Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi –Sécurité4 décembre 2017
|Quand la police s’entretue

Burundi - Sécurité 2 décembre 2017
|1000 plants de manguiers saisis alors qu’ils allaient être vendus frauduleusement

Burundi – Sécurité 1er décembre 2017
|Une personne tuée à Muramvya

Burundi - Sécurité30 novembre 2017
|Des cas d’insécurité ici et là dans le pays

Burundi - Sécurité29 novembre 2017
|La pluie d’hier a fait une victime au nord de la capitale

Burundi - Sécurité 28 novembre 2017
|Quatre enfants tués dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité 27 novembre 2017
|Des manifestations pour soutenir le président Nkurunziza

Burundi - Sécurité25 novembre 2017
|L’Unicef condamne sans détour l’amputation de deux enfants

Burundi – Sécurité 24 novembre 2017
|Accusés de vol de maïs, des enfants amputés de poignées

Burundi - Justice - Sécurité23 novembre 2017
|L’ancien patron de l’Aprodh au centre du pays transféré

Burundi - Sécurité22 novembre 2017
|Le Focode craint pour la sécurité du brigadier Cishahayo

Burundi - Sécurité 21 novembre 2017
|Quand les anciens activistes des droits de l’hommes sont inquiétés

Burundi - Sécurité 20 novembre 2017
|Une pluie torrentielle tue trois enfants

Burundi - Réconciliation18 novembre 2017
|"Le souvenir des victimes doit être régie par la loi", dixit Mgr. Jean Louis Nahimana

Burundi - Politique 17 novembre 2017
|Une célébration qui relate

Spécial Médias16 novembre 2017
|Une commémoration qui relate

Burundi - Sécurité 15 novembre 2017
|Un corps en extrême décomposition a été trouvé à Muramvya

Burundi - Sécurité14 novembre 2017
|Toujours des assassinats signalés un peu partout dans le pays

Burundi -Sécurité13 novembre 2017
|Deux personnes trouvent la mort dans une noyade

Burundi - Belgique - Coopération11 novembre 2017
|La semaine belge annulée à la dernière minute

Burundi - Sécurité10 novembre 2017
|Deux bandits de Mutakura arrêtés par les militaires frappés comme Jésus Christ sur la croix

Burundi - Environnement - Sécurité9 novembre 2017
|Une foudre fait parler d’elle dans la province de Muramvya

Burundi - Sécurité8 novembre 2017
|Treize personnes arrêtées pour trafic humain

Burundi – Sécurité 7 novembre 2017
|La police arrête plus de 100 personnes au centre ville de Bujumbura

Burundi - Ouganda – Sécurité 6 novembre 2017
|Deux morts dont le directeur de ligue Iteka dans un accident de roulage en Ouganda

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Plusieurs personnes trouvent la mort dans une attaque à la grenade

10 juillet 2017

Kayanza, le 10 juillet 2017 (Net Press) . Huit personnes ont trouvé la mort dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque à la grenade en commune de Gatara de la province Kayanza, au Nord du pays. Cinquante autres ont été blessées par les éclats de cette grenade, dont 10 grièvement et elles ont été évacuées dans plusieurs centres de sante de cette province.

Selon des informations concordantes, l’attaque a été dirigée vers 18 h 30 contre des personnes qui se trouvaient dans une buvette, dont l’Ingénieur Claude Nzambimana, directeur gérant du Sogestal Kayanza, qui serait la cible des assaillants qui ont réussi à prendre la fuite sans être identifiés. Malgré cela, il en est sorti indemne mais son véhicule a été abîmé.

Au niveau de la police, on privilégie l’hypothèse du terrorisme et les enquêtes ont déjà commencé pour identifier les auteurs de cette attaque meurtrière.

Au Sud du pays, il s’agit d’un homme, Gérard Baryutwitanze, qui a tenté de tuer son épouse prénommé Daphrose dans la nuit de ce 9 juillet par des coups violents dans la commune Vyanda de la province Bururi. Il est pour le moment détenu au cahot de la police de Vyanda, mais selon des sources sur place, l’on ne connaît pas encore les motifs de cette tentative. Cependant, d’autres sources indiquent que ce monsieur voudrait se remarier avec une autre femme et que la première constituerait une barrière à son projet.

Burundi - Justice

Malgré sa liberté provisoire, il est resté en prison

Rutana, le 10 juillet 2017 (Net Press) . Il s’appelle Boniface Nibigira, il est cadre à la société sucrière de Moso, Sosumo, il est toujours en prison de Rutana, au Sud Est du pays, quelques cinq jours après un jugement qui le met en liberté provisoire par la chambre de conseil de la cour d’appel de Bururi.

Il avait été emprisonné au mois de mai dernier et était poursuivi par le ministère public pour d’avoir creusé une fosse dans laquelle on allait ensevelir des victimes des manifestants contre le 3ème mandat de Pierrer Nkurunziza. Mais des informations autres ont révélé que cette fosse a été créée en 2013 dans les plantations de canne à sucre pour y déposer des médicaments périmés du centre de santé de cette entreprise commerciale.

Dans l’entre-temps, la Sosumo a décidé d’incinérer les médicaments, la fosse ayant été jugée inadéquate, raison pour laquelle le ministère public, faute de preuves suffisantes pour justifier cette culpabilité, n’a pas convaincu, d’où le jugement en faveur de sa liberté provisoire. Pour le moment, l’on ne connaît pas les motifs de ce refus de libération.

Burundi - Politique - Justice

Le Msd demande la libération de ses militants toujours en prison

Bujumbura, le 10 juillet 2017 (Net Press) . Selon des informations reçues auprès de cette formation politique, 8 membres de ce parti sont toujours écroués dans les différentes prisons, six mois après la grâce présidentielle dont ils avaient bénéficié. Pour cette formation politique, le fait qu’il y a des militants qui sont encore derrière les verrous est une injustice pure et simple qui a toujours frappé ce parti politique depuis sa création.

Le porte-parole du Msd indique qu’ils ont toujours demandé que leurs militants soient libéré mais en vain, ils ont eu chaque fois comme réponse que le dossier se trouve au niveau d’en haut. Il indique que ces militants devraient être libérés car, outre que ce sont des militants de ce parti, aucune autre infraction n’est à enregistrer à leur charge.

Rappelons que 58 membres et sympathisants du Msd ont été arrêtés en date du 8 mars 2014 après des manifestations devant le siège de leur parti et d’autres l’ont été lors des manifestations anti-troisième mandat.

Burundi - Société

Saisis par la police des objets volés dans la province de Bubanza

Muramvya, le 10 juillet 2017 (Net Press) . Des informations en provenance de la commune Bukeye, province de Muramvya, indiquent que des objets qui devaient servir de construction du barrage de Mpanda, province de Bubanza, ont été volés mais saisis par le police ce dimanche 9 juillet 2017 dans la commune de Bukeye.

Pour arriver à ces résultats, la police a dû collaborer avec le service national des renseignements et l’administration et après une fouille-perquisition. Certains objets sont notamment des fers à béton au nombre de 29, 31 tuyaux, etc

Dans la capitale Bujumbura, dans la nuit de samedi à dimanche, 5 personnes, dont un veilleur, ont été appréhendées après avoir tenté de voler des médicaments dans les stocks de la Camebu. Ils n’ont rien volé car les autorités de cet entrepôt public de médicaments avaient des informations de cette tentative de vol, d’où elles ont alerté la police à temps.

Burundi - Droits de l’Homme

La campagne Sos-Torture sort son rapport n° 82

Bujumbura, le 10 juillet 2017 (Net Press) . Ce rapport couvre la période du 1er au 8 juillet 2017 sur les violations des droits de l’homme au Burundi. Au moins cinq personnes ont été assassinées et parmi les victimes, figurent deux personnes non identifiées. Les responsables administratifs se sont cependant hâtés à ordonner leur inhumation sans identification au préalable.

Un ressortissant italien figure parmi les victimes assassinées. Le rapport évoque également 11 personnes arrêtés arbitrairement ou illégalement dans différentes localités. Parmi ces arrestations, figurent deux militants du Fnl torturés par des Imbonerakure qui se retrouvent au cachot en lieu et place de leurs bourreaux.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014

Opinion28 juillet 2014
| J’OBSERVE ET J’ACCUSE :

Section UPRONA en Belgique : Conférence publique24 mars 2014
|Gouvernance démocratique au Burundi : défis et propositions de solutions.