qui roulait à tombeau ouvert, ce qui a viré vers l’irréparable. Le corps sans vie a été transporté dans l’une des morgues des structures sanitaire de Bujumbura.

Ceux qui étaient sur place se plaignent que le boulevard dit « Buconyori » soit devenu un théâtre des accidents de roulage de par sa parfaite praticabilité. Ils demandent l’implantation des dos d’âne pour éviter les accidents de roulage qui prennent une allure inquiétante dans cette localité de la capitale économique.

Dans la même rubrique sécuritaire, elle se prénomme Jeanine, elle a été tué par un coup de foudre lors d’une forte précipitation survenue en zone Buvyuko, dans la commune et province de Bubanza, à l’Ouest du pays. La victime, cette ancienne élève de l’école fondamentale de Gitsina, de ladite zone revenait de l’école. Elle a été foudroyée et morte sur le champ. N.R.

Burundi – Politique - Sport

La star Francine Niyonsaba nommée ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burundi

Gitega, le 4 mai 2022 (Net Press) . Ceci figure dans un décret présidentiel N° 100/052 du 29 avril 2022, signé par le président de la République, Evariste Ndayishimiye, où il nomme l’athlète Francine Niyonsaba comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Burundi.

Signalons que la star Francine Niyonsaba a remporté dans plusieurs jeux d’athlétisme tant africains qu’internationaux où en septembre dernier, elle a battu un record mondial sur 2.000 mètres au Zagreb. Sa seule bête noire est la Sud-Africaine Castel Semenya qui la contraint de devenir deuxième après elle chaque fois que les deux filles se rencontrent. N.B.

Burundi – Politique

Le Parena s’exprime à l’occasion de l’anniversaire du décès de l’ancien président Jean Baptiste Bagaza

Bujumbura, le 4 mai 2022 (Net Press). Cette formation politique, le parti pour le redressement national, Parena, informe le public que depuis le 4 mai 2016, date de la disparition de Son Excellence le colonel Jean Baptiste Bagaza, président de la République du Burundi de 1976 à 1987, six ans se sont écoulés.

Pour ce parti, cet anniversaire coïncide avec un événement qui rappelle combien son gouvernement était perspicace dans la perception des problèmes nationaux et des solutions adéquates à y apporter. Cet événement n’est rien d’autre que la demande de la naturalisation des Burundais vivant au Kenya après avoir fui l’impôt de capitation dans les années 1960.

Pour les nouvelles générations qui ne le savent pas, rappelle cette formation politique, l’impôt de capitation était un impôt que tout adulte devait payer peu importe qu’il ait un revenu ou pas, instauré depuis la colonisation jusqu’à la fin de la première République. Cet impôt a fait fuir des milliers de Burundais vers l’Ouganda et le Kenya.

A son arrivée au pouvoir, le président Bagaza l’a tout simplement supprimé. Ainsi, l’émigration sur base de cette seule raison a cessé et les familles burundaises se sont stabilisées en vivant tranquillement dans leur propre pays. C’est pour cette raison que le Parena rappelle au gouvernement qu’il faut immortaliser son nom par un symbole de son choix mais digne de son œuvre à la tête de l’Etat Burundais.

Ne pas le faire au moment où des personnes de moindre envergure le sont, risque de faire croire que l’on s’achemine lentement mais sûrement vers des valeurs de mérite non pas nationales, mais plutôt communautaires, prévient le parti fondé par Jean Baptiste Bagaza. Ce parti profite de l’occasion pour demander l’évaluation de l’Accord d’Arusha qui avait pour but de rapprocher les Burundais après l’intrusion dans leur pays d’un système étranger qui les a plutôt divisés.

Cette évaluation a été convenue en date du 10 juin 2020 entre les partis politiques agréés au Burundi. Pour cette formation politique, réaliser ce qui est convenu, serait une marque que le dialogue a encore un sens au Burundi. Ne pas le faire, c’est discréditer définitivement tout ce qui s’appelle dialogue.

Que chacun s’imagine la suite pour un pays dont le dialogue n’est plus protégé comme une valeur de référence. Que resterait-il encore à un tel pays dans pareilles circonstances ? S’interroge le parti Parena. D.N.

Burundi - Commerce

Le ministère ayant le commerce dans ses attributions satisfaisant de ses réalisations malgré les défis qu’il a dû faire face

Bujumbura, le 4 mai 2022 (Net Press). Ce sont des propos de Marie Chantal Nijimbere, ministre ayant le commerce dans ses attributions, lors de la présentation des réalisations du 3e trimestre, ce mercredi 4 mai 2022. Elle a fait savoir que dans le secteur de la normalisation et de contrôle de la qualité, 56 certificats et 41 licences ont été octroyés aux produits locaux répondant aux normes de qualité pour application de la marque BBN octroyés, recettes au trésor public de 41.250.000 Fbu. Elle a ajouté que 146 normes ont été harmonisées et adoptées comme normes nationales.

Marie Chantal Nijimbere a signalé que dans le secteur de l’industrie, la politique nationale de l’industrialisation et sa stratégie de mise en œuvre a été lancée en date du 30 mars 2022 et a ajouté que 15 autorisations d’implantations provisoires ont été octroyées aux demandeurs et une autorisation provisoire a été renouvelée. Elle a renchéri que 382 titres de propriétés industrielles, avec des classes supplémentaires, ont été enregistrés contre un paiement au trésor public de 95.920 dollars et 5.510.000 Fbu.

Dans le domaine de transport, la ministre a indiqué qu’un accord entre le gouvernement du Burundi et celui de la Chine relatif à la réalisation du projet de réhabilitation, de modernisation et d’extension de l’aéroport international Melchior Ndadaye a été signé le 28 février 2022. N.B.

Burundi - Economie

La ministre ayant le commerce dans ses attributions donne des éclaircissements sur certains points

Bujumbura, le 4 mai 2022 (Net Press) . Dans une conférence de presse tenue ce mercredi à l’occasion de la présentation du bilan des réalisations trimestrielles, la ministre du commerce, du transport, de l’industrie et du tourisme, Marie Chantal Nijimbere, a donné la lumière sur la rareté des produits de première nécessité.

La ministre Marie Chantal Nijimbere a fait savoir que la rareté du sucre et du ciment de la Buceco (Burundi cement company) est occasionnée par les exiguïtés des usines de transformation de ces produits alors que les consommateurs sont devenus consistants. Elle demande aux opérateurs économiques de s’y investir pour l’extension et l’implantation de ces usines.

Sur la question de savoir pourquoi le ministère ne s’ouvre pas aux importations de ces produits dans les autres pays, la ministre Chantal Nijimbere a répondu que le gouvernement burundais privilégie les exportations de ses produits, source de revenus des devises, au détriment de l’importation.

Sur la question de savoir pourquoi Gitega a revu à la hausse le prix du carburant couplé de celle du ticket de transport en mairie de Bujumbura et à l’intérieur du pays, la ministre Chantal Nijimbere a fait savoir que la pénurie du carburant touche l’humanité entière, occasionnée par la guerre en Ukraine. N.R.

Burundi - Transport

Le prix du ticket de transport revu à la hausse dans tout le pays

Bujumbura, le 4 mai 2022 (Net Press) . Cette fois-ci, c’est officiel, cela ne relève plus de la spéculation des intervenants dans le transport en commun. Ceci ressort d’un communiqué de presse de la ministre du commerce, de transport de l’industrie et du tourisme, Marie Chantal Nijimbere, ce mercredi 4 mai 2022.

Elle a fait savoir que le prix du ticket pour le transport dans les quartiers du centre-ville est passé de 450 Fbu à 550 Fbu tandis que pour les quartiers périphériques de la mairie de Bujumbura, le prix varie entre 600 Fbu et 1000 Fbu.

La ministre a même fixé le prix du ticket pour le transport à l’intérieur du pays. Elle a signalé que ces nouveaux prix du ticket de transport entrent en vigueur le jour de leur signature. Elle a ajouté que les transporteurs sont appelés à faire arriver les passagers aux points de destination habituellement reconnus. La ministre demande à l’administration publique et au service de sécurité routière de faire respecter cette mesure. N.B.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION