Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité 17 juin 2022
|Arrestation d’un chanteur « rappeur » accusé de se pendre sur la croix

Burundi – Sécurité16 juin 2022
|Découverte d’un cadavre dans la commune de Buganda

Burundi - Sécurité 15 juin 2022
|Kirundo : Une vielle femme de plus de quatre-vingt ans morte calcinée en commune de Vumbi

Burundi - Sécurité Routière14 juin 2022
|Makamba : Quatre personnes tuées lors d’un accident de roulage en commune de Mabanda

Burundi - Sécurité 13 juin 2022
|Une personne morte d’une fusillade en province de Kirundo

Burundi - Sécurité 11 juin 2022
|Bururi : Trois personnes blessées lors d’une tentative de vol dans la commune de Rutovu

Burundi – Malawi – Sécurité10 juin 2022
|Deux Burundais du camp de réfugiés de Dzaleka portés disparus

Burundi - Sécurité 9 juin 2022
|Une personne retrouvée morte en commune de Mugamba

Burundi - Sécurité8 juin 2022
|Une deuxième femme blessée suite à une agression d’un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 7 juin 2022
|Une fillette de 4 ans victime de violence sexuelle par deux jeunes gens

Burundi - Sécurité 6 juin 2022
|Une enfant en bas âge tuée par un chimpanzé en province de Makamba

Burundi - Sécurité 4 juin 2022
|La police burundaise dévoile les présumés auteurs de l’assassinat d’une Belgo-Burundaise au Nord de la capitale économique

Burundi - Sécurité3 juin 2022
|Trois corps sans vie découverts en commune de Nyanza-lac

Burundi - Sécurité 2 juin 2022
|Une personne accusée des pratiques de sorcellerie entre les mains de la police de Rumonge

Burundi - Sécurité 1er juin 2022
|Une personne se donne la mort en commune de Gasorwe

Burundi - Sécurité 31 mai 2022
|Deux personnes tuées dans un glissement de terrain en province de Cibitoke !

Burundi - Sécurité 30 mai 2022
|Bujumbura : Encore des raffles des « bandits » en zone Bwiza

Burundi - Sécurité 28 mai 2022
|Gitega : Une personne échappe à un assassinat en commune de Mutaho !

Burundi – Sécurité27 mai 2022
|La police met la main sur un véhicule de l’Etat qui fraude des pagnes

Burundi – Sécurité26 mai 2022
|Un jeune motard tué dans la province de Cibitoke

Burundi - Sécurité 25 mai 2022
|Des matériels et équipements d’une valeur de plus ou moins trois cent millions volés à la Regideso

Burundi - Sécurité 24 mai 2022
|Bujumbura : Dix personnes « suspectes » interpellées au quartier Jabe

Burundi - Sécurité23 mai 2022
|Trois personnes grièvement blessées dans la province de Cibitoke

Burundi – Politique21 mai 2022
|Le président congolais dans nos murs

Burundi – Sécurité20 mai 2022
|Des personnes trouvent la mort, une opinion s’interroge …

 

 

 

 

 

 



Burundi – Justice

Les habitants de Cibitoke révoltés par la libération des Imbonerakure ayant blessé une personne

17 mai 2022

Cibitoke, le 17 mai 2022 (Net Press). Hier, des foules de la localité de Muzenga, en zone de Buhayira, de la commune de Murwi, au Nord-ouest du pays, ont manifesté devant les bureaux du gouverneur et du procureur de province. Ils demandent que justice soit faite dans le dossier d’un homme blessé par des Imbonerakure en février dernier.

Selon toujours nos informations, les auteurs de l’agression ont été libérés au moment l’avis médical estime qu’il a encore besoin d’un suivi médical. Jean Bosco Niragira, ce trentenaire, avait été blessé dans la nuit du 26 au 27 février par deux jeunes du parti présidentiel, au moyen des machettes. Il semble qu’il a été touché par mégarde car en réalité, son employeur, soupçonné de pratiquer la sorcellerie, était ciblé par ces jeunes du parti aux affaires.

Dans la fraicheur des faits, trois jeunes du parti de l’Aigle avaient été arrêtés, mais deux d’entre eux avaient été libérés au tribunal. Ils avaient été emprisonnés le 9 mars mais et le 11 mai dernier, le parquet les avait libérés, invoquant le manque d’indices de culpabilité, ce qui avait révolté la population locale. J.M.

Burundi – Economie

Vers les élections du nouveau président de la Cfcib au Burundi

Bujumbura, le 17 mai 2022 (Net Press) . Selon des informations concordantes, l’on s’achemine lentement mais sûrement vers l’élection du nouveau président de la chambre fédérale du commerce et de l’industrie du Burundi. Selon nos informations, il est temps de changer les organes de cette chambre et deux candidats sont en lice pour briguer ce poste, à savoir Olivier Suguru et Ginette Karirekinyana.

Le premier est le président de l’association des industriels du Burundi et la seconde est la vice-présidente sortante de la chambre fédérale de commerce et d’industrie au Burundi. Les pronostics ne donnent pas de favori entre les deux personnes qui, selon eux, ont des chances égales pour diriger cette chambre. Mais certains estiment que Ginette Karirekinyana pourrait bénéficier de son statut de femme et mère pour devancer de peu son rival.

L’on saura que les femmes sont très dynamiques au sein de cette chambre car ce n’est pas la première fois qu’une dame se fait élire. Une prénommée Consolata avait présidé aux destinées de la chambre fédérale de commerce et d’industrie même si au finish hélas, elle a échoué en prison. D.N.

Burundi - Administration

Analyser les voies et moyens pour accéder à la décentralisation du ministère de la fonction publique jusqu’au niveau des communes

Bujumbura, le 17 mai 2022 (Net Press) . Tel est l’objet d’une retraite de deux jours organisée par le ministère de la fonction publique, du travail et de l’emploi, à l’endroit des hauts cadres de ce ministère ce mardi 17 mai 2022 dans la salle de l’institut national de santé publique, Insp.

Le ministre Thaddée Ndikumana a indiqué que les participants vont analyser ensemble les modalités pratiques pour pouvoir accomplir les recommandations du gouvernement relatives à la décentralisation. Il a expliqué que son ministère a déjà franchi un pas géant car le ministère a des bureaux dans toutes les provinces du pays.

Dr. Thaddée Ndikumana a indiqué que dans les réformes administratives, il est prévu la décentralisation jusqu’au niveau des communes. Il a ajouté que compte tenu qu’il y a des représentants au niveau des provinces, mais aussi par rapport aux services rendus, on a rapproché les services administratifs car il y a actuellement 10 guichets automatiques dans 10 provinces.

Bientôt, il y aura ouverture de 2 autres guichets dans les provinces de Kirundo au Nord du pays et à Ruyigi, à l’Est. Il a ajouté que ces guichets servent à la population d’avoir les passeports, les laisser-passer, les permis de conduire, les attestations de non-poursuite, etc. Il faut qu’ils soient au service rapproché de la population.

Il a renchéri que la retraite de deux jours va permettre d’analyser les voies et moyens afin de pouvoir entamer la décentralisation de ce ministère compte tenu des 119 communes que compte le pays, on va y arriver étape par étape, revoir le découpage administratif pour choisir au début une seule commune par province.

Pour choisir cette commune, le ministre Ndikumana a énuméré les facteurs de choisir la commune. C’est notamment la commune dotée de l’électricité, de fibres optiques car l’on se servira des TIC, voir si la commune a une entité administrative qui a accès à une voie de développement, c’est-à-dire les petites et les grandes entreprises.

Le ministre a indiqué que certainement, il y a le personnel et les cadres du niveau central qui vont monter à l’intérieur du pays car ce qui compte, c’est que les services rendus dans son ministère soient rapprochés de la population désireuse, mais également proche aux autres fonctionnaires pour les retenir le plus longtemps possible à leurs services. Le constat est que la plupart des fonctionnaires font le tour des provinces à la recherche des documents administratifs.

Burundi - Commerce

Le sucre se vend à 7000F/Kg malgré le calendrier fixé par la Sosumo de faire la distribution en mairie de Bujumbura

Bujumbura, le 17 mai 2022 (Net Press) . Tels sont les propos de certaines populations de la zone Bwiza qui disent que la distribution de ce produit dans ces alimentation dure seulement une heure de temps et les distributeurs déclarent que leurs stocks sont épuisés. Ces gens demandent à l’administration, surtout l’administration à la base, de redoubler la vigilance pour éviter des spéculations de la part des commerçants. En effet, poursuivent-ils, le sucre reste disponible dans les endroits clandestins où il se vend à 7000 Fbu le kg.

Cette population a indiqué que le sucre distribué dans ces alimentations arrive une fois par mois et on donne un à deux kg. Pour elle, la quantité est insuffisante pour les ménages qui ont 8 à 10 membres de la famille. Elle se demande pourquoi l’on ne considère pas la taille de la famille pour lui donner une quantité conséquente qui pourrait couvrir un mois. Et là, la population contactée trouve qu’il n’y a pas de prétexte possible car lors de la distribution du sucre, l’acheteur doit présenter son cahier de ménage.

C’est au moment où la société sucrière du Moso, Sosumo, a dressé le calendrier signé le 14 mai par le directeur commercial Fidèle Manirambona, pour la distribution du sucre de ce mois de mai 2022 dans tous les quartiers de la mairie de Bujumbura qui a débuté ce lundi 16 mai 2022 jusqu’à ce vendredi 20 mai 2022. N.B.

Burundi - Santé

Apparition d’une maladie des bovins dite « fièvre aphteuse » en province Kayanza

Kayanza, le 17 mai 2022 (Net Press) . Dans une correspondance signés par le gouverneur de la province Kayanza, colonel Rémy Cishahayo, ce lundi 16 mai 2022 et a adressée à tous les administrateurs de la province Kayanza, au Nord du pays, avec une copie au ministre ayant l’intérieur dans ses attributions, il a indiqué que 8 bovins sont en registrés souffrants de la maladie de fièvre aphteuse depuis le 13 mai 2022.

Le colonel Cishahayo dit qu’en plus de cette maladie qui a comme symptôme la température élevée de 41°c, il y a des aptites au niveau du sabot et de la bouche, une perte d’appétit, et écoulement de la salive. Il a ajouté qu’une autre maladie des bovins inconnue dans la région a attaqué les bovins et elle a comme symptômes, écoulement nasal du sang, respiration difficile, faiblesse, température élevé jusqu’à 41°c et une urine rougeâtre.

Comme ces maladies sont très contagieuses, le gouverneur Cishahayo a recommandé la suspension temporaire du mouvement et l’abattage des bovins, l’interdiction du commerce des bovins sur toutes les collines de la province Kayanza ainsi que la sensibilisation de tous les éleveurs d’informer les vétérinaires chaque fois qu’il y a de nouveaux cas qui manifestent ses symptômes de maladies dans la région. N.B.

Burundi – France – Politique

« Elisabeth Borne, Première ministre française : l’opposition lance des hostilités », dixit Rfi

Paris, le 17 mai 2022 (Net Press) . Après la nomination à Matignon d’Elisabeth Borne, première femme à la tête d’un gouvernement français depuis Edith Cresson, en 1991, les réactions politiques sont nombreuses, dans l’opposition. A peine arrivée, la nouvelle Première ministre, qui doit encore constituer sa future équipe, fait aussi face à l’étape cruciale des législatives. La campagne bat son plein et les premières attaques n’ont pas tardé.

Ancien candidat à la présidentielle, Fabien Roussel, député du Nord et secrétaire national du parti communiste français (PCF), sonne la charge. « Je crains que le président de la République ait trouvé en Madame Borne sa nouvelle Madame Thatcher », a-t-il lancé sur la radio Rtl ce lundi. De son côté, le parti socialiste, sous la houlette de son premier secrétaire, Olivier Faure, ne trouve qu’un « point positif » dans cette nomination, à savoir qu’une femme va occuper le poste de premier ministre.

« Pour le reste... Nomination de la ministre des Transports qui a démantelé le service public ferroviaire, de l’Écologie condamnée pour inaction climatique, du Travail qui a spolié les chômeurs avec la réforme de l’assurance chômage #BorneOut », considère-t-il. Julien Bayrou, le secrétaire national du parti des écologistes, ne peut « que se réjouir de voir, pour la seconde fois dans l’histoire de la cinquième République, une femme accéder à Matignon ». Sauf que l’heureuse élue, à ses yeux, « que ce soit en tant que ministre de l’écologie ou ministre des transports, a échoué à mettre la France sur la trajectoire nécessaire pour respecter l’Accord de Paris. » « Elle partage, avec d’autres, la responsabilité pour ces cinq ans de perdus pour le climat ».

Jean-Luc Mélenchon a déclaré que sa nomination commence dès les premiers instants par une tentative de tromperie, Mme Borne serait une femme de gauche, mais il n’entend pas lui accorder ce label. Nadine Morano, députée européenne Les Républicains, estime que Mme Borne est « à gauche, aux ordres et pas d’ombre au président…le profil idéal ».

Eric Ciotti, député Les Républicains à Alpes-Maritimes, voit dans la nouvelle première ministre « une technocrate socialiste ». Pour Eric Zemmour, un autre ancien candidat à la présidentielle, « 2022 sera donc l’année de la soumission à la gauche ».

Les ralliés de la Macronie rendent hommage par contre à la nouvelle cheffe de gouvernement. Christian Estrosi, maire ex LR de Nice, « La grande connaissance des territoires d’Élisabeth Borne sera précieuse à la conduite des affaires de notre pays. Dans ses responsabilités antérieures et dans ses cinq années au gouvernement, elle a su se montrer très à l’écoute des élus locaux. ». Ch.N.

.

Retour

VOS ENENEMENTS SOCIAUX

 

Social

22 juin 2022 |Remerciements

COMMUNIQUE DE DECES

16 juin 2022 |Adélaïde NDIHOKUBWAYO

COMMUNIQUE DE DECES

19 avril 2022 |Monique SAHABO

COMMUNIQUE DE DECES

12 mars 2022 |Edmond TOYI

Communiqué de décès

27 février 2022 |André NYAMURANGWA

NECROLOGIE

10 février 2022 |COMMUNIQUE DE DECES

Nécrologie

15 janvier 2022 |New article No9727

COMMUNIQUE DE DECES

23 décembre 2021 |Ambassadeur NTAGABO Joseph

COMMUNIQUE DE DECES

22 décembre 2021 |Jean NZEYIMANA


 

Burundi – Rdc – Politique28 juin 2022
|A la veille du 62ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo, une spécialiste s’exprime…

Burundi - Politique1er juin 2022
|L’état de la démocratie au Burundi

Burundi – Médias3 mai 2022
|La Patronne de l’Afjo accorde une interview à Net Press à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Burundi - Communication25 mars 2022
|Interview exclusive avec l’Honorable Fabien Banciryanino

Burundi - Communication18 mars 2022
|Marie Soleil Frère. Chercheur qualifié au Fonds...

Ambassade de Belgique au Burundi1er juillet 2021
|Visa pour la Belgique

Fondation Mo Ibrahim10 mars 2021
|Le président Mahamadou Issoufou lauréat 2020 du Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique

Burundi - Génocide21 octobre 2020
|{{MEMORANDUM SUR LA SITUATION ACTUELLE PREVALANT AU BURUNDI}}

Burundi - Sécurité11 janvier 2020
|Un corps sans vie d’un vieil homme découvert au Nord-ouest du pays

Burundi - Planning familial12 novembre 2019
|"Près d’un demi-million de femmes utilisent aujourd’hui une méthode moderne de contraception au Burundi", dixit Family Planning 2020, FP2020

Burundi - Confessions Religieuses28 octobre 2019
|Le président de l’Église mondiale du septième jour, Ted N.C. Wilson vient d’écrire une lettre à l’Église adventiste du Burundi que la rédaction livre a son intégralité pour dénoncer ce harcèlement :

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION