Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 22 septembre 2022
|Muyinga : Une découverte d’une cache des produits Brarudi !

Burundi – Sécurité 21 septembre 2022
|Bubanza : Huit élèves renvoyés définitivement pour divers manquements

Burundi – Sécurité20 septembre 2022
|Une grenade explose et blesse trois personnes dans la commune de Bisoro

Burundi – Société - Sécurité19 septembre 2022
|Quand l’église catholique soutient la décision des chrétiens d’éradiquer l’immoralité !

Burundi – Sécurité17 septembre 2022
|Un corps sans vie enterré avant son identification dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité 16 septembre 2022
|Un véhicule volé à la clinique prince Louis Rwagasore !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2022
|Une personne meurt par noyade en province de Rumonge !

Burundi - Serbie – Sécurité 14 septembre 2022
|Deux jeunes Burundais tués en Serbie !

Burundi - Sécurité 13 septembre 2022
|Bujumbura : Un jeune homme attrapé en fragrant délit en train d’arracher des croix au cimetière de Kamesa

Burundi - Sécurité 12 septembre 2022
|Tentative d’assassinat d’un haut gradé de la police !

Burundi - Sécurité Routière 10 septembre 2022
|Une personne tuée lors d’un accident de roulage !

Burundi – Sécurité9 septembre 2022
|Une station d’essence part en fumée au Nord de la capitale économique

Burundi – Politique - Opinion 8 septembre 2022
|Spécial « Départ d’Alain Guillaume Bunyoni »

Burundi – Politique7 septembre 2022
|Vers un changement de gouvernement ?

Burundi – Sécurité – Education6 septembre 2022
|245 candidats sous-officiers incorporés définitivement à Bururi.

Burundi – Sécurité5 septembre 2022
|La police saisit plus ou moins 200 kilos de chanvre dans la province de Makamba

Burundi – Rwanda - Justice 3 septembre 2022
|Le chanteur rwandais enfin libre !

Burundi – Sécurité – Justice2 septembre 2022
|Vers la guérison de l’homme qui s’est coupé les parties intimes à Rumonge

Burundi - Sécurité 1er septembre 2022
|Cent personnes sans-abri raflées par la police !

Burundi – Sécurité31 août 2022
|Un corps sans vie d’une femme décapitée découvert dans la province de Ngozi

Burundi – Sécurité30 août 2022
|Les enfants de la rue : une certaine menace ou une menace certaine sur Bujumbura

Burundi - Sécurité 29 août 2022
|Seize filles accusées de pratique de la prostitution interpellées en zone de Bwiza !

Burundi – Sécurité Routière27 août 2022
|Un accident de roulage fait un mort et trois blessés dans la province de Cibitoke

Burundi – Rdc – Sécurité26 août 2022
|Le Burundi informe officiellement avoir envoyé des troupes en Rd Congo

Burundi – Ouganda – Sécurité Routière25 août 2022
|Accident mortel en Ouganda d’un véhicule venu de Bujumbura

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Une station d’essence part en fumée au Nord de la capitale économique

9 septembre 2022

Bujumbura, le 9 septembre 2022 (Net Press) . Des informations en provenance de la zone de Kamenge, dans la commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, rapportent qu’une station d’essence située au lieu-dit « Terminus » a pris feu dans l’après-midi d’hier.

Les mêmes sources d’informations indiquent ne pas savoir jusqu’à présent l’origine de l’incendie. Elles poursuivent qu’outre la station qui a pris feu, des motos également, dont le nombre n’est pas connu, ont également été abîmées par cet incendie. D.N.

Burundi – Politique

Nomination d’un chef de cabinet militaire à la présidence de la République

Gitega, le 9 septembre 2022 (Net Press) . D’après le décret n° 100/107 du 8 septembre 2022, le président de la République, Evariste Ndayishimiye, a nommé un chef de cabinet militaire du président de la République.

Il s’agit du lieutenant général Silas Ntigurirwa. Cet officier supérieur né en 1968 dans la province de Cibitoke, au Nord-ouest du pays, a été le premier Burundais à être le commandant de l’Amisom, de décembre 2013 à décembre 2014. Ch.N.

Burundi – Politique

Bunyoni – Ndirakobuca : Gouvernement quasi identique !

Bujumbura, le 9 septembre 2022 (Net Press). Depuis hier soir, le nouveau gouvernement a été annoncé. Il n’a pas presque changé car cinq ministres seulement ont fait leur entrée au moment où les autres ont gardé leurs postes. Le Cnl, principale formation de l’opposition, ne fait pas partie de cette équipe gouvernementale.

L’actuel recteur de l’unique université publique du Burundi, Sanctus Niragira, remplace Déo Guide Rurema au ministère de l’agriculture, de l’élevage et de l’environnement. L’ancien ministre ayant les finances dans ses attributions, Domitien Ndihokubwayo, a également sauté au profit d’Audace Niyonzima.

Déo Rusengwamiheto, président du Prp, dont on dit qu’il vient de passer plus de 15 ans hors du jeu politique, prend la place du Dr. Thaddée Ndikumana au ministère de la fonction publique. Un jeune capitaine, Dieudonné Ndikumana, hérite du ministère des infrastructures et Martin Ninteretse occupe le ministère de l’intérieur, de la sécurité et du développement communautaire.

Dans cette équipe ministérielle composée de 15 membres, 11 sont du Cndd-Fdd au pouvoir, un président d’un parti politique proche du Cndd-Fdd et un militaire. Des politiciens avaient espéré entrer dans ce nouveau gouvernement qu’ils voulaient inclusif, l’espoir aura été de courte durée, entend-on ici et là. J.M.

Burundi – Politique

Quand la prestation de serment du nouveau gouvernement est sabotée par la Regideso !

Bujumbura, le 9 septembre 2022 (Net Press). Le nouveau gouvernement dirigé par le premier ministre Gervais Ndirakobuca a prêté serment ce vendredi 9 Septembre 2022 en présence du président de la République, Evariste Ndayishimiye, les nouveaux membres du gouvernement, les présidents de deux chambres basse et haute du parlement ainsi que les représentants des missions diplomatiques et consulaires.

Les activités ont été sabotées par la coupure momentanée de l’électricité. Beaucoup de participants sur place ont indiqué qu’ils sont inquiets du mauvais service de la Regideso qui aurait atteint son point culminant, jusqu’à boycotter les activités officielles.

Des humoristes qui étaient sur place disent que certains membres du gouvernement ont prêté serment dans le noir, un acte suivi de la perturbation des cérémonies de prestation de serments du nouveau gouvernement qui était transmis sur un écran géant dans l’hémicycle de Kigobe. Cette insolite a ému des personnalités présentes dans cette cérémonie. Ils ont suggéré à la Regideso de faire du bourrage de crâne pour disponibilité de l’électricité au moins pendant une heure de temps.

Et quand l’opposition boycotte les cérémonies !

Les cérémonies de prestation de serment de la nouvelle équipe gouvernementale ont été boycottées par les députés issus de la principale formation de l’opposition, le conseil national pour la liberté (Cnl), dirigée par Agathon Rwasa, ainsi que d’autres partis politiques qui ont pratiqué la politique de la chaise vide, ce qui laisse croire que la nouvelle équipe n’avait pas enrôlé l’opposition dans les intrigues du pouvoir et que celle-ci aurait grincé des dents.

D’autres paradoxes qui ont sauté aux yeux de tout le monde ont été l’absence dans ces cérémonies du secrétaire général du parti au pouvoir (Cndd-Fdd), Reverien Ndikuriyo, la prestation à deux fois de suite du ministre de la fonction publique, Déo Rusengwamihigo ainsi que la ministre de la solidarité nationale, des droits de la personne humaine, Imelda Sabushimike. N.R.

Burundi - Politique

Quand le gouverneur de la province de Kirundo brise le Silence !

Kirundo, le 9 septembre 2022 (Net Press). Contacté par la rédaction, le gouverneur de la province de Kirundo, au Nord du pays, Albert Hatungimana, donne la lumière sur les défis qui hantent son ressort administratif. Pour lui, les jeunes qui s’apprêtaient à se rendre au Rwanda pour rejoindre la rébellion.

Albert Hatungimana dit que l’information en rapport avec les jeunes qui ont été appréhendés alors qu’ils essayaient de rejoindre la rébellion au Rwanda étaient des jeunes issus de différentes formations politiques et qui ont été traduits devant la justice pour un dossier de flagrance, un procès qui a été suivi par un public nombreux de Kirundo. Il rejette la politique de la chasse aux sorcières de l’opposition dans cette affaire.

S’exprimant sur les défis qui hantent son ressort administratif, Albert Hatungimana parle d’une expulsion de Burundais résidant illégalement au Rwanda. Son administration compte 20 personnes chassées par semaine, ce qui vire vers des problèmes de leur prise en charge matérielle et psychologique. Cette autorité dit que ces derniers vivent aux dépens de vivres collectés en guise de solidarité pour les plus démunis avant de faciliter le transfert vers leurs provinces d’origine.

Le numéro un de la province de Kirundo parle de la sécheresse que sévit dans la province suite d’un manque d’eau qui sévit dans la commune de Bugabira , ce qui occasionne la famine et demande tout partenaire technique et financier de voler au secours en eau cette province .

Albert Hatungimana rejette les accusations de la chasse aux sorcières de l’opposition et indique que quelques cas de criminalité signalés dans son ressort administratif sont causés par « les conflits fonciers » et les parties en conflits se rentrent dedans, occasionnant des pertes de vies humaines et matériels

Albert Hatungimana, le gouverneur de la province de Kirundo, appelle la population de son ressort administratif d’observer la limitation des naissances pour barrer la route au problème à caractère foncier qui ravage les fils et les filles de sa province. N.R.

Burundi – Société

Kayanza : Un chef collinaire dans le collimateur de ses gouvernés !

Kayanza, le 9 septembre 2022 (Net Press) . Il est connu sous le prénom d’Anicet, ce chef de colline de Kivumu, dans la zone Murima, en commune et province de Kayanza, au Nord du pays. Des informations sous couvert d’anonymat qui nous parviennent indiquent que cette autorité à la base est épinglée par ses gouvernés de « corrompu de l’histoire de Kivumu ».

Selon nos sources, cette autorité à la base est accusée par la population d’être corrompue et que pour accéder aux documents administratifs ou à toute autre facilité, la population doit payer une somme de 10.000 Fbu pour des fins obscures, pour une population qui croupit dans la misère.

Nos sources disent que ce numéro un de cette colline est cité dans l’immoralité et dans l’odeur de la corruption. Nombreuses femmes de cette colline dont l’union conjugale n’est pas au bon fixe sont pourchassées par leurs maris.

Pour s’enquérir de cette situation, la rédaction a essayé de contacter sans succès l’administrateur de la commune de Kayanza ainsi que le gouverneur de cette province. Nous avons appris que le numéro un de cette province avait organisé d’urgence une réunion de sécurité à tous les chefs de service de son ressort administratif dans les enceintes de la permanence du parti au pouvoir Cndd-Fdd. N.R.

Burundi - Economie

737 pagnes saisis par les agents de l’Obr au marché de Rumonge

Rumonge, le 9 septembre 2022 (Net Press). Les agents de l’office burundais de recettes, Obr, saisissent 737 pagnes au marché de Rumonge, au Sud-ouest du pays, en collaboration avec la police et les autorités administratives jeudi dans l’après-midi.

Consolateur Nitunga, gouverneur de la province de Rumonge, indique que les agents de l’Obr, avec l’appui avec la police et les autorités administratives, ont saisi au marché de Rumonge 737 pagnes non dédouanés. Il a fait savoir qu’une dizaine de femmes qui commercialisaient ces pagnes ont été arrêtées par la police.

Le gouverneur de la province de Rumonge a précisé que ces commerçantes vont directement dédouaner ces pagnes à l’Obr. Il leur a demandé de bannir la fraude pour exercer un commerce qui respecte la loi.

La majorité de ces pagnes saisis sont en provenance de la République démocratique du Congo, a indiqué la même source. Une dizaine de femmes commerçantes de ces pagnes ont été aussi arrêtées par la police. Plusieurs sources indiquent que la fraude bat son plein en province de Rumonge et indiquent que ces deux dernières semaines, la police a saisi beaucoup de quantité de chanvre. F.N

Burundi – Confessions Religieuses – Anniversaire

Mgr. Joachin Ruhuna, 26 ans déjà !

Gitega, le 9 septembre 2022 (Net Press) . Aujourd’hui, il y a 26 ans jour pour jour après l’assassinat de l’archevêque de l’archidiocèse de Gitega, Mgr. Joachin Ruhuna. Il était un homme aimé et respecté de tous, y compris dans les milieux du Vatican, si bien que des informations qui ont circulé à l’époque ont indiqué qu’il allait être élevé au rang de cardinal.

Ce grand serviteur de Dieu protégeait des gens sans considération de quoi que ce soit car lors de l’assassinat du président Melchior Ndadaye en 1993, il a sauvé plusieurs milliers de Hutu qui ont pris fuite dans la paroisse où il résidait, menacés de mort par les éléments des forces armées de l’époque.

Suite à son comportement, il a échappé à plusieurs reprises à l’assassinat. Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1996, ce fut les massacres des centaines de réfugiés tutsi du camp de déplacés de Bugendana, dans la province de Gitega. L’inhumation devait se faire le 23 juillet en présence du chef de l’Etat, Sylvestre Ntibantunganya, mais la colère populaire n’a pas permis qu’il participe aux obsèques.

La messe de requiem devait être célébrée par Mgr. Joachin Ruhuna qui a condamné, sans tergiverser, les atrocités commises par des bandes armées hutu en rébellion. Ce message, répercuté partout, signa sa propre condamnation à mort. Le 9 septembre de la même année, en revenant du Séminaire de Burasira, sa voiture fut attaquée par des bandes armées.

Mgr. Ruhuna et une religieuse furent tués sur le champ. Une laïque consacrée mourut plus tard alors que les autres occupants de la voiture étaient indemnes. Des associations de lutte contre le génocide comme Ac-Génocide commémorent régulièrement cette date. Un livre en sa mémoire « Mgr. Joachin Ruhuna, Bon Pasteur », fut écrit et publié en sa mémoire. J.M. 

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION