Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi – Justice15 novembre 2022
|Des justiciables se plaignent du dysfonctionnement de ce secteur dans notre pays

Burundi- Sécurité Routière14 novembre 2022
|Des précisions sur l’accident de la commune de Mugamba le weekend dernier

Burundi – Sécurité Routière12 novembre 2022
|Un camion se renverse dans la commune de Mugamba

Burundi – Sécurité Routière11 novembre 2022
|Accident mortel sur la route nationale n° 1

Burundi – Sécurité Routière 10 novembre 2022
|La police de roulage en conflit avec des particuliers qui s’occupent des parkings

Burundi – Environnement9 novembre 2022
|Le ciel se fâche encore une fois dans la commune de Matana

Burundi – Sécurité8 novembre 2022
|Les jeunes enfants de la rue de plus en plus ingérables

Burundi – Politique - Sécurité7 novembre 2022
|Un médiateur collinaire élu vit en clandestinité en commune de Rumonge

Burundi – Sécurité5 novembre 2022
|Un militant du Cndd-Fdd sauvé de justesse dans la commune de Gihanga

Burundi – Sécurité4 novembre 2022
|Des champs de culture de maïs détruits dans la province de Kayanza

Burundi – Economie3 novembre 2022
|Le président de la République contre la thésaurisation

Burundi – Politique – Communication2 novembre 2022
|Le chef de l’Etat en communication avec ses homologues de l’Eac

Burundi – Justice1er novembre 2022
|En détention malgré son influence au sein du parti présidentiel

Burundi – Politique31 octobre 2022
|Le président de la République encourage les Burundais à se construire des maisons et des bureaux

Burundi – Société29 octobre 2022
|Des femmes qui portent des bébés sur le dos se chamaillent sous un soleil de plomb

Burundi – Sécurité28 octobre 2022
|Le premier ministre propose d’aller plus loin…

Burundi – Sécurité27 octobre 2022
|Une personne trouve la mort dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurite26 octobre 2022
|Un corps d’une femme retrouvé en commune de Bugarama

Burundi – Sécurité25 octobre 2022
|L’insécurité augmente d’un cran dans la zone de Kinindo

Burundi – Sécurité24 octobre 2022
|La capitale politique enregistre deux cadavres le dernier weekend

Burundi – Justice22 octobre 2022
|Vers l’actualisation du métier d’avocat

Burundi – Politique21 octobre 2022
|Commémoration du 29ème assassinat du président Melchior Ndadaye

Burundi – Sécurité20 octobre 2022
|La police mobilisée pour une insécurité imaginaire

Burundi – Eac – Justice – Politique19 octobre 2022
|Les membres de la société civile en exil saisissent le président du sommet des Chefs d’Etat de l’Eac

Burundi – Sécurité Routière18 octobre 2022
|Les automobilistes se plaignent de l’attitude des policiers chargés du roulage

 

 

 

 

 

 



Burundi – Sécurité

Une grenade explose et blesse trois personnes dans la commune de Bisoro

20 septembre 2022

Mwaro, le 20 septembre 2022 (Net Press). Selon des informations en provenance de la localité de Kanka, dans la commune de Bisoro, de la province de Mwaro, au Centre du pays, trois personnes qui rentraient chez elles ont été attaquées par des hommes non identifiés, armés de grenade dans la nuit d’hier, vers 23 heures.

Selon les mêmes informations, les auteurs et les mobiles de cette attaque sont restés inconnus, mais les trois victimes ont été dépêchées au centre de santé le plus proche pour leurs soins. Nous apprenons que la police a effectué une fouille-perquisition ce matin dans cette localité pour identifier les auteurs de ce crime.

Au Nord du pays, plus précisément sur la localité de Yaranda, de la commune et province de Kirundo, une personne d’une quarantaine d’années a trouvé la mort hier après avoir reçu des coups de la part des populations locales. Elles étaient fâchées du fait qu’il venait de poignarder un citoyen qui jouait au football.

Ce dernier est à l’hôpital pour des soins intensifs et les informations sur place indiquent que sa santé n’est pas en danger. E son côté, l’administration a réuni les populations de Yaranda pour des raisons de sensibilisation, notamment relatives à l’interdiction de la justice populaire, comme cela venait de se faire dans cette entité administrative. J.M.

Burundi - Sécurité

Une personne trouve la mort suite à une négligence des personnels soignants en commune de Kayogoro

Makamba, le 20 septembre 2022 (Net Press). Une personne qui a eu un accident de roulage ce lundi est morte sur le lit d’une clinique privée située en commune de Kayogoro, dans la province de Makamba, au Sud du pays. Un anesthésiste et un infirmier sont entre les mains de la police qui les accusé de " la négligence dans le traitement d’urgence de ce patient ", ce qui a entraîné sa mort.

Nous apprenons que les deux personnes soignantes ont été arrêtées manu militari, conduites au cachot du commissariat provincial de la police de Makamba où un dossier de flagrance pour la non-assistance à personne en danger est attendu dans les heures qui suivent de ce mardi. N.R.

Burundi – Justice

Trois responsables de l’hôpital de Musema sous les verrous

Kayanza, le 20 septembre 2022 (Net Press). Trois responsables de l’hôpital de Musema, dans la commune de Butaganzwa, de la province de Kayanza, au Nord du pays, sont entre les mains de la police et sont gardés au commissariat provincial de police. Ils sont accusés d’avoir détourné plus de 150 millions de nos francs.

Il s’agit du directeur de l’hôpital, du gestionnaire de la structure de santé et du pharmacien de cet hôpital. Des informations rapportent que c’est le personnel de l’hôpital de Musema qui a écrit le premier à l’administration communale et à la direction provinciale de la santé. Celles-ci ont vite réagi en ordonnant l’arrestation de ces responsables.

Le même personnel demande une inspection approfondie sur la gestion de cet hôpital ainsi que des sanctions conséquentes à ces actes posés par les trois responsables. De son côté, la police est en train de confectionner le dossier de ces trois hommes pour l’acheminer au parquet. Ce dernier pourrait suivre ce dossier en procès de flagrance. D.N.

Burundi – Economie

Le Burundi sous le seuil d’une économie extravertie, selon un expert économique !

Bujumbura, le 20 septembre 2022 (Net Press) . En marge de la clôture de la 9ème réunion de concertation de l’association des sénats, Shoura et conseils équivalents d’Afrique et du monde arabe, l’économiste et professeur de l’université du Burundi, Leonidas Ndayizeye, un des conférenciers du jour, a fait savoir que le Burundi est sous le seuil d’une économie extravertie car elle dépend des importations extérieures et cela constitue un handicap pour le développement du Burundi.

Abordant sur le thème " la guerre Russo ukrainienne, la pandémie covid 19" sur les économies arabo-africaines, le professeur Leonidas Ndayizeye trouve que la guerre russo-ukrainienne et les effets dévastateurs de la pandémie covid-19 ont fragilisé les économies occidentales, où le Burundi tirait ses principales importations, ce qui laisse croire, selon l’orateur du jour, que les économies burundaises sont en baisse.

Selon cet expert, les exportations ont chuté et basculé vers la balance commerciale déficitaire. Il encourage la diversification des produits exportables, encourage la production locale pour que le Burundi soit inondé par des devises. N.R.

Burundi - Société

« l’Ubushingantahe, c’est l’âme du peuple burundais », dixit Adrien Sibomana

Bujumbura, le 20 septembre 2022 (Net Press) . Dans une note rendue publique ce mardi 13 septembre, le ministère en charge de l’intérieur a annoncé que les activités des Bashingantahe cessaient dès le 15 septembre à la prestation de serment des notables collinaires élus. Adrien Sibomana, président de l’Institution des Bashingantahe, estime que les Bashingantahe ne vont tout simplement plus rendre justice et que leur rôle va se poursuivre pour des litiges mineurs.

A propos de sa réaction suite à l’annonce du ministère ayant l’intérieur dans ses attributions, il a préféré d’abord dire que les Bashingantahe, c’est une tradition, un comportement social accepté par tout le monde. Le conseil collinaire, c’est un tribunal. L’Etat peut décider de créer un tribunal et le mettre où il veut.

Mais ce que les gens ont mal compris, c’est qu’un Mushingantahe ne cessera pas de se comporter comme un Mushingantahe parce qu’il y a un nouveau tribunal. L’activité d’ubushingantahe est permanente puisque c’est un comportement et aucune loi ne peut l’enlever. Ubushingantahe, c’est l’âme du peuple burundais.

La mise en place d’un nouveau tribunal ne veut pas dire la suppression de l’institution des Bashingantahe, car leurs activités sont essentiellement liées à leur comportement dans leur milieu. Donc, les Bashingantahe vont continuer d’exister, mais pas comme un tribunal.

Souvenez-vous qu’avant, il y avait des assesseurs et que les tribunaux de résidence exigeaient que certains litiges passent prioritairement par les Bashingantahe. Maintenant, ce seront les nouveaux tribunaux qui vont traiter des affaires susceptibles d’être reçues par les tribunaux classiques.

Concrètement, selon le président de l’institution d’Ubushingantahe, si vous et moi entrons en conflit, sommes-nous obligés d’aller au tribunal ? Si nous trouvons deux ou trois personnes aptes à nous arbitrer pour trouver une solution, qui peut nous l’empêcher ? Les Abahuza (médiateurs) vont notamment traiter des litiges pénaux que les Bashingantahe ne traitaient pas jusqu’ici.

Les Bashingantahe vont donc continuer à exister parce que c’est leur comportement social qui est recherché que leurs capacités de juge. A propos des valeurs reconnues au Mushingantahe, Adrien Sibomana indique que c’est quelqu’un qui a une certaine personnalité et qui doit dire la vérité quel qu’en soit le prix. C’est quelqu’un qui est correcte, qui n’est pas injuste, qui n’est pas paresseux, qui n’est pas ivrogne, bref le Mushingantahe est un modèle dans la société.

Dans le temps, quand quelqu’un manquait de semences, on lui disait d’aller en chercher chez le Mushingantahe qui lui en donnait. Le Mushingantahe doit être aussi autonome, ce qui veut dire qu’on ne peut pas introniser un mendiant même s’il dit la vérité, car sa vulnérabilité l’expose à de la corruption.

Le Mushingantahe protège la veuve et l’orphelin face à des injustices, en gros, c’est l’Ubuntu (l’humanisme), un idéal, une tradition perfectionniste. L’Umuhuza sera-t-il nécessairement reconnu comme ayant des valeurs ? La charte qui régit les Abahuza est calquée mot à mot à celle des Bashingantahe. C’est une joie pour nous que les valeurs que nous mettons en avant soient exigées pour ces gens. Et s’ils ne les respectent, l’administration va sans doute les démettre F.N.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi - Politique1er novembre 2022
|"46ème anniversaire de la naissance de la Deuxième République", dixit PARENA

Burundi - Politique21 octobre 2022
|29ème anniversaire de l’assassinat du Président Melchior Ndadaye

Burundi - Burkina Faso - Politique15 octobre 2022
|35ème anniversaire de l’assassinat du Président Thomas Sankara

15 octobre 2022
|N.P. Monsieur Diallo Abdoulaye, pouvez-vous...

Burundi - Politique13 octobre 2022
|61ème anniversaire de l’assassinat du Prince Louis Rwagasore

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !