Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Politique 1er mai 2021
|A la veille de la célébration de la fête du travail, le président de la République adresse un message à la nation

Burundi - Sécurité 30 avril 2021
|Six personnes mortes foudroyées en commune Tangara

Burundi - Sécurité 29 avril 2021
|Une personne se donne la mort en province de Bubanza

Burundi - Sécurité28 avril 2021
|Un pasteur d’origine béninoise tué en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 27 avril 2021
|Un bénéficiaire de la grâce présidentielle introuvable !

Burundi - Sécurité 26 avril 2021
|Un étudiant de l’université du Burundi serait mort des suites de la faim

Burundi - Sécurité 24 avril 2021
|Deux personnes tuées en province de Ruyigi

Burundi - Sécurité23 avril 2021
|Une personne retrouvée sans vie en zone Nyakararo

Burundi - Russie – Sécurité 22 avril 2021
|Gitega signe avec Moscou le projet d’implantation d’un centre nucléaire au Burundi

Burundi – Sécurité 21 avril 2021
|Dix bandits interpellés au quartier III en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 20 avril 2021
|Une administrative accusée de vendre des boissons prohibées arrêté à Mwaro

Burundi - Sécurité 19 avril 2021
|Un berger tué en province de Bururi !

Burundi - Sécurité17 avril 2021
|Un homme armé a fait sept morts et trois blessés à Rusaka

Burundi - Sécurité16 avril 2021
|Un corps sans vie découvert dans la zone de Kinindo

Burundi - Sécurité 15 avril 2021
|Le chef de quartier Teza dans le collimateur de la population de cette localité

Burundi - Sécurité 14 avril 2021
|Une personne tuée en commune Gihanga

Burundi –Sécurité 13 avril 2021
| Trois cadavres découverts en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité12 avril 2021
|Arrêté pour avoir tué sa conjointe

Burundi - Sécurité 10 avril 2021
|Un corps sans vie découvert en province de Cibitoke

Burundi - Sécurité Routière 9 avril 2021
|Des personnes gravement blessées lors d’un accident de roulage survenu en zone Ngagara

Burundi - Sécurité 8 avril 2021
|Une personne retrouvée morte en zone Musaga

Burundi - Sécurité7 avril 2021
|L’insécurité monte d’un cran dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité6 avril 2021
|Des motards toujours sous injonctions policières au Sud du pays

Burundi - Sécurité 5 avril 2021
|Une personne portée disparue en province de Ngozi !

Burundi - Changement Climatique3 avril 2021
|Les ressortissants de Gifurwe ne savent plus à quel saint se vouer

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité Routière

Un convoyeur descend brutalement une personne de son camion

23 mars 2021

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . Dans la soirée d’hier, vers 18 h 30’, un jeune homme de la catégorie des gens de la rue a tenté de monter sur un camion immatriculé D9705A, qui se déplaçait vers la zone de Kanyosha, au Sud de la mairie de Bujumbura. La scène macabre s’est passée au niveau de l’immeuble abritant le bureau du fonds de promotion pour l’habitat urbain, (Fphu).

Il n’a pas eu la gentillesse du convoyeur de ce camion car ce dernier a pris un bâton et a frappé violemment le jeune qui tentait de monter le véhicule, probablement pour protéger les biens qui se trouvaient à bord. Il est brutalement tombé par terre et il s’est évanoui. Le chauffeur de l’engin, qui n’a rien vu de ce qui se passait en ce moment précis, a poursuivi son chemin comme si de rien n’était.

Après avoir remarqué que le corps du garçon devenait immobile, il a tout fait pour surveiller s’il n’y a pas de poursuite, des témoins ou de la police. Il a eu la chance car au niveau de l’école belge, à l’Avenue du Japon, un feu vert s’est allumé, permettant au véhicule de continuer son chemin sans devoir s’arrêter.

Ayant dépassé cet endroit, il a eu le réflexe de couvrir l’arrière du camion par une tente noire qui était perchée au-dessus du véhicule. De cette manière, il s’est assuré qu’il est hors du danger du fait qu’il devenait caché, mais ceux qui l’ont vu après l’incident, il avait l’air d’un homme pris de panique, qui ne savait pas quoi faire de ce qui venait de lui arriver. J.M.

Burundi - Sécurité

Certains quartiers de la commune de Mukaza lancent un cri d’alarme !

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . Trois poteaux électriques de la régie de distribution d’eau et d’électricité (Regideso) sis au quartier de Jabe, zone de Bwiza, tout près de l’université Ntare Rugamba et trois autres au quartier Nyakabiga 3 dans les circonscriptions du point de vente des produits Brarudi sont en mauvaise état. Les populations de ces contrées administratives demandent à la Regideso de procéder à leur remplacement car leurs vies sont en danger.

Une opinion se demande pourquoi cette entreprise de distribution d’eau et d’électricité ne procède pas au remplacement des poteaux électriques, d’autant plus qu’ils causent des dégâts humains et matériels et ce, sous le silence coupable de cette entreprise qui ne cesse de récolter beaucoup d’argent grâce à la vente de ses produits.

