Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Burundi - Sécurité6 septembre 2018
|Le chef de poste de la zone Kivumu assassiné par les forces de l’ordre...

Burundi - Sécurité 5 septembre 2018
|La police donne la lumière sur l’attaque de Ngozi

Burundi - Sécurité 4 septembre 2018
|Un hippopotame tue un pêcheur dans la localité de Kumase

Burundi - Sécurité3 septembre 2018
|Une maison brûle dans le quartier de Nyakabiga

Burundi - Sécurité1er septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyamurenza au nord du pays

Burundi - Sécurité31 août 2018
|Des membres d’Amizero y’Abarundi inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité 30 août 2018
|Quand les journalistes burundais deviennent de plus en plus inquiétés par la police !

Burundi - Sécurité 29 août 2018
|La police nationale découvre des fusils en zone Cibitoke

Burundi - Sécurité 28 août 2018
|Une personne tuée à Gitega

Burundi - Sécurité27 août 2018
|Du rififi entre la police et la population de Ngagara !

Burundi - Sécurité25 août 2018
|Des disparitions mystérieuses qui refont surface

Burundi - Sécurité24 août 2018
|L’opposition sous le seuil de la peur dans la commune de Kabezi !

Burundi - Sécurité23 août 2018
|Une voiture en excès de vitesse endeuille des familles dans la province de Kirundo

Burundi - Sécurité22 août 2018
|Les enfants de la rue encore une fois déguerpis

Burundi - Sécurité 21 août 2018
|Un jeune berger tué au Sud du pays

Burundi - Sécurité 20 août 2018
|Deux personnes cibles de l’attaque à la grenade

Burundi - Sécurité 18 août 2018
|Un rapatriement sous contrainte !

Burundi - Sécurité 17 août 2018
|Un corps sans vie découvert flottant sur le lac Tanganyika

Burundi - Sécurité 16 août 2018
|Une personne tuée à coups de massue à Bubanza

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Fouille-perquisition dans la prison de Rumonge, divers articles saisis

6 octobre 2017

Rumonge, le 6 octobre 2017 (Net Press) . Des sources policières indiquent qu’hier, une fouille-perquisition a été opérée dans la prison centrale de la province de Rumonge. Ainsi, des articles divers, dont des effets militaires et policiers, ont été saisis. L’on citerait ici les téléphones portables, de la bière prohibée, des bouteilles de bière vides, deux kilos de blé, etc.

En outre, la même source d’information précise qu’un kilo de sucre (interdit d’accès en prison), deux grammes de drogue, 21 couteaux, 5 métaux et des chargeurs de téléphones ont été également saisis lors de la fouille. Quant aux effets militaires et policiers, l’on noterait un béret militaire, une balle et cinq tenues policières.

Dans la province de Kayanza, un homme connu sous le nom de Pascal Nduwimana a été tué hier au moyen d’une machette. Cet homme âgé de 35 ans a été abattu sur la colline Gishumvi, dans la commune Gahombo de la province Kayanza. L’on ne connaît pas encore l’identité du meurtrier ni les mobiles de cet assassinat.

Burundi - Politique

Fusion des partis Fnl ou sommet de la bouffe ?

Bujumbura, le 6 octobre 2017 (Net Press) . Les partis Fnl "Iragi rya Gahutu Rémy" et celui de Jacques Bigirimana viennent d’organiser à l’hôtel Source du Nil une conférence de presse pour déclarer solennellement leur fusion. C’était ce mercredi 4 octobre 2017, comme le rapportent plusieurs médias.

Les deux hommes ont décidé de porter à la tête de cette nouvelle fusion Jacques Bigirimana et parmi les recommandation de son désormais allié, Methusellah Nikobamye alias Pasteur Habimana, le nouveau président ne doit pas combattre le pouvoir en place. En outre, il doit combattre Agathon Rwasa que les deux ont servi pendant un bon bout de temps, mais surtout, Jacques Bigirimana doit comprendre qu’il ne devra pas manger seul, s’il a quelque chose à mettre sous la dent, il devra prioritairement penser à l’autre. Enfin, les