Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 17 juin 2022
|Arrestation d’un chanteur « rappeur » accusé de se pendre sur la croix

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

7 juin 2022

Ngozi, le 7 juin 2022 (Net Press) . Une fillette de 4 ans et 8 mois a été violentée sexuellement par deux jeunes gens qui gravitent autour de 14 ans et 16 ans ce dimanche 5 juin sur la colline Runda, de la commune de Marangara, en province de Ngozi, au Nord du pays.

Les auteurs de ce forfait sont entre les mains de la police du commissariat provincial de Ngozi, pour une enquête y relative. N.R.

Burundi - Justice

Rumonge : Les détenus de la prison centrale de Murembwe lancent un cri d’alarme !

Rumonge, le 7 juin 2022 (Net Press). Des informations sous couvert d’anonymat en provenance de cet établissement pénitentiaire indiquent que les détenus de la prison centrale de Murembwe, dans la province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, passent un mois dans l’insuffisance de ration alimentaire

Selon nos sources, depuis le 12 mai dernier, ces détenus n’ont pas bénéficié de la ration alimentaire, comme la farine de manioc et le haricot. Les détenus a revenus modestes consomment des feuilles de manioc et ceux qui sont dans l’aisance financière sont obligés de s’approvisionner en vivres au marché central de Rumonge.

Ce détenus disent que certains d’entre eux présentent des signes des maladies dus à la mal nutrition aigue. Ils demandent au ministre de la justice et garde des sceaux, Domine Banyankimbona, de voler à leur secours car selon eux, « ils risquent de mourir de faim ». N.R.

Burundi – Politique

Le Burundi sur le point de fêter la journée nationale du patriotisme pour la deuxième fois

Bujumbura, le 7 juin 2022 (Net Press). Le Burundi célèbre demain la journée nationale du patriotisme, une date qui coïncide avec l’anniversaire du décès de l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza, le 8 juin 2020, dans la province de Karusi, au Centre-est du pays. Rappelons que ce dernier a été élevé au rang de guide suprême du patriotisme.

Cette journée était initialement prévue pour le mois de juillet de chaque année, à une date qui n’a pas été précisée. Elle devait être présidée par le guide suprême du patriotisme, mais le sort en a décidé autrement car contre toute attente, Pierre Nkurunziza a trouvé la mort, juste à la fin de son mandat politique, mais avant qu’il ne soit succédé sur le fauteuil présidentiel.

Ce décès a provoqué des changements de dernière minute, notamment celui de la date de commémoration de la journée nationale du patriotisme et celui de l’investiture du nouveau président de la République, le 18 juin 2020, alors qu’habituellement, l’investiture du nouvel élu à la tête du pays se faisait au mois d’août.

Sur un échelon inférieur, le Burundi célèbre aussi le quatrième anniversaire de la promulgation de la nouvelle constitution, le 7 juin 2018. Cette mesure a été interprétée différemment par les acteurs politiques car si les gens de la mouvance ont été satisfaits, ceux de l’opposition ont vu en cette promulgation l’enterrement de l’accord d’Arusha qui régissait le pays depuis le 28 août 2000. J.M.

Burundi - Politique

Les puissants du monde tirent une sonnette d’alarme sur la justice et les droits de l’homme au Burundi

Bujumbura, le 7 juin 2022 (Net Press). Ce lundi, la ministre de la justice et garde des sceaux, Domine Banyankimbona, a rencontré ce lundi 6 juin des diplomates accrédités au Burundi, dont les ambassadeurs de l’Allemagne et des Etats-Unis au Burundi. Ces derniers ont profité de la rencontre pour tirer sur une sonnette d’alarme concernant l’évolution des droits de l’homme et de la justice au Burundi.

Selon l’ambassadrice des Etats –Unis au Burundi, Mme Melanie Harris Higgins, les organisations de défense des droits de la personne humaine pointent du doigt « la justice burundaise qui n’est pas indépendante suite à une ingérence dans son fonctionnement par certains cadre de l’Etat au Burundi ». Elle a demandé à la justice burundaise de mettre fin à cette habitude

La ministre de la justice et garde des sceaux, Domine Banyankimbona, s’est inscrite en faux contre ces révélations qui, selon elle, visent à ternir l’image de la justice burundaise pour elle, la justice est indépendante avant de préciser que « cela dépend de la personnalité qui juge ».

Elle a affirmé qu’avant d’occuper le portefeuille du ministère de la justice, elle a été magistrat et qu’elle est témoin que la justice burundaise est indépendante.

L’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Burundi, Dieter Reinl, qui s’est appuyé sur les enquêtes des associations de la société civile qu’il a qualifiées de « crédibles », s’est inquiété sur la recrudescence de la découverte des corps sans vie, souvent découverts dans la rivière de la Rusizi et qui sont vite enterrés sans enquête préalable et s’est demandé comment le ministère va s’y prendre pour s’attaquer à ce problème.

La Ministre de la justice et garde des sceaux, Domine Banyankimbona, a souligné que ces cas existent mais ne sont pas généralisés et les a présentés comme un manquement isolé et a ajouté que le gouvernement burundais s’est attelé dans la lutte contre l’impunité au Burundi, en mettant en place la commission nationale indépendante des droits de l’homme au Burundi pour juguler ces cas de manquement. N.R.

Burundi – Ua – Coopération

Le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de l’Union africaine dans nos murs

Gitega, le 7 juin 2022 (Net Press) . Le commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de l’Union africaine, Bankole Adeoye, se trouve au Burundi depuis dimanche 5 juin, dans une visite officielle de 4 jours. Ce lundi, il s’est rendu au cimetière de Mpanda où il a déposé une gerbe de fleurs sur une tombe d’un militaire tué sur le champ de bataille en Somalie.

Les habitués de la diplomatie militaire indiquent qu’il s’agit d’une reconnaissance et d’un signe d’honneur en mémoire des militaires burundais qui ont versé leur sang au nom de la paix depuis 2007, année à laquelle le Burundi a commencé à envoyer ses troupes en Somalie dans une mission de paix et de lutte contre le terrorisme imposé le groupe Al Shabab.

Ce matin, il était en province de Gitega, la capitale politique, où il a été reçu par le président de la République, Evariste Ndayishimiye. Il a présenté les condoléances de l’Union africaine au chef de l’Etat, il a salué la préoccupation du Burundi dans le retour de la paix en République démocratique du Congo, mais il n’a pas donné de détails sur l’attaque des terroristes sur les militaires burundais du 3 mai dernier. D.N.

Burundi – Usa – Sécurité

« Le difficile débat sur les armes pourrait finalement mener à un accord », dixit Rfi

Washington, le 7 juin 2022 (Net Press) . Alors que les fusillades de masse s’enchaînent, les discussions autour du contrôle des armes se poursuivent et pourraient aboutir à un accord a minima. Le chemin est étroit, mais au moins il existe. Depuis la tuerie de Ulvade au Texas et avant de se retrouver physiquement ce lundi à Washington, une petite dizaine de sénateurs des deux bords ont d’abord déjà parlé à distance.

Loin de la liste de réformes proposées jeudi par Joe Bien et notamment de l’interdiction des armes d’assaut ou du relèvement de l’âge minimal pour en acheter. Cela n’arrivera pas. Il n’y a même pas de majorité pour cela à la Chambre des représentants et encore moins au sénat. En revanche, il y a une ouverture sur le renforcement des contrôles des antécédents des acheteurs et sur le fait d’encourager les Etats à adopter des lois qui les autoriserait à suspendre une vente, voire à saisir les armes quand un comportement à risque est détecté, notamment chez les jeunes.

A l’image de l’Etat de New York qui a pris plusieurs mesures suite à la tuerie de Buffalo, tel que la limitation des chargeurs à grande capacité et la mise en place d’un âge minimum pour l’achat d’un fusil semi-automatique. Parmi les négociateurs, le sénateur du Texas John Cornyn, ancien n°2 des républicains, un gage de sérieux dans les débats.

Une discussion plus avancée qu’il y a une semaine selon le démocrate du Connecticut Chris Murphy, très engagé dans le sujet depuis la tuerie de Sandy Hook dans son Etat. Ce dernier espère même un accord d’ici à la fin de la semaine sur des avancées peut-être minimes, mais pas négligeables compte tenu de la situation. Ch.N.

Burundi - République dominicaine – Sécurité

République dominicaine : le ministre de l’environnement tué par balles par un proche

Saint-Domingue, le 7 juin 2022 (Net Press). Le ministre de l’environnement de la République dominicaine, Orlando Jorge Mera, a été tué par balle lundi dans le bâtiment de son ministère.

Selon plusieurs sources au sein du ministère de l’environnement de la République dominicaine, Orlando Jorge Mera a été tué par balles par un proche lundi 6 juin, dans le bâtiment de son ministère. Ce proche aurait fait irruption au moment de la réunion hebdomadaire que tenait le ministre avec ses vices ministres et aurait ouvert le feu.

Le ministre de l’Environnement de la République dominicaine, Orlando Jorge Mera, a été tué par balle lundi par un proche dans son bureau à l’intérieur du ministère, a annoncé le porte-parole de la présidence. "Les informations que nous détenons pour l’heure indiquent qu’aux premières heures de la journée aujourd’hui (lundi), le ministre de l’environnement a perdu la vie dans une attaque armée dans son bureau", a déclaré Homero Figueroa.

"Miguel Cruz, la personne identifiée comme le tireur, était un ami personnel du ministre", a-t-il ajouté, précisant qu’il a été "arrêté" et qu’une enquête est en cours pour connaître le mobile du meurtre. Selon trois sources au sein du ministère, qui ont souhaité garder l’anonymat, un homme armé a fait irruption lors de la réunion hebdomadaire que tenait le ministre avec ses vice-ministres et a ouvert le feu.

Ce proche de la victime a pu avoir un accès facilité aux zones de sécurité à l’intérieur du ministère. La police s’est refusée pour l’heure à toute communication.

"Nous sommes consternés par ce qui s’est passé", avait plus tôt tweeté le ministère de l’environnement dont le bâtiment à Saint-Domingue a été évacué. Le ministre de l’environnement était le fils de l’ex-président dominicain Salvador Jorge Blanco (1982-1986). N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION