Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 28 juillet 2022
|Un corps sans vie retrouvé en province de Bubanza !

Burundi - Politique 27 juillet 2022
|Un nouveau look au sein du conseil d’administration de l’office burundais des recettes !

Burundi - Rdc – Sécurité 26 juillet 2022
|Vers l’envoi des troupes burundaises dans la mission de maintien de la paix en R D C

Burundi - Sécurité 25 juillet 2022
|Le centre commercial « le Parisien » prend légèrement feu

Burundi - Sécurité Routière23 juillet 2022
|Bujumbura : Un véhicule et une moto prennent feu simultanément en commune de Nyabiraba

Burundi – Sécurité22 juillet 2022
|Des chiens déterrent un corps sans vie à Kirundo

Burundi -Tanzanie – Politique 21 juillet 2022
|Le président de la République attendu en Tanzanie !

Burundi - Sécurité 20 juillet 2022
|Quatre corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 juillet 2022
|Mohamed Féruzi tué dans les iles de Mayotte !

Burundi – Sécurité18 juillet 2022
|Un septuagénaire tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 16 juillet 2022
|Une jeune fille tuée en province de Bururi !

Burundi – Sécurité - Société15 juillet 2022
|Bubanza : Est-ce la famine qui dicte un comportement pareil ?

Burundi – Sécurité Routière 14 juillet 2022
|Des éléments de la police de roulage visés par des accidents suspects

Burundi - Sécurité 13 juillet 2022
|Un corps sans vie non identifié découvert en province de Makamba

Burundi - Sécurité 12 juillet 2022
|Une personne se donne la mort en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2022
|Makamba : Deux personnes blessées par un militaire en commune de Vugizo

Burundi – Sécurité Routière9 juillet 2022
|Une personne tuée dans un accident de roulage en commune de Busoni

Burundi - Sécurité 8 juillet 2022
|Un corps sans vie d’un enfant découvert en province de Kirundo !

Burundi - Sécurité 7 juillet 2022
|Deux corps sans vie découverts en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 6 juillet 2022
|La police lève la voile sur un corps sans vie découvert tout près de la paroisse Saint Jean Baptiste !

Burundi – Sécurité5 juillet 2022
|Un jeune chauffeur de véhicule de transport en commun fauché par des inconnus

Burundi – Sécurité 4 juillet 2022
|Bujumbura : Un corps sans vie découvert au boulevard Mwezi Gisabo !

Burundi – Politique2 juillet 2022
|Le chef de l’Etat reçoit l’envoyé spécial de la Belgique

Burundi – Sécurité1er juillet 2022
|La criminalité augmente d’un cran dans la capitale économique Bujumbura

Burundi – Sécurité30 juin 2022
|Une jeune fille non identifiée fauchée par des inconnus dans Muhuta

 

 

 

 

 

 



Burundi – Politique

Le chef de l’Etat reçoit l’envoyé spécial de la Belgique

2 juillet 2022

Bujumbura, le 2 juillet 2022 (Net Press) . Des sources officielles indiquent que le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a accueilli ce matin le représentant spécial du royaume de Belgique venu dans le cadre de la célébration du 60ème anniversaire de l’indépendance de notre pays. Les deux pays devraient réunir leurs experts pour arrêter ensemble un programme d’activités pour le développement du Burundi.

Selon toujours nos informations, les deux hommes ont échangé sur le passé du pays pour que toutes les parties comprennent l’histoire de la même manière. Ils ont également évoqué la situation sécuritaire en République démocratique du Congo, allusion faite aux sommets de l’Eac convoqués par Nairobi et présidés par le chef de l’Etat pour intervenir à l’est de notre voisin de l’Ouest. Ch.N.

Burundi – Belgique – Politique

« Lors de la fête d’indépendance, le président charge la Belgique », dixit Rfi

Bujumbura, le 2 juillet 2022 (Net Press) . Le Burundi fêtait ce jeudi le 60ème anniversaire de son indépendance. Une occasion pour le président Evariste Ndayishimiye de faire un triste bilan de ces décennies, reconnaissant que le pays ne s’est pas développé. La faute selon lui, aux anciens colonisateurs, faisant allusion à la Belgique sans jamais la citer. Et pour la première fois, un représentant de la Belgique a fait un mea culpa.

Le président burundais a accusé la Belgique d’être à l’origine de pratiquement tous les maux du Burundi, notamment les divisions ethniques qui ont causé de nombreuses guerres. Ce qui, selon Evariste Ndayishimiye, a relégué le pays au bas de l’échelle sur le plan économique. Car le Burundi est classé pays le plus pauvre du monde selon la Banque mondiale.

Lorsque le Burundi devient une colonie de l’Allemagne avant de tomber sous la coupe de la Belgique, c’est un pays bien organisé avec à sa tête un roi de droit divin qui appartient à une dynastie vieille de plusieurs siècles. Unité de la nation burundaise, son savoir-faire dans tous les domaines ou encore respect de l’autorité, « la colonisation va tout détruire sur son passage », selon le président Ndayishimiye.

« Après le départ des colons, les Burundais sont restés dans des conflits incessants parce que l’âme des Burundais avait été corrompu par le venin de la division inoculé par ces étrangers. Et ce, dans le but de nous brouiller pour avoir un prétexte leur permettant de revenir pour nous dominer ».

Est-ce un début de reconnaissance de son rôle ? Un officiel belge a présenté jeudi lors des festivités marquant la fête de l’indépendance du Burundi « les profonds regrets » du roi de Belgique pour la colonisation du Burundi. « J’ai eu l’honneur de participer à la visite du roi Philippe il y a quelques semaines à Kinshasa.

« Il a exprimé à cette occasion de profonds regrets pour les injustices commises lors de la période coloniale. C’est pourquoi le roi des Belges m’a redemandé de venir sur place ici pour convoyer également ce message ».

Mais ce n’est pas sûr que ces seules paroles vont suffire pour solder les comptes puisque le Burundi attend notamment de la Belgique qu’elle reconnaisse son rôle dans l’assassinat en 1961 du père de son indépendance, le prince Louis Rwagasore.

Le Burundi a donc recouvré son indépendance le 1er juillet 1962. Trente-quatre ans plus tard, le 1er juillet 1996, naissait une organisation de taille très mince qui a décidé de prendre un nom de Net Press. Elle a donc soufflé 26 bougies hier car ses portes sont toujours ouvertes même si elle a connu des hauts et des bas qu’il n’est pas nécessaire de développer ici.

Cependant, l’on se souviendra que l’agence de presse en ligne au quotidien, Net Press, a été interdite à trois reprises et son directeur emprisonné cinq fois. Peut-être qu’une occasion d’en parler en long et en large se présentera. J.M.

Burundi – Malawi – Sécurité Alimentaire

Les réfugiés de Dzaleka de nouveau assistés…

Lilongwe, le 2 juillet 2022 (Net Press) . C’est un ouf de soulagement dans le camp des réfugiés de Dzaleka, au Malawi où ces derniers, dont une partie de Burundais, ont appris que lors de la distribution des aliments du mois de juillet, tout le monde sera assisté. Cela a été une annonce totalement inattendue de la part du Hcr et du Pam.

Nous apprenons que la mesure de couper les vivres avait été prise il y a presqu’une année, ce qui avait poussé les réfugiés à ne manger qu’une fois par jour. Il semble que le Hcr avait jugé qu’il y a des réfugiés aptes à se prendre en charge du fait qu’il y avait parmi eux des commerçants, des cultivateurs ou employés des agences du camp.

Ceux-ci avaient été retirés de la liste des bénéficiaires car à ses yeux, ils n’étaient pas des nécessiteux. Etaient privilégiés uniquement ceux qui n’avaient pas encore eu le statut de réfugiés et qui étaient encore demandeurs d’asile. Cette mesure avait entraîné une recrudescence d’insécurité suite au banditisme dans les champs ainsi que des maladies liées à la famine. D.N.

Burundi – Education

Un confrère vient de nous quitter !

Bujumbura, le 2 juillet 2022 (Net Press) . Notre confrère, l’hebdomadaire « La Voix de l’Enseignant » évoque un de ses journalistes, Boniface Nyabenda, connu sous le sobriquet de Jeshi, qui n’est plus de ce monde. Il s’éteint inopinément et en toute douceur ce dimanche 26 juin 2022 à son domicile. Son épouse n’en croit pas. Il venait d’exécuter sa tâche en cette période d’examens de fin d’année en corrigeant les dernières copies.

En plus de ses activités quotidiennes d’enseignant au Lycée de la Communauté des Eglises de Pentecôte du Burundi (CEPBU), il faisait partie de l’équipe de rédaction du Journal la Voix de l’Enseignant depuis 2013 après avoir subi des formations en genre journalistique au Centre de Formation des Médias de la Maison de la Presse du Burundi.

Il laisse une veuve et 4 enfants dont l’ainé venait de s’entretenir avec lui le matin de ce même jour, lui disant qu’il vient de décrocher son 1er diplôme le même jour à l’ETS Kamenge. Que la terre lui soit légère ! La Rédaction.

A propos de la fonction publique, le journal est satisfait qu’enfin, les textes de mise en application de la politique salariale sont là. Désormais, la politique salariale longtemps envisagée peut être mise en application. Les textes de sa mise en application viennent d’être enfin adoptés ce 29 juin 2022 au cours du conseil des Ministres qui coïncide avec la fin de l’année budgétaire 2021-2022. Cette politique salariale avait quant à elle été adoptée lors du Conseil des Ministres du 2 mars 2022.

Ces textes sont notamment « le projet de décret portant révision du décret 100/171 du 30 septembre 2009 portant fixation des paliers de recrutement et des grilles indiciaires des traitements des fonctionnaires, Projet d’ordonnance conjointe portant déblocage administratif et avancement fictif de carrière des fonctionnaires et agents civils de l’Etat pour la période 2016-2022 et le projet d’ordonnance ministérielle conjointe portant octroi d’une nouvelle indemnité d’ajustement salarial aux fonctionnaires et agents civils de l’Etat.

Tous ces textes ont été adoptés. Des sources indiquent que les ordonnances ont été signées le même jour du 29 juin 2022. Les membres du comité technique de pilotage sont invités dans un atelier de Gitega. Un représentant syndical indique que les fonctionnaires s’attendent beaucoup plus à un gain sur le déblocage administratif que sur la mise en application de la politique salariale. Celle-ci a été étalée sur une mise période de 10 ans. Si un fonctionnaire devrait gagner sur la politique salariale 100 mille francs, il aurait une part annuelle de 10 mille francs.

Une somme insignifiante décidée par l’exécutif burundais. Il reste l’ordonnance portant l’assiette fiscale. En effet, il faut que celle-ci change sinon tous les ajouts risquent d’être emportés par l’impôt professionnel sur les rémunérations. Au moins que les textes sont là, se réjouit le syndicaliste, la mise en application ne va pas tarder, et les textes accompagnateurs vont également suivre. Il espère que le ministère de la fonction publique, du travail et de l’emploi va toujours recevoir favorablement les doléances des représentants syndicaux.

Selon toujours la Voix de l’Enseignant, il y a la renaissance de la musique à l’école technique secondaire d’art (Etsa). Dans la plupart des écoles, les clubs ont disparu. Pourtant, les encadreurs de ces clubs indiquent qu’ils ont une part importante dans la formation. C’est cette idée géniale qui a guidé l’Abbé Vincent Bandeba, directeur de l’Ecole Technique Secondaire d’Art (ETSA) à faire renaître les talents musicaux des jeunes.

ETSA Music Talent a officiellement vu le jour le 26 juin 2022. La musique est un art. L’Ecole Technique Secondaire d’Art (ETSA) de Gitega a organisé en date du 26 Juin 2022 un concert sous le thème :" Promotion de l’Art Musical dans l’Education" à ladite école. Le Directeur de l’Ecole Technique Secondaire d’Art Abbé Vincent Bandeba indique que « l’idée centrale de ce concert est de faire revivre la musique dans les écoles et en particulier à l’ETSA, une école d’Art.

La musique figurait dans les programmes dans les années antérieures, mais je ne sais pas comment ça s’est arrêté », s’exclame-t-il. Il promet qu’un nouveau groupe des musiciens va voir le jour piloté par un autre groupe, le Club Amahunja Music Club qui a vu le jour en 2012 au Lycée Notre Dame de la Sagesse de Gitega, ex CND. A cette époque, le Lycée était dirigé par l’actuel Directeur de l’ETSA Abbé Bandeba Vincent.

Par ailleurs, l’organisation des curricula ne favorise pas l’employabilité des lauréats du système éducatif burundais. Plusieurs rapports reviennent sur la régression de la qualité de l’éducation. Parmi les déterminants de la qualité, le curriculum de formation joue un rôle central (le profil de compétences, les stratégies d’enseignement et de la formation continue des enseignants, les moyens mis en œuvre pour parvenir à cette fin).

Depuis l’année scolaire 2013-2014, des réformes importantes ont été introduites au sein du système éducatif burundais : enseignement fondamental, post-fondamental et Baccalauréat-Master-Doctorat (BMD) dans l’Enseignement supérieur. Le système éducatif burundais s’inspire du contexte mondial, les engagements nationaux à l’égard de l’East African Community ainsi qu’aux besoins nationaux.

Il est dès lors important de revenir sur la notion de qualité de l’éducation, apprécier au juste titre le profil de compétences que nous voulons pour nos enfants et les moyens d’y parvenir. C’est ce qui a été révélé lors des états généraux de l’éducation.

A l’université, une journée d’hommage au professeur émérite Joseph Katihabwa instaurée. Comme disait Birago Diop, "les morts ne sont pas morts". Il y a des gens que la société n’oubliera jamais. Il restera gravé dans notre mémoire et on ne l’oubliera jamais" dit une des étudiants du professeur Émérite Joseph Katihabwa de l’université du Burundi, au département de Chimie de la faculté des Sciences. Il est l’un des rares parmi le peloton de ses confrères que l’Université du Burundi commémore. On ne connaissait à nos jours que le professeur Jean Baptiste Ntahokaja. Et voilà, une journée en son honneur. Ch.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION