Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Burundi - Sécurité4 novembre 2017
|Un homme tué à Rugombo

Burundi - Sécurité 3 novembre 2017
|L’immeuble Tropicana Net Café légèrement touché par un incendie

Burundi - Sécurité2 novembre 2017
|Un homme de Rugombo édenté par les Imbonerakure

Burundi –Sécurité 1er novembre 2017
|De l’intifada entre les policiers et militaires dans Cankuzo

Burundi - Sécurité 31 octobre 2017
|Une fillette violée et tuée à Muyinga

Burundi - Sécurité30 octobre 2017
|Des corps sans vie ici et là à travers le pays

Burundi - Justice - Manifestations28 octobre 2017
|Le ministère de l’intérieur fête le retrait du Burundi du statut de Rome

Burundi - Sécurité27 octobre 2017
|Augmentation d’un cran du meurtre des personnes sans défense

Burundi - Sécurité26 octobre 2017
|Le marché de Buterere prend feu

Burundi - Sécurité 25 octobre 2017
|Le ministre Alain Guillaume Bunyoni percute des piétons

Burundi - Sécurité24 octobre 2017
|Découverte de plusieurs cadavres à travers le pays

Burundi - Sécurité23 octobre 2017
|Un homme reçoit des coups et blessures dans la province de Kayanza

Burundi - Anniversaire21 octobre 2017
|La date du 21 octobre fêtée de façon diverse par les Burundais

Burundi - Sécurité20 octobre 2017
|Un corps sans vie retrouvé dans la province de Kayanza

Burundi - Sécurité19 octobre 2017
|Visiblement agressée, une jeune fille perd sa conscience

Burundi - Sécurité18 octobre 2017
|Plus de dérangement dans Rukoko, dixit le porte-parole de l’armée

Burundi - Sécurité17 octobre 2017
|La foudre devient une grande cause d’insécurité dans notre pays

Burundi - Sécurité 16 octobre 2017
|Deux frères abattus par leur grand-mère

Burundi - Sécurité14 octobre 2017
|Après la pluie, le beau temps !

Burundi - Sécurité13 octobre 2017
|Un présumé voleur tué dans la province de Ngozi

Burundi - Sécurité 12 octobre 2017
|Trois personnes tuées dans la plaine de la Rusizi

Burundi - Sécurité11 octobre 2017
|Une tentative de vol qui tourne au vinaigre

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Des tueries dans un tous les coins

28 janvier 2017

Mwaro, le 28 janvier 2017 (Net Press) . Bonaventure Ntakabanyura de la commune Kayokwe, zone Gihinga province de Mwaro, a été tué ce vendredi le 27 janvier 2017 vers 1 hoo à son domicile. Des témoins indiquent que des inconnus lui ont lancé une grenade dans sa chambre conjugale avant d’affirmer que la victime était en bons termes avec son entourage. Trois personnes, dont un domestique ont été interpellées par la police de Mwaro pour enquêtes.

Sur le même chapitre, 2 personnes sans vie ont été découvertes sur la plage du lac Tanganyika dans la localité de Kibenga et de témoins indignés par cette situation horrible indiquent que le lac Tanganyika considéré comme le patrimoine utile pour la prospérité du Burundi , reste le cimetière de tous les temps.

Pour rester dans la même localité, tout près du terrain de football, une grenade a explosé aux environs de 19 heures hier soir. Les informations en provenance de cette localité indiquent qu’il n’y a rien à déplorer, en vies humaines ou en matériel.

Burundi - Ethiopie –Politique

Le sommet des chefs d’états de l’Union africaine s’ouvre au début de la semaine prochaine

Addis Abeba, le 28 janvier 2017 (Net Press) . Le sommet des chefs d’états de l’Union africaine s’ouvre le 31 janvier 2017 et son agenda est centré sur l’élection du nouveau président de la commission de l’Union africaine, la désignation de 8 commissaires de l’Union, la réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine ainsi que des recommandations du comité d’experts réunis autour du président rwandais Paul Kagame sur les réformes institutionnelles et sur son financement et la mise en place d’une force africaine en attente.

Signalons que pour les postes de commissaires, le Burundi a envoyé trois noms qui devront mener également une compétition pour ces postes. Il s’agit de Mme Epiphanie Ntamwana Kabushemeye, de Mme Sabine Ntakarutimana et de M. Saidi Kibeya.

Serait-il un rendez-vous qui rassure ?

Une large opinion se demande si l’Union africaine, toujours dans les mains des grands financiers de la planète et qui constitue un syndicat à la légitimité douteuse, pourra rassurer une Afrique victime de différents défis comme l’apprentissage du sommet de La Baule à la buissonnière, des présidents toujours en quête de l’argent et des honneurs au détriment du leadership capable de sauver le continent émaillé de tous les démons du monde.

La même opinion se demande si les différentes crises qui gangrènent l’Afrique pourront faire l’objet de l’agenda, en l’occurrence les présidents qui constipent la constitution pour briguer plusieurs mandats.

Yoweri Museveni , Paul Biya, Robert Mugabe, Eduardo do Santos, etc…. pourront ils réveiller leurs paires d’abandonner un énième mandat ?

D’aucun ne pourront pas comprendre que les présidents comme Kaguta Museveni, Robert Mugabe, Edouardo so Santos , Paul Biya, l’hégémonie Bongo, etc pourront dire un petit mot pour corriger ceux qui tripatouillent la constitution pour s’éterniser au pouvoir. Il s’agira plutôt d’un petit tourisme quelque part dans la Corne de l’Afrique où siège la beauté africaine, clame cette opinion.

Quand la Cedeao devient plus forte que l’union Africaine

Le président de la République gambienne, Adama Barrow et le président déchu Yahya Jammeh ne peuvent contredire cette version. Intronisé en exil au Sénégal, Barrow gouverne aujourd’hui grâce à l’appui des forces de la communauté des Etats de l’Afrique occidentale qui avaient juré sur le toit que Yahya Jammeh ne pourra pas humilier la démocratie à l’américaine qui règne dans la région riveraine de l’océan atlantique.

Burundi - Belgique - Coopération

L’ambassadeur de la Belgique au Burundi sur terrain

Bujumbura, le 28 janvier 2017 (Net Press) . D’après un communiqué de presse de l’ambassade de Belgique au Burundi, l’ambassadeur du royaume de Belgique au Burundi, Bernard Quintin, accompagné du gouverneur de cette province et des autorités locales, a effectué une visite dans cette circonscription administrative en vue de se rendre compte des résultats atteints par la coopération belgo-burundaise dans cette province.

L’école primaire de Nyamitanga accueille 2.500 élèves, le centre de santé de Rusororo a une couverture de 11.500 habitants, l’électrification de la localité de Murwi ont été réalisés avec le concours du projet d’appui au développement local, selon toujours le communiqué.

Le programme d’appui institutionnel et opérationnel au secteur agricole, Paiosa, consacrera encore plus de 22 Mo d’euros au développement du secteur dans les 3 années à venir et se concentrera dans des régions du Moso, du Bugesera et de l’Imbo. Selon toujours ce communiqué, cette intervention cible près de 800.000 ménages dans la seule province de Cibitoke.

Enfin, dans l’optique de permettre à la jeunesse burundaise d’apprendre un métier qui lui permettra de prétendre à un emploi qualifié et afin d’appuyer le processus de développement et d’extension de ’enseignement technique et professionnel, la Belgique met en œuvre un projet d’appui à la foprmation professionnelle et technique

Après la visite, l’ambassadeur de la Belgique au Burundi, Bernard Quintin, s’est dit particulièrement satisfait des résultats obtenus et de leurs effets sur les conditions de vie des Burundais. Pour lui, la Belgique continue à appuyer le Burundi et la population burundaise. Pour 2017, ce sont plus de 30 Mo d’euros qui seront consacrés aux appuis dans les divers secteurs de concentration de la coopération belge et à travers les différents acteurs de mise en œuvre. La lutte contre la pauvreté reste la priorité de la coopération belge et est particulièrement importante dans un contexte de vulnérabilité accrue tel que celui qui prévaut actuellement au Burundi.

Signalons que ces activités sont réalisées dans le cadre du soutien de la Belgique à la population burundaise dans les différents secteurs de concentration.

Burundi - Anniversaire

Firmin Sinzoyiheba, il y a 19 ans déjà

Bujumbura, le 28 janvier 2017 (Net Press) . Cela fait aujourd’hui 19 ans jour pour jour après la mort de l’ancien ministre de la défense, le colonel Firmin Sinzoyiheba, plus connu sous le sobriquet de Kagajo. Il a trouvé la mort dans un accident d’hélicoptère à bord duquel il était en direction de la province de Gitega.

Beaucoup de choses ont été dites sur cette personnalité que d’aucuns qualifiaient de visionnaire. Parmi les racontars, il y avait justement que l’avion a été abattu sur commande de l’ancien président Pierre Buyoya qui voyait en lui un rival potentiel. Il avait contribué énormément au retour du président Buyoya à la tête du Burundi le 25 juillet 1996 alors que le peuple l’avait vomi trois ans plus tôt, ce qui a fait dire aux membres du Parena de l’ancien président Jean Baptiste Bagaza, que ce ministre a eu un prix qu’il méritait.

En effet, à cette période, l’ancien président Jean Baptiste Bagaza, qui venait de réussir à déstabiliser Ntibantunganya par l’envoi des jeunes dans les rues, se préparait à revenir au pouvoir au moment où Pierre Buyoya, qui avait compris l’enjeu, a doublé de vitesse pour devancer son ancien prédécesseur aux affaires.

Mais il avait tout de même averti aux lauréats de l’Iscam qui chassaient des étudiants hutu en leur disant que ceux qui fuient leur institution aujourd’hui reviendront les armes à la main et qu’il n’était pas sûr que ces Tutsi les contiendront, ce qui s’est passé exactement comme cela.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.