Seraient-ils des moyens financiers qui manquent pour embaucher le personnel suffisant pour effectuer cette tâche, seraient des poteaux qui manquent ? S’interroge un interlocuteur de la rédaction qui estime qu’il y a beaucoup plus mauvaise gestion dans cette entreprise.

Dans ses colonnes d’hier, la rédaction faisait savoir qu’ une jeune fille connue sous le nom de Chandiella Kaneza, étudiante en 4ème de la faculté de médecine, a été électrocutée dans l’après-midi de ce dimanche en zone Kanyosha, commune urbaine de Muha. La route était glissante suite aux pluies diluviennes qui s’abattaient dans cette localité et la fille a tombée. En essayant de se relever, elle s’est appuyée sur un fil électrique dénudé de la Regideso, elle a été électrocutée et elle est morte sur le champs. N.R.

Burundi - Egypte - Politique

Le président de la République attendue au Caire

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . Le président de la République, Evariste Ndayishimiye, en compagnie de son épouse, de 4 membres du gouvernement et d’une dizaine d’hommes d’affaires, a pris l’avion ce matin à destination du Caire en Egypte, sur invitation de son homologue égyptien ; Abdel Fattah al-Sissi.

Cette information a été rendue publique aujourd’hui par le chef de bureau chargé de l’information et de communication à la présidence, Willy Nyamitwe. Nous apprenons que cette visite officielle durera 4 jours, du 23 au 26 mars. Cette visite est dans le cadre de renforcer les relations d’amitié et de coopération qui lient les peuples et les Etats d’Egypte et du Burundi.

Au cours de cette visite, le chef de l’Etat burundais s’entretiendra avec son homologue d’Egypte et saisira cette occasion pour inviter les investisseurs égyptiens à tirer profit des opportunités et du bon climat des affaires qu’offre notre pays le Burundi. C’est la quatrième sortie présidentielle depuis la prise de ses fonctions après la Tanzanie, la Guinée équatoriale et le Gabon. N.B.

Burundi - Tanzanie - Politique

Le premier ministre à l’ambassade de la Tanzanie pour signer dans le livre des condoléances

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . Le premier ministre burundais, Alain Guillaume Bunyoni, s’est présenté aujourd’hui à l’ambassade de la Tanzanie, sise à l’Avenue du Large. L’objectif était de signer dans le livre des condoléances mis à disposition du public après le décès de l’ancien président tanzanien, feu John Pombe Magufuli.

Le premier ministre a fait savoir qu’il estimait le président tanzanien car il pensait toujours au développement de son pays et de son peuple. Pour le premier ministre Alain Guillaume Bunyoni, il part pour l’Eternité après avoir retiré son pays des pays sous développés.

Rappelons que ce lundi 22 mars 2021, le chef de l’Etat, Evariste Ndayishimiye, avait lui aussi fait le déplacement de l’ambassade de la Tanzanie pour apposer sa signature dans le livre des condoléances dans le cadre du soutien avec le peuple tanzanien suite à la mort du président tanzanien. Après l’annonce de sa mort en date du 17 mars 2021, le président Ndayishimiye avait décrété un deuil national de 7 jours.

Il a ensuite dépêché son vice-président, Prosper Bazombanza, afin de prendre part aux cérémonies préliminaires d’adieu à feu président John Pombe Magufuli. Les cérémonies d’inhumation du président tanzanien sont prévues dans le district de Chato, sa ville natale, le 26 mars 2021. Cette information émane de l’ambassade de la Tanzanie à Bujumbura. N.B.

Burundi - Politique

Le ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida sort de son silence !

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . Lors d’une conférence de presse tenue ce lundi 22 mars, le ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida, Dr. Thaddée Ndikumana, s’est exprimé sur les différentes allégations des syndicats Synapa et Cnts centrées sur certains manquements de ce haut gradé de ce ministère.

S’exprimant sur le détournement des fonds destinés à lutter contre le covid-19, le ministre Thaddée Ndikumana s’en lave les mains, arguant que ces fonds ne sont pas gérés par son ministère, qu’ils sont domiciliés au trésor public et utilisés pour l’achat des réactifs et d’autres besoins connexes .

Le ministre Ndikumana donne la lumière sur le recrutement opaque au sein de son ministère qui fait partie des allégations des syndicats synapa et Cnts. Ce haut gradé du ministère affirme que le recrutement se fait par le comité national de recrutement, couplé par le passage des tests et ce, en toute transparence.

S’exprimant sur la tentative de privatisation des morgues publiques du pays à travers la convention qu’il a signée avec Agemof–Burundi, le ministre s’insurge contre cette allégation et souligne que les structures sanitaires burundaises éprouvent un manque criant de morgues publiques capables d’accueillir des personnes mortes à domicile.

Il souligne que son ministère, en collaboration avec des partenaires financiers, envisage à construire des morgues publiques et encourage les opérateurs économiques de s’investir dans la construction des morgues privées.

Le ministre Ndikumana donne la lumière sur les accusations des syndicats Synapa et Cnts relatives à l’implantation opaque et irrégulière des pharmacies sur toute l’étendue du pays. Ce dernier rétorque que celui qui veut implanter une pharmacie suit le processus normal qui est le payement d’un montant de 400.000 Fbu.

Cette étape franchie, il se présente avec des documents de paiement à l’appui au ministère de la santé publique et de la lutte contre le sida pour agrément. Le ministre dit que la distanciation n’est pas interdite dans la loi régissant l’implantation des pharmacies au Burundi. Il fait savoir que les burundais devraient se réjouir des pharmacies de proximité pour répondre aux besoins sanitaires de la population.

Quid de la demande de réintégration des personnels soignants acquittés par la justice !

Pour les syndicats Synapa et Cnts, le recrutement est effectué sans tenir compte des demandes de ceux qui ont été acquittés par la justice qui, jusqu’ici, n’ont pas encore réintégrer le service. Le ministre Thaddée Ndikumana dit que son ministère peut réintégrer de tels cas moyennant payement de l’argent détourné par ces personnels soignants.

Une opinion se pose la question de savoir la compétence qu’a le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida de faire payer de l’argent à une personne qui a été acquittée par la justice, d’autant plus que l’acquittement veut dire absence d’infractions. N.R.

Burundi - Energie

Les vieux poteaux électriques peuvent être remplacés avant qu’ils ne causent de dégâts

Bururi, le 23 mars 2021 (Net Press) . Ceci a été demandé par la population de Rumeza, en commune Songa, de la province Bururi, au Sud du pays, suite à des pluies mélangées de vents violents de l’après-midi de ce lundi 22 mars 2021 qui ont fait que deux poteaux électriques se sont renversés, dont l’un est le transformateur qui est tombé sur le réfectoire du lycée de Rumeza. Il n’y a pas eu des dégâts humains heureusement, comme le dit l’économe de ladite école.

Ce dernier a ajouté que les conséquences vont être énormes suite au manque d’électricité alors que les élèves qui sont sur le point de terminer le cycle sont en train de préparer un examen d’Etat. En outre, il y aura manque d’eau car celle qui alimente cette école y arrive sous l’effet d’une pompe qui consomme de l’électricité car l’école est situé à un niveau élevé.

La population de Rumeza demande à la Regideso de remplacer les poteaux électriques usés avant qu’ils ne causent de dégâts car, dit-elle, ces poteaux datent de longtemps et il y a ceux qui commencent à se détériorer.

Le représentant de la Régideso à Songa dit que le personnel de la société est à l’œuvre pour réparer les dégâts et que les vieux poteaux seront remplacés dans les meilleurs délais. A moyen terme, les transformateurs seront installés sur des poteaux métalliques pour limiter les dégâts. N.B.

Burundi - Santé

Le ministre de la santé publique donne l’Etat des lieux de covid 19

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . En marge d’une réunion du comité interministériel pour le riposte contre le covid-19 tenue ce lundi 22 mars, le ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida annoncé que la propagation de la pandémie Covid-19 a diminué sensiblement où 192 cas sont sous traitement contre la maladie .

Le Ministre Thaddée Ndikumana, lors de cette sortie médiatique, a dit depuis le mois de mars 2020, 2618 ont été testés positifs au covid-19, 2420 ont été guéris, 196 sont encore sous traitement et 6 décès ont été enregistrés. Il a invité la population burundaise de se faire dépister à temps car selon lui, 95 % des cas sont hors du danger dans ces conditions.

Le ministre Thaddée fait savoir que les centres de dépistage volontaires de Kanyosha a vu ses tentes emportées par de fortes pluies. Le comité interministériel pour la riposte contre la pandémie covid-19 a relocalisé ce centre dans l’espace "Bon Accueil" de Bwiza et ce, à partir de ce mardi 23 mars.

Le ministre Thaddée Ndikumana souligne que dorénavant, sur certaines irrégularités relatifs à l’octroi des certificats de dépistage de covid19, le ministère va procéder à l’informatisation du système de demande de certificat de dépistage à l’institut national de la santé publique pour les avoir sur son appareil téléphonique. N.R.

Burundi - Education

Des cas de vols d’examens signalés dans la commune urbaine de Ntahangwa

Bujumbura, le 23 mars 2021 (Net Press) . Au moment où il y a passage des examens du deuxième trimestre de l’année scolaire 2020/2021, nous apprenons que des échos de vols d’examens arrivent dans des oreilles des curieux, une information d’ailleurs confirmée par la direction provinciale de l’enseignement.

Ces détournements sont signalés dans la commune urbaine de Ntahangwa, au Nord de la capitale économique Bujumbura, aussi bien au primaire qu’au secondaire. Les autorités habilitées indiquent que les enquêtes sont en cours et qu’au cas où l’information serait avérée, il y aurait d’abord identification des établissements responsables de ces vols et puis, la reprise des examens volés. Ch.N.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE