Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 22 septembre 2022
|Muyinga : Une découverte d’une cache des produits Brarudi !

Burundi – Sécurité 21 septembre 2022
|Bubanza : Huit élèves renvoyés définitivement pour divers manquements

Burundi – Sécurité20 septembre 2022
|Une grenade explose et blesse trois personnes dans la commune de Bisoro

Burundi – Société - Sécurité19 septembre 2022
|Quand l’église catholique soutient la décision des chrétiens d’éradiquer l’immoralité !

Burundi – Sécurité17 septembre 2022
|Un corps sans vie enterré avant son identification dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité 16 septembre 2022
|Un véhicule volé à la clinique prince Louis Rwagasore !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2022
|Une personne meurt par noyade en province de Rumonge !

Burundi - Serbie – Sécurité 14 septembre 2022
|Deux jeunes Burundais tués en Serbie !

Burundi - Sécurité 13 septembre 2022
|Bujumbura : Un jeune homme attrapé en fragrant délit en train d’arracher des croix au cimetière de Kamesa

Burundi - Sécurité 12 septembre 2022
|Tentative d’assassinat d’un haut gradé de la police !

Burundi - Sécurité Routière 10 septembre 2022
|Une personne tuée lors d’un accident de roulage !

Burundi – Sécurité9 septembre 2022
|Une station d’essence part en fumée au Nord de la capitale économique

Burundi – Politique - Opinion 8 septembre 2022
|Spécial « Départ d’Alain Guillaume Bunyoni »

Burundi – Politique7 septembre 2022
|Vers un changement de gouvernement ?

Burundi – Sécurité – Education6 septembre 2022
|245 candidats sous-officiers incorporés définitivement à Bururi.

Burundi – Sécurité5 septembre 2022
|La police saisit plus ou moins 200 kilos de chanvre dans la province de Makamba

Burundi – Rwanda - Justice 3 septembre 2022
|Le chanteur rwandais enfin libre !

Burundi – Sécurité – Justice2 septembre 2022
|Vers la guérison de l’homme qui s’est coupé les parties intimes à Rumonge

Burundi - Sécurité 1er septembre 2022
|Cent personnes sans-abri raflées par la police !

Burundi – Sécurité31 août 2022
|Un corps sans vie d’une femme décapitée découvert dans la province de Ngozi

Burundi – Sécurité30 août 2022
|Les enfants de la rue : une certaine menace ou une menace certaine sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 29 août 2022
|Seize filles accusées de pratique de la prostitution interpellées en zone de Bwiza !

Burundi – Sécurité Routière27 août 2022
|Un accident de roulage fait un mort et trois blessés dans la province de Cibitoke

Burundi – Rdc – Sécurité26 août 2022
|Le Burundi informe officiellement avoir envoyé des troupes en Rd Congo

Burundi – Ouganda – Sécurité Routière25 août 2022
|Accident mortel en Ouganda d’un véhicule venu de Bujumbura

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Ngozi : Une femme tuée, son époux interpellé !

17 août 2022

Bujumbura, le 17 août 2022 (Net Press) . Une certaine Belyse Uwizeyimana a été tuée dans la nuit du dimanche à lundi 15 août, au quartier Muremera, dans la commune et province de Ngozi, au Nord du pays. Selon nos sources, elle aurait été tuée, poignardée à l’aide d’un couteau par son époux.

Nous apprenons que le présumé auteur de cet assassinat, Aimable Bayisabe, était dans tous ses états au moment où le couple s’est rentré dedans. Son époux lui a lancé un coup de poignard au cœur, la victime a succombé à ses blessures à l’hôpital autonome de Ngozi. Il a été arrêté ce mardi 17 août et est gardé à vue au cachot du commissariat communal de la police de Ngozi pour une enquête y relative. N.R.

Burundi - Economie

Bubanza : Une pénurie du carburant qui fait peur !

Bubanza, le 17 août 2022 (Net Press) . Nous sommes au centre-ville de Bubanza, à l’Ouest du pays, aucune pompe des stations de distribution du carburant ne distribue une seule goute du carburant au moment où nous mettons sous presse. Cette pénurie a occasionné une montée vertigineuse du prix du ticket de transport Bujumbura –Bubanza qui a doublé et gravite autour de 8000 Fbu.

Selon nos sources, le centre-ville de Bubanza est à l’arrêt suite au manque criant du carburant pendant 3 jours. Des files interminables des véhicules et des motos s’observent dans les deux stations de carburant.

Nous apprenons que la pénurie du carburant qui prend une allure inquiétante se répercute sur la rareté et la flambée des produits de première nécessité tels que le sucre, les produits Brarudi. Nous apprenons qu’en l’espace d’une semaine, un kilogramme de haricot est passé de 1250 à 1600 Fbu au moment où celui de maïs sec est passé de 1300 Fbu à 1800 Fbu. De son côté, un kilogramme de riz qui s’achetait a 2200 passe de 2800 Fbu.

Il ne faut pas perdre de vue que cette situation se présente pratiquement dans tout le pays suite à cette pénurie de carburant. Même dans la capitale économique Bujumbura, des files indiennes de véhicules étaient observables dans le quartier industriel de Bujumbura. L’on se rappellera également que suite à ce problème, beaucoup de gens ont diminué sensiblement de la capitale économique Bujumbura vers l’intérieur du pays où se trouvent les parentés de la plupart des citadins. N.R.

Burundi – Rdc - Sécurité

Dénis Mukwege : « Le déploiement du contingent de l’armée burundaise en RDC est une humiliation de plus pour notre nation »

Bukavu, le 17 août 2022 (Net Press). Le Docteur Denis Mukwege a exprimé, à nouveau ce mardi 16 août, sa désapprobation quant au déploiement d’un contingent des forces de défense du Burundi dans la zone de responsabilité du Secteur opérationnel Sukola2, sud Sud-kivu.

Pour le prix Nobel Congolais, cela est une humiliation de plus pour notre Nation et démontre l’échec de la diplomatie congolaise. Docteur Mukwege a en effet suggéré de mettre fin à l’externalisation de la sécurité par des Etats « déstabilisateurs ». De ce qui précède, le docteur Mukwege invite le gouvernement à œuvrer sur la réforme de l’armée pour la rendre professionnelle et opérationnelle.

C’est depuis le 20 juin 2022 à Nairobi que les Chefs d’Etats, membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est ont validé l’activation du déploiement de la force militaire régionale dans l’Est de la RDC pour stabiliser et imposer la paix. Cette Force régionale est une composante du volet militaro-sécuritaire également prévu dans le communiqué adopté le 21 avril 2022.

Selon le président sortant kenyan et qui était le président en exercice de cette organisation sous régionale, la Force régionale de l’Afrique de l’Est doit être déployée dans les provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu « immédiatement » pour stabiliser la zone et imposer la paix en appui aux forces de sécurité de la Rdc et en étroite coordination avec la Monusco.

La Force régionale travaillera avec les autorités provinciales locales pour soutenir le processus de désarmement ordonné et permanent dans le cadre du Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation afin de créer des conditions propices à la stabilité et à la paix dans l’est de la Rdc

Pour ce lauréat du prix Nobel de la paix, édition 2018, le déploiement imminent de cette force, notamment dans le Nord-Kivu et l’Ituri, déjà sous état de siège et au Sud-Kivu, est largement contesté. Le Dr Denis Mukwege soutient que cette décision ressemble à une chronique d’un chaos annoncé, du pillage de ressources de la RDC et n’apportera ni la stabilité, ni la paix, au contraire mais, risque d’aggraver la situation.

D’autant plus que certains de ces Etats sont à la base de la déstabilisation, des cycles de violence et du pillage des ressources naturelles de l’Est du Congo. En revanche, à l’instar du mouvement citoyen de Lutte pour le Changement (LUCHA), le célèbre gynécologue insiste sur l’urgence et la nécessité de réformer l’appareil sécuritaire de la République constitué entre autres par les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), de la Police Nationale Congolaise (PNC) et de l’Agence Nationale de Renseignements (ANR ).

Et dans la foulée, dans le cadre du déploiement d’une force militaire régionale composée de pays membres de la Communauté des États d’Afrique de l’Est (EAC) pour traquer les groupes armés opérant dans la partie orientale du pays afin d’y imposer la paix, les forces armées de la Rdc, le commandant du secteur opérationnel Sukola2 sud –Kivu, le général Ramazani Fundi, a annoncé lundi dernier l’entrée officielle ce lundi 15 août, d’un contingent des forces de défense du Burundi dans la Zone de responsabilité du Secteur opérationnel Sukola2 sud Sud-kivu.

Ce haut gradé de l’armée Congolaise a indiqué que ce contingent burundais est actuellement cantonné au centre d’instruction de Luberizi. Le général Ramazani Fundi a appelé la population au calme et à collaborer d’une manière franche avec les forces loyalistes afin de mettre un terme à cet activisme des forces irrégulières. N.R.

Burundi - Rwanda – Nécrologie

Mort du chanteur rwandais Yvan Buravan, lauréat du Prix Découvertes RFI 2018

New Dehli, le 17 août 2022 (Net Press) . Yvan Buravan avait 27 ans. Musicien, chanteur né au Rwanda, il s’est éteint dans la nuit de mardi à mercredi 17 août dans l’un des hôpitaux indiens. Il avait remporté le Prix Découvertes RFI en 2018 et faisait donc partie de la famille RFI. Il est décédé en Inde des suites d’un cancer du pancréas.

Il aura tout fait très jeune : la danse folklorique, le chant, les concours de jeunes talents, encouragé par sa famille. Après le lycée, il s’inscrit à la Kigali Music School, sûr de son chemin. Il n’a que 20 ans. Son titre Malaika sort l’année suivante et est un véritable succès non seulement au Rwanda mais au-delà, dans les pays limitrophes. Ses prestations sont acclamées par le public. À l’été 2018, il se produit en Belgique puis au Burundi.

C’est dans ce début de carrière qu’il entre dans la famille des artistes qui comptent pour Radio France Internationale. Il devient ainsi le premier artiste rwandais à remporter le Prix Découvertes depuis sa création en 1981. En avril, il se produit à Paris et fait connaissance avec son public européen.

Reçu dans les studios de RFI, il parlait de sa vocation, de ses débuts dans le milieu artistique, mais également de ses engagements. Toutes les équipes de RFI avaient pu apprécier son professionnalisme, son humilité et surtout sa passion pour la musique qu’elle soit traditionnelle ou urbaine.

Viendra ensuite The Love Lab, composé de 17 titres. Un album sur le thème de l’amour avec des touches de r’n’b et de musique urbaine. C’est le cas de l’excellent Oya, ou encore du très dansant Garagaza. On y retrouve des collaborations avec une pléiade d’artistes comme les chanteuses Charly & Nina, Gakondo, Victor Rukotana, et Oncle Austin.

Puis vint le moment du deuxième album. Il se met au travail à Kigali après une ultime date en Suède en février 2020, en pleine pandémie. Ce sera Twaje, aux sonorités afropop et afrobeat qu’il relie à sa culture rwandaise. Sur Ye Ayee, on retrouve le rythme ikinimba du nord du pays. Sur VIP, on le retrouve en duo avec Ish Kevin, représentant de la nouvelle génération de rappeurs rwandais. Il collabore également avec ses compatriotes DJ Marnaud et Ritu Joel sur Impore dont l’énergie rappelle le dancehall jamaïcain.

L’annonce de sa mort a provoqué une vague d’émotion sur les réseaux sociaux. Ses fans, ses proches lui rendent hommage. RFI et toutes les personnes qui l’ont côtoyé dans les coulisses du Prix Découvertes, se souviendront d’un jeune homme d’une grande gentillesse qui voulait contribuer à donner aux Rwandais et à l’ensemble de son public « une vie meilleure ». N.R.

Burundi -Vatican – Société

Le cardinal Marc Ouellet, pressenti pour remplacer le pape, accusé d’agressions sexuelles au Canada

Québec, le 17 août 2022 (Net Press) . L’influent cardinal Marc Ouellet, pressenti parmi les favoris pour devenir pape, qui occupe actuellement l’un des postes les plus importants au sein du gouvernement du Vatican, est accusé d’attouchements sur une stagiaire entre 2008 et 2010 lorsqu’il était archevêque de Québec, selon une action collective rendue publique mardi au Canada, selon France 24 infos.

Le cardinal Marc Ouellet, cité un temps parmi les favoris pour devenir pape, est accusé d’agressions sexuelles dans une action collective rendue publique mardi 16 août au Canada.

L’ecclésiastique, actuel préfet de la Congrégation pour les évêques, l’une des fonctions les plus importantes du gouvernement du Vatican, aurait procédé à des attouchements inappropriés sur une stagiaire entre 2008 et 2010 lorsqu’il était archevêque de Québec, selon des accusations figurant dans un document issu de l’action collective autorisée par la Cour supérieure de cette province francophone en mai dernier.

Contacté par l’AFP, le diocèse de Québec a répondu prendre "acte des allégations à l’endroit du cardinal Marc Ouellet", 78 ans, et ne vouloir "faire strictement aucun commentaire à ce sujet".
Cette plainte figure parmi les témoignages de 101 personnes disant avoir été "agressées sexuellement" par plus de 80 membres et des employés laïcs du diocèse de Québec entre juin 1940 et aujourd’hui, soulignent les documents judiciaires.

"L’impression d’être pourchassée"

Dans le cas de Marc Ouellet, la plaignante, désignée par la lettre "F.", affirme avoir été agressée plusieurs fois par le cardinal. En 2008, la jeune femme explique que le cardinal lui aurait massé les épaules "avec force", lui aurait caressé le dos tout en la retenant "fermement contre lui", à plusieurs reprises. F. tente d’éviter le cardinal, mais ce dernier revient vers elle. Elle a alors "l’impression d’être pourchassée", peut-on lire dans le document.

En 2010, Marc Ouellet la croise deux fois en une semaine. C’est l’occasion de "l’embrasser à nouveau" car "il n’y a pas de mal à se gâter un peu", aurait-il dit, selon la même source. Un commentaire "complètement inapproprié", d’après F. La plaignante ajoute que le religieux l’aurait "embrassée" et aurait "glissé sa main" le long de son dos "jusqu’à ses fesses".

Lorsque F. ose aborder les faits autour d’elle, elle apprend "qu’elle n’est pas la seule femme à avoir ce genre de ’problèmes’ avec lui", précisent les documents judiciaires.

Une enquête lancée par le pape

Ce n’est qu’en 2020 que F. – qui raconte avoir également été victime d’agressions sexuelles par un autre clerc – en parle au comité-conseil sur les abus sexuels du diocèse de Québec. L’organisation lui recommande alors d’écrire une lettre au pape François. En 2021, le souverain pontife répond en nommant "le père Jacques Servais pour enquêter sur le cardinal Marc Ouellet". Aucune conclusion n’a pour l’instant été transmise à la plaignante.
Contacté par l’AFP, le Vatican n’a pas réagi dans l’immédiat. Marc Ouellet était cité parmi les favoris du dernier conclave à l’issue duquel le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio a été élu pape en 2013.

En février, le cardinal Ouellet avait fustigé le "drame des abus sexuels commis par des clercs" et les "comportements criminels trop longtemps dissimulés pour protéger l’institution", lors d’un important colloque au Vatican en présence du pape François. "Nous sommes tous déchirés et humiliés par ces questions cruciales qui chaque jour nous interrogent en tant que membres de l’Église", avait-il dit.

Au Canada, l’Église catholique fait actuellement face à plusieurs recours collectifs pour agressions sexuelles. Dans l’ouest du pays, plus de 30 étudiants poursuivent actuellement plusieurs responsables d’une école chrétienne, a rapporté la radio-télévision publique CBC. N.R. 

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION