Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité10 octobre 2017
|Il tue six voisins avant de se donner la mort

Burundi - Sécurité9 octobre 2017
|Un dimanche pas tout-à-fait tendre

Burundi - Sécurité7 octobre 2017
|La province de Rumonge de plus en plus citée dans divers crimes

Burundi - Sécurité6 octobre 2017
|Fouille-perquisition dans la prison de Rumonge, divers articles saisis

Burundi - Sécurité5 octobre 2017
|Un fusil trouvé dans une brousse dans la province de Rumonge

Burundi - Sécurité4 octobre 2017
| Un véhicule des militaires burundais en Somalie endommagé

Burundi - Sécurité3 octobre 2017
|Un vieil homme tué au couteau dans Bujumbura rural

Burundi - Sécurité 2 octobre 2017
|Quand l’insécurité refait surface dans la zone Cibitoke

Burundi - Manifestation30 septembre 2017
|Bujumbura dans la rue pour dénoncer et remercier en même temps

Burundi - Energie29 septembre 2017
|Le manque de courant électrique déstabilise la capitale

Burundi - Sécurité 28 septembre 2017
|L’insécurité augmente d’un cran dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité27 septembre 2017
|Insécurité dans le pays, insécurité dans les pays voisins

Burundi - Sécurité 26 septembre 2017
|Une personne tuée à Matana

Burundi - Sécurité 25 septembre 2017
|Le pays toujours en face de l’insécurité grandissante

Burundi - Sécurité 23 septembre 2017
|L’insécurité augmente d’un cran au Nord-Ouest du pays

Burundi - Sécurité 22 septembre 2017
|Des corps sans vie trouvés dans la capitale et au sud du pays

Burundi - Sécurité - Intempérie21 septembre 2017
|Va-t-on vers les catastrophes naturelles des pays occidentaux ?

Burundi - Sécurité20 septembre 2017
|Dix-sept adolescents arrêtés dans la province de Rutana

Burundi - Sécurité19 septembre 2017
|Des tirs à l’arme automatique entendus par les habitants de Kibenga

Burundi - Sécurité18 septembre 2017
|Un père tue ses propres enfants dans Bujumbura rural

Burundi - Kenya - Sécurité16 septembre 2017
|Les 4 Burundais attrapés à Isiolo emprisonnés à Nairobi

Burundi - Sécurité 15 septembre 2017
|Pour avoir sauvé une vie en danger, ils sont sous les verrous

Burundi - Sécurité14 septembre 2017
|La police change de langage à propos de l’enlèvement d’un opposant

Burundi - Sécurité 13 septembre 2017
|Un proche de Hussein Radjabu interpellé

Burundi - Sécurité12 septembre 2017
|Attaque armée dans Bujumbura rural

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Arrestation des présumés assassins du Dr. Franco de Simoné

4 juillet 2017

Bujumbura, le 4 juillet 2017 (Net Press) . C’est hier qu’un médecin de nationalité italienne, Dr. Franco de Simoné, chirurgien cardiovasculaire et œuvrant à l’hôpital Kira Hospital, 65 ans, a été tué et son corps sans vie retrouvé chez lui à Kiriri, dans la zone de Rohero, commune Mukaza de la mairie de Bujumbura. Des informations recueillies ont indiqué qu’il a été poignardé au niveau du cœur.

Une Suédoise d’origine burundaise, Diane Ciza, une compagne du défunt, ne vivait pas en harmonie avec lui comme l’affirme la police qui l’a appréhendée pour des raisons d’enquête. Cette femme a été mise aux arrêts en même temps que les domestiques de la maison et la police poursuit que depuis quelques jours, le médecin était intimidé par sa compagne et il l’avait déjà informé à ses proches.

Burundi - Politique

Le Cnared saisit les présidents africains en sommet de l’Union africaine

Bruxelles, le 4 juillet 2017 (Net Press) . Le président du Cnared Giriteka, Charles Nditije, a envoyé une lettre aux chefs d’Etats réunis à Addis Abeba pour le 29ème sommet de l’Union africaine qui prend fin aujourd’hui. D’emblée, le président du Cnared indique que l’objectif est d’attirer leur bienveillante attention sur la grave crise multidimensionnelle que connaît le Burundi.

A travers cette correspondance, le président Nditije commence par rappeler l’évolution politique depuis l’accord d’Arusha de 2000, le retour massif des centaines de milliers de réfugiés, l’intégration des forces de défense et de sécurité, le retour des politiciens, sans oublier l’organisation des élections de 2005 et de la stabilité qui a suivi.

Mais aujourd’hui, le Professeur Nditije note qu’ils sont témoins oculaires de la descente aux enfers depuis la date du 25 avril 2015, le jour où Pierre Nkurunziza a décidé de briguer un mandat de trop que lui interdisaient l’accord d’Arusha et la constitution. La violation de cet accord et de la constitution a déclenché une crise sécuritaire, politique, économique, humanitaire et sociale sans précédent pour le Burundi, ce qui a entraîné un départ massif de réfugiés, des milliers de morts, des milliers de prisonniers politiques, ce qui déstabilise la paix et la sécurité des pays voisins.

Pour le président du Cnared, les rapports les plus fiables craignent ce que l’on appelle atrocités de masse ou un génocide à compte-gouttes qui est déjà en cours d’exécution. Après avoir présenté la situation du pays, le président du Cnared a demandé à ces chefs d’Etat de prendre des mesures qui s’imposent pour protéger le peuple burundais qui se fait massacrer par le pouvoir en place.

Il les exhorte d’exiger de Pierre Nkurunziza le respect de l’accord d’Arusha, en lui interdisant formellement la révision en cours de la constitution, ce qui mettrait un coup d’arrêt au dialogue inclusif dirigé par la communauté de l’Afrique de l’Est.

Burundi - Droits de l’Homme

La Fidh dénonce

Paris, le 4 juillet 2017 (Net Press) . La fédération internationale des droits de l’homme, Fidh, s’inquiète sur le fait que les Imbonerakure, tristement célèbres dans les intimidations, voire tortures et exécutions de ceux qui n’ont pas la même vision que le Cndd-Fdd, peuvent être intégrés dans les forces de défense et de sécurité, dans un rapport rendu public ce 4 juillet 2017.

Cette fédération des droits de l’homme fait un bilan macabre des exactions depuis le déclenchement de la crise. Dans ce rapport, la Fidh s’inquiète du projet de loi récemment étudié en assemblée nationale de former les démobilisés qui le souhaitent pour qu’ils constituent des militaires de réserve le moment venu.

La Fidh demande à son tour à la cour pénale internationale d’entamer des enquêtes sur les atrocités commises au Burundi depuis avril 2015 pour que les auteurs soient traduits devant la justice. Elle demande à la communauté internationale de prendre des sanctions à l’endroit des personnes qui sont impliquées dans les violations de droits humains au Burundi ainsi qu’à celles qui entravent le dialogue inclusif.
Au cabinet du président de la République, l’on dit que partout ailleurs, des militaires de réserve existent et que la Fidh n’a pas de preuves que les Imbonerakure seront intégrés dans les forces de défense et de sécurité. Il rejette ses propos arguant que le Cndd-Fdd veut installer un monopartisme de fait

Burundi - Usa - Indépendance

Les Américains commémorent le 241ème anniversaire de leur indépendance

Washington, le 4 juillet 2017 (Net Press) . La révolution américaine est une période de changements politiques importants qui ont abouti à la naissance des Etats-Unis à la fin du 18ème siècle. L’on saura que le peuple américain était colonisé par la Grande Bretagne et au bout de la guerre de sept ans (1756 - 1763), la métropole a imposé des taxes à ses 13 colonies de l’Amérique du Nord sans les consulter. Les colons américains protestèrent auprès du roi George III et du parlement britannique.

La grande Bretagne envoya les troupes pour mater la révolte mais dans l’entre-temps, les représentants des colonies réunis à Philadelphie, ou Phily comme les Américains appellent affectueusement cette ville, adoptèrent la Déclaration d’indépendance le 4 juillet 1776. Après une série de revers de l’armée continentale commandée par George Washington, la guerre contre la Grande Bretagne tourna à l’avantage des Américains. Les insurgés reçurent d’ailleurs l’aide des volontaires français, puis de la France de Louis 16, de l’Espagne et des Provinces Unies. Londres dut reconnaître l’indépendance des Etats Unis en 1783 et le nouveau pays se dota d’une constitution en 1787 qui s’inspirait largement de la philosophie des Lumières (France). George Washington fut élu président en 1789 mais les premières années de la république américaine furent marquées par des oppositions et des tensions sociales.

D’habitude, dans des pays où la première puissance mondiale a des ambassade, elle organise des réceptions à l’occasion de cette fête nationale des Américains, un événement qui n’est plus pratiqué, probablement pour des raisons de sécurité.

Mais dans l’entre temps, le Rwanda, dans sa lutte contre le génocide des Tutsi, le hasard a fait que le front patriotique rwandais, Fpr, a pris Kigali le 4 juillet 1994, raison pour laquelle ce pays ne fête plus son indépendance le 1er juillet comme le Burundi, - les deux pays ont eu l’indépendance le 1er juillet 1962 -, mais le 4, date de la victoire militaire de Paul Kagame sur Juvénal Habyalimana.

C’est également dans ce contexte que pour ne pas gêner la commémoration de ces deux fêtes qui avaient lieu le même jour, et dont pratiquement les invités étaient les mêmes, les Américains, civilisés qu’ils sont, avaient décidé de décaler la date de réception de leur fête nationale, préférant la ramener au 3 juillet de chaque année.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.

Burundi - Parti Politique7 février 2014
|Lettre de l’Honorable Bonaventure Niyoyankana au Ministre de l’Intérieur