Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 22 septembre 2022
|Muyinga : Une découverte d’une cache des produits Brarudi !

Burundi – Sécurité 21 septembre 2022
|Bubanza : Huit élèves renvoyés définitivement pour divers manquements

Burundi – Sécurité20 septembre 2022
|Une grenade explose et blesse trois personnes dans la commune de Bisoro

Burundi – Société - Sécurité19 septembre 2022
|Quand l’église catholique soutient la décision des chrétiens d’éradiquer l’immoralité !

Burundi – Sécurité17 septembre 2022
|Un corps sans vie enterré avant son identification dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité 16 septembre 2022
|Un véhicule volé à la clinique prince Louis Rwagasore !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2022
|Une personne meurt par noyade en province de Rumonge !

Burundi - Serbie – Sécurité 14 septembre 2022
|Deux jeunes Burundais tués en Serbie !

Burundi - Sécurité 13 septembre 2022
|Bujumbura : Un jeune homme attrapé en fragrant délit en train d’arracher des croix au cimetière de Kamesa

Burundi - Sécurité 12 septembre 2022
|Tentative d’assassinat d’un haut gradé de la police !

Burundi - Sécurité Routière 10 septembre 2022
|Une personne tuée lors d’un accident de roulage !

Burundi – Sécurité9 septembre 2022
|Une station d’essence part en fumée au Nord de la capitale économique

Burundi – Politique - Opinion 8 septembre 2022
|Spécial « Départ d’Alain Guillaume Bunyoni »

Burundi – Politique7 septembre 2022
|Vers un changement de gouvernement ?

Burundi – Sécurité – Education6 septembre 2022
|245 candidats sous-officiers incorporés définitivement à Bururi.

Burundi – Sécurité5 septembre 2022
|La police saisit plus ou moins 200 kilos de chanvre dans la province de Makamba

Burundi – Rwanda - Justice 3 septembre 2022
|Le chanteur rwandais enfin libre !

Burundi – Sécurité – Justice2 septembre 2022
|Vers la guérison de l’homme qui s’est coupé les parties intimes à Rumonge

Burundi - Sécurité 1er septembre 2022
|Cent personnes sans-abri raflées par la police !

Burundi – Sécurité31 août 2022
|Un corps sans vie d’une femme décapitée découvert dans la province de Ngozi

Burundi – Sécurité30 août 2022
|Les enfants de la rue : une certaine menace ou une menace certaine sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 29 août 2022
|Seize filles accusées de pratique de la prostitution interpellées en zone de Bwiza !

Burundi – Sécurité Routière27 août 2022
|Un accident de roulage fait un mort et trois blessés dans la province de Cibitoke

Burundi – Rdc – Sécurité26 août 2022
|Le Burundi informe officiellement avoir envoyé des troupes en Rd Congo

Burundi – Ouganda – Sécurité Routière25 août 2022
|Accident mortel en Ouganda d’un véhicule venu de Bujumbura

 

 

 

 

 

 



Burundi - Sécurité

Une personne tuée en province de Bubanza !

19 août 2022

Bubanza, le 19 août 2022 (Net Press) . Une personne a été tuée dans la nuit de mardi à mercredi 17 août au village de Kagwema, de la commune de Gihanga, en province de Bubanza, à l’Ouest du pays. Une personne accusée d’être derrière cet assassinat est entre les mains de la police de Bubanza pour une enquête y relative, selon des sources sur place. Son coaccusé est passé dans la maille du filet et court toujours.

Sur la même rubrique sécuritaire, dans une fouille-perquisition opérée par quelques éléments de la police au centre-ville de Ngozi, Nord du pays, dans la petite matinée de ce jeudi 18 août, 25 litres d’essence et 10 litres de Mazout ont été saisis par ces hommes en uniforme dans des kiosques à usage commercial, au quartier de Muremera, en commune et province de Ngozi.

Le commissaire provincial de la police appelle la population à rester vigilante suite à la commercialisation « Frauduleux » du carburant qui occasionne la hausse du ticket de transport et les produits de première nécessité un peu partout dans le pays. N.R.

Burundi – Chine – Coopération

Audience de l’ambassadeur chinois auprès de la présidence de la République

Bujumbura, le 19 août 2022 (Net Press) . Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a reçu ce matin en audience l’ambassadrice de la République populaire de Chine au palais Ntare Rushatsi. Les échanges entre les deux personnalités ont débuté par un message de félicitation à l’endroit du président burundais pour son élévation à la présidence de la communauté de l’Afrique de l’Est pour une durée d’une année.

Pour cette ambassadrice, c’est un honneur pour le pays car le président Ndayishimiye va œuvrer pour la paix et le développement dans la sous-région. Les deux personnalités ont échangé également sur le soutien de la Chine en matière de l’agriculture du riz et du champignon, sans oublier la réhabilitation de l’aéroport international Melchior Ndadaye.

Les deux pays entretiennent d’excellentes relations, surtout après le 3ème mandat controversé de l’ancien président de la République, feu Pierre Nkurunziza, en 2015. En effet, l’année suivante, l’Union européenne et le reste de l’Occident ont fermé les robinets et le régime en place s’est totalement tourné vers la Chine moins regardante sur la situation ou l’évolution des droits humains.

Dans l’entre-temps, le régime de Gitega a pressenti que la communauté internationale n’allait pas financer les élections suivantes, ce qui l’a poussé à sponsoriser lui-même les triples élections de 2020, via également la contribution de la population locale. Les populations, selon leurs catégories socioprofessionnelles, ont été obligées de contribuer aux élections, bon an mal an, au nom de la souveraineté. J.M.

Burundi - Economie

Quand la hausse du ticket de transport Mutakura - Centre-ville vire autrement !

Bujumbura, le 19 août 2022 (Net Press) . Nous sommes au quartier Mutakura, en zone Cibitoke, en commune urbaine de Ntahangwa, au nord de la capitale économique Bujumbura. Il est vers 11 hoo, des passagers attendaient impatiemment le bus servant cette localité au centre-ville. Ils ont eu une surprise d’un appel d’un aide de chauffeur, dit également convoyeur, à bord d’un bus immatriculé A 82 81 A que le temps est révolu au manque du bus et ce, moyennant la hausse du ticket.

Et dans la promptitude de l’épervier, les passagers, par bousculade, se sont précipités à entrer dans le bus sans prendre connaissance que le prix venait de grimper de 550 Fbu à 700 Fbu. Arrivés à un endroit appelé communément « Permanence », en zone Buyenzi, les premiers passagers commencent à descendre avec des billets de 100 Fbu et une pièce de 50 Fbu. L’aide chauffeur prend en otage ces derniers, leur intima l’ordre de payer 700 Fbu comme convenu lors de l’entrée dans le bus. Ce fut des échauffures dans le bus des passagers dont quelques-uns sont descendus par force avant de faire une manifestation vers le bureau spécial de circulation routière pour porter cette affaire à la connaissance de la police de roulage.

Le chauffeur et son aide pris de peur-panique, ont empêché que d’autres emboitent le pas à cette insurrection qui pouvait virer vers l’emprisonnement du chauffeur et son équipage. Le chauffeur a accéléré le bus en direction du centre-ville de Bujumbura. Arrivé à cet endroit, les choses ont tourné vers le vinaigre car les passagers ont lancé un cri d’alarme. Les policiers accrédités à l’ancien marché central de Bujumbura sont vite intervenus et comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, certains sont sortis par les fenêtres pour s’éloigner du lieu de cafouillage sans le payement du ticket de transport Mutakura –Centre- ville. Dans l’entre-temps, le chauffeur et son aide ont rejoint les quatre murs du cachot appelé Sogemac.

Quelques individus contactés par la rédaction estiment que le manque du carburant depuis ces derniers jours a occasionné la montée du ticket de transport en commun en mairie de Bujumbura. Un autre qui a décliné son identité crie au secours au ministère en charge du transport dans ses attributions, lui demandant de réguler le prix du ticket de transport en mairie de Bujumbura. Pour lui, cette flambée devient de plus en plus inquiétante et se répercute sur la hausse des marchandises, suivie de la cherté de la vie.

Un autre interlocuteur a mentionné que la période d’été est réservée aux grandes fêtes à caractère familial ou social, d’où suite au manque du carburant et la montée conséquente du prix de transport en commun en mairie de Bujumbura et à l’intérieur du pays, certains préfèrent ajourner ou abandonner ces cérémonies pour s’occuper de la rentrée imminente de l’année scolaire. N.R.

Burundi - Communication

Le réseau mobile Smart Burundi obligé de fermer ses portes !

Bujumbura, le 19 août 2022 (Net Press) . Dans une correspondance du directeur général de l’Agence de régulation et de contrôle des Télécommunications, Dr. Samuel Muhizi, avec copies pour information au chef du cabinet civil du président de la République et au ministre de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique, annonce la fin du délai de grâce et la fermeture du réseau mobile Smart Burundi de la Société Lacell.

Dans cette correspondence, Dr Samuel Muhizi annonce que malgré les différentes réunions organisées, les correspondances échangées et les mises en demeure adressées sujet du renouvellement du licence de cette société et la liquidation des dettes dues à l’Etat par la société Lacell, malheureusement, selon cette correspondance, cette agence de régulation a constaté que la société n’a pas pu honorer ses engagements envers le Burundi.

Et en date du 5 août 2022, selon toujours cette correspondance, l’agence de régulation et de contrôle de Télécommunication (Arct) a rappelé que l’octroi de la nouvelle licence à la société Lacell Us est conditionné par le paiement préalable de la totalité des arriérés dus à l’Etat et un délai de grâce de deux semaines, à compter du 5 août 2022, a été accordé à la société LACELL SU, lequel délai de grâce a expiré le 18 août 2022 à minuit.

Le haut sommet de l’ARCT demande à cette société de procéder à la fermeture du réseau mobile de la société LACELL SU (l’embranchement de la Téléphonie mobile Smart Burundi) à la date et heure indiquées, faute de quoi, d’autres mesures encore plus sévères et contraignantes seront prises.

Nous apprenons, à partir du journal en ligne Ikiriho, que plus de 100 milliards de Fbu est le montant que la justice burundaise exigerait à la société de téléphonie mobile Econet Leo, de payer au gouvernement du Burundi, en termes d’arriérés à l’Etat. Et comme palliatif, le salaire de tout employé aurait été rabaissé, causant un malaise dans la société. N.R.

Burundi - Nations Unies – Humanitaire

Le monde célèbre la journée mondiale de l’aide humanitaire

New York, le 19 août 2022 (Net Press) . En date du 19 août de chaque, le monde célèbre la journée internationale de l’aide humanitaire en mémoire d’un attentat du 19 août 2003 à la bombe contre l’hôtel Canal à Bagdad, qui a tué 22 travailleurs humanitaires, dont le représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Irak, Sergio Vieira de Mello. Cinq ans plus tard, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution désignant le 19 août comme la Journée mondiale de l’aide humanitaire.

Chaque année, le thème de la Journée mondiale de l’aide humanitaire permet de rassembler les partenaires de l’ensemble du monde humanitaire afin de promouvoir la survie, le bien-être et la dignité des personnes touchées par les crises ainsi que la sûreté et la sécurité des travailleurs humanitaires. La Journée mondiale de l’aide humanitaire est une campagne du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Fournir de l’aide humanitaire

L’un des buts des Nations Unies, comme énoncé dans sa Charte, est de parvenir à « la réalisation de la coopération internationale en résolvant les problèmes internationaux d’ordre économique, social, culturel ou humanitaire ». L’action humanitaire de l’ONU a débuté au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, dans une Europe dévastée dont elle a aidé à la reconstruction. À l’heure actuelle, la communauté internationale compte sur l’Organisation pour répondre aux catastrophes d’origine naturelle ou humaine, auxquelles un pays, réduit à ses propres moyens, ne pourrait faire face. N.R.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION