Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 28 juillet 2022
|Un corps sans vie retrouvé en province de Bubanza !

Burundi - Politique 27 juillet 2022
|Un nouveau look au sein du conseil d’administration de l’office burundais des recettes !

Burundi - Rdc – Sécurité 26 juillet 2022
|Vers l’envoi des troupes burundaises dans la mission de maintien de la paix en R D C

Burundi - Sécurité 25 juillet 2022
|Le centre commercial « le Parisien » prend légèrement feu

Burundi - Sécurité Routière23 juillet 2022
|Bujumbura : Un véhicule et une moto prennent feu simultanément en commune de Nyabiraba

Burundi – Sécurité22 juillet 2022
|Des chiens déterrent un corps sans vie à Kirundo

Burundi -Tanzanie – Politique 21 juillet 2022
|Le président de la République attendu en Tanzanie !

Burundi - Sécurité 20 juillet 2022
|Quatre corps sans vie découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 19 juillet 2022
|Mohamed Féruzi tué dans les iles de Mayotte !

Burundi – Sécurité18 juillet 2022
|Un septuagénaire tué dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité 16 juillet 2022
|Une jeune fille tuée en province de Bururi !

Burundi – Sécurité - Société15 juillet 2022
|Bubanza : Est-ce la famine qui dicte un comportement pareil ?

Burundi – Sécurité Routière 14 juillet 2022
|Des éléments de la police de roulage visés par des accidents suspects

Burundi - Sécurité 13 juillet 2022
|Un corps sans vie non identifié découvert en province de Makamba

Burundi - Sécurité 12 juillet 2022
|Une personne se donne la mort en province de Kayanza !

Burundi - Sécurité 11 juillet 2022
|Makamba : Deux personnes blessées par un militaire en commune de Vugizo

Burundi – Sécurité Routière9 juillet 2022
|Une personne tuée dans un accident de roulage en commune de Busoni

Burundi - Sécurité 8 juillet 2022
|Un corps sans vie d’un enfant découvert en province de Kirundo !

Burundi - Sécurité 7 juillet 2022
|Deux corps sans vie découverts en zone Kamenge !

Burundi - Sécurité 6 juillet 2022
|La police lève la voile sur un corps sans vie découvert tout près de la paroisse Saint Jean Baptiste !

Burundi – Sécurité5 juillet 2022
|Un jeune chauffeur de véhicule de transport en commun fauché par des inconnus

Burundi – Sécurité 4 juillet 2022
|Bujumbura : Un corps sans vie découvert au boulevard Mwezi Gisabo !

Burundi – Politique2 juillet 2022
|Le chef de l’Etat reçoit l’envoyé spécial de la Belgique

Burundi – Sécurité1er juillet 2022
|La criminalité augmente d’un cran dans la capitale économique Bujumbura

Burundi – Sécurité30 juin 2022
|Une jeune fille non identifiée fauchée par des inconnus dans Muhuta

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne se donne la mort en province de Kayanza !

12 juillet 2022

Kayanza, le 12 juillet 2022 (Net Press) . Une personne s’est suicidée à l’aide d’une corde ce lundi 11 juillet sur la colline de Cikiro, de la commune et province de Kayanza, au Nord du pays. Des sources divergentes indiquent que des conflits à caractère conjugal seraient à l’origine de ce suicide.

Selon nos sources, le phénomène de suicide prend une allure inquiétante au nord du pays. Nous apprenons qu’un homme de 36 ans, père de quatre enfants, s’est donné la mort sur la colline de Dusasa, dans la commune de Gashoho, en province de Muyinga, au Nord-est du pays. La victime entretenait de bonnes relations avec son entourage et sa famille biologique.

Sur le même chapitre sécuritaire, une personne a été tuée poignardée à l’aide d’un couteau en commune de Matongo, en province de Kayanza, toujours dans le nord du pays. Le présumé auteur a été arrêté samedi dernier pour des raisons d’enquêtes.

Selon des informations sur place, tout a commencé dans la soirée de vendredi 8 juillet lorsque le présumé auteur, natif de la colline de Bwayi, en commune de Matongo, en province déjà évoquée de Kayanza, partageait un verre avec son ami. De leur conversation, naquit une dispute qui a viré vers l’irréparable, il a poignardé à l’aide d’un couteau son convive qui est mort sur le champ.

Nous apprenons que le présumé auteur a été arrêté samedi dernier est gardé à vue au cachot du commissariat communal de la police de Matango, pour des raisons d’enquêtes y relatives. La population qui avait assisté à ce scénario, folle de colère, a failli lyncher le présumé auteur, n’eut été l’intervention musclée de quelques éléments de la police. L’administrateur de la commune Matongo a appelé la population à rester sereine et calme et de ne pas se faire justice. N.R.

Burundi – Rwanda - Sécurité

Une Rwandaise traquée à l’aéroport international Melchior Ndadaye … !

Bujumbura, le 12 juillet 2022 (Net Press) . Elle s’appelle Salama Nkunzurwanda, cette jeune femme d’origine rwandaise qui a été arrêtée mardi 5 juillet à l’aéroport international Melchior Ndadaye. Selon porte-parole du ministère ayant la sécurité dans ses attributions, Pierre Nkurikiye, elle s’apprêtait à partir pour le royaume de Belgique sous un passeport français qu’il ne lui appartenait pas.
Pierre Nkurikiye a renchéri que le nommé Ernest Gakwaya, habitant de la ville de Bruxelles et de nationalité rwandaise, était venu de Belgique pour tendre la main à cette jeune fille Salama Nkunzurwanda, qui séjournait au Sénégal. Ensembles, ils ont quitté l’aéroport international de Kanombe au Rwanda, à bord de la compagnie Rwandair, tous ensembles avec des passeports rwandais.

Pierre Nkurikiye dit que le couple, arrivé à l’aéroport international Melchior Ndadaye, Ernest Gakwaya était venu avec le passeport français de la cousine de Salama Nkunzurwanda, connu sous le nom de Juliette Akariza, habitant sur le sol Français. Et comme Salama Nkundurwanda était étrangement semblable à sa cousine ayant une nationalité franco-rwandaise, elle s’apprêtait à utiliser ce passeport français pour rejoindre la Belgique. Les choses ont tourné autrement, elle a été détectée par les services aéroportuaires avant d’être arrêtée par la police. La jeune femme et son co-accusé Ernest Gakwaya, ont été admis au service national des renseignements de Bujumbura pour une enquête y relative. Leur dossier pénal est en train d’être confectionné dans l’optique de leur poursuite judiciaire.

Pierre Nkurikiye dit que ce comportement vise à ternir l’image du pays, arguant qu’en utilisant ce passeport non-inscrit sous le nom de la Rwandaise, est perçu comme une manière qui vise à décrédibiliser les services de l’aéroport international Melchior Ndadaye. Il a poursuivi que les services aéroportuaires de Bujumbura sont toujours à l’œuvre pour traquer ceux qui utilisent de faux documents pour se déplacer.

Burundi – Droits Humains

Une fille agressée sexuellement met au monde des triplets

Rumonge, le 12 juillet 2022 (Net Press). Une fille agressée sexuellement a mis au monde des triplets et demande que son agresseur soit arrêté pour l’aider à élever ces trois nouveau-nés. Pérose Inamuco, âgée de 20 ans, a mis au monde des triplets composés de deux filles et d’un garçon dans la nuit de ce samedi à dimanche, confirment les sources hospitalières à l’hôpital « Amahoro », situé dans la ville de Rumonge, au Sud-ouest du pays.

Les mêmes sources indiquent que ces nouveau-nés ont une bonne santé mais précisent que cette jeune fille est démunie car ces enfants n’avaient pas encore d’habits dimanche dans l’après-midi.
Cette jeune fille qui a mis au monde lance un appel aux âmes charitables de lui venir en aide et demande dans l’urgence des habits pour ses bébés, de la nourriture dont du lait pour nourrir ces nouveau-nés.

Elle demande aux autorités administratives et à la police d’arrêter le garçon auteur de cette grossesse afin qu’il vienne l’aider à élever leurs enfants. Ce garçon serait pour le moment en cavale, précise-t-elle. Sachez que cette fille, Pérose Inamuco, est originaire du village de Karonda, sur la colline Gashasha, dans la zone de Kigwena, en commune et province de Rumonge.

Les défenseurs des droits de l’homme indiquent que le phénomène de grossesses non désirées prend de l’ampleur et même le milieu scolaire n’est pas épargné. Ils demandent aux services chargés de mener des enquêtes d’arrêter les présumés auteurs et de les déferler devant les juridictions pour être punis conformément à la loi. F.N.

Burundi - Education

2733 candidats à l’examen d’État en province de Rumonge.

Rumonge, le 12 juillet 2022 (Net Press) . Selon Isaac Ndikuriyo, directeur provincial de l’éducation en province de Rumonge, au Sud-ouest du pays, 2733 et deux autodidactes, sont en train de passer l’examen d’Etat en province de Rumonge. Cet examen.d’Etat est en train de se faire dans 5 centres, dont 4 dans la ville de Rumonge et 1 centre à Magara, en.commune de Bugarama.

Aucun n’incident majeur n’est à déplorer, sauf 3 élèves qui ne se sont pas retrouvés sur les listes des candidats au centre du Lycée d’Iteba, mais ces élèves ont été autorisés de passer l’examen. De nouveaux numéros leur ont été attribués. Le ministre de l’éducation nationale et de la recherche scientifique a procédé au lancement de la passation de l’examen d’Etat en province Makamba, au Sud du pays, ce mardi matin.

Signalons que 54.450 candidats sont attendus de passer l’examen d’Etat au niveau national. Signalons également que les candidats étudiants ne sont plus obligés de se rendre à Bujumbura, la capitale économique, pour avoir une idée des facultés qu’ils vont suivre à l’enseignement supérieur. Signalons enfin que quelques incidents ont été enregistrés ici et là dans le pays, mais vite corrigés, d’après toujours le ministre François Havyaarimana. F.N

Burundi - Sport

Un nouveau visage dans les hauts gradés de la fédération de football du Burundi !

Bujumbura, le 12 juillet 2022 (Net Press) . Avelin Basegeta, ancien chargé de la communication et de mobilisation des ressources à la fédération de Football du Burundi (Ffb), a été nommé ce lundi, vice-secrétaire général de la fédération de football du Burundi.

Fils du feu Joseph Basegeta, ancien député de l’Uprona sous le règne de la deuxième République dirigée par feu, le colonel Jean-Baptiste Bagaza, il est né à Ngozi en 1991 et il fait ses études élémentaires en commune de Tangara, avant de les poursuivre au lycée Don Bosco de Burengo, à Ngozi. Il fréquenta par après l’université lumière de Bujumbura, à la faculté de communication. Il est donc journaliste de formation, il était auparavant journaliste-reporter au journal en ligne « Ikiriho ».

Il était jusqu’ici manager des licences des clubs et responsable du service marketing et communication à la fédération de football du Burundi, en remplacement de Jacob Riziki nommé secrétaire général de l’équipe « Aigle Noir sportif ». N.R.

Burundi – France – Justice

« Procès de l’ex-préfet rwandais Laurent Bucyibaruta à Paris : la défense plaide l’acquittement », dixit Rfi

Paris, le 12 juillet 2022 (Net Press) . Le procès pour génocide d’un ancien préfet rwandais, Laurent Bucyibaruta, se poursuit à la cour d’assises de Paris. C’est le plus haut responsable rwandais jamais jugé en France pour le génocide de 1994. Après deux mois de procès, les dernières plaidoiries de la défense ont eu lieu ce lundi 11 juillet. L’accusation a requis la réclusion à perpétuité contre l’ancien préfet de Gikongoro, province du sud-ouest du Rwanda, âgé aujourd’hui de 78 ans. Ses avocats, eux, ont plaidé l’acquittement.

« Ni responsable, ni complice des massacres », selon ses avocats, Laurent Bucyibaruta est un homme qui n’adhérait pas au projet génocidaire, un « hutu modéré » qui s’est trouvé sur une « ligne de crête » entre avril et juillet 1994. S’opposer frontalement l’aurait conduit à la mort et à celle de ses proches, dont son épouse, tutsi, « un sacrifice qui n’aurait rien changé aux tueries dans la province de Gikongoro », selon Me Jean-Marie Biju Duval.

Il décrit Laurent Bucyibaruta comme se trouvant « dans une impasse sécuritaire. Il est dépassé. Face aux Interahamwe et face aux gendarmes génocidaires, ce n’est plus qu’un civil sans forces armées qu’on ne respecte plus ». « Les ordres ne viennent pas de lui. Ils viennent d’en haut, du sommet de l’Etat ». L’avocat met notamment en avant un message diffusé, fin avril, dans lequel, selon lui, « le préfet tente de convaincre les tueurs qu’il est dans leur intérêt d’arrêter de tuer.

L’autre avocat de Laurent Bucyibaruta, Me Joachim Levy, plus tôt dans la matinée, avait, début d’audience, pris le temps d’examiner devant la cour l’un après l’autre les crimes pour lesquels l’ancien préfet est poursuivi. Les massacres dans les paroisses de Kibeho, Cyanika, Kaduha, la tuerie de l’école de Murambi et celle de l’école des Lettres ainsi que celle de la prison de Gikongoro. J.M.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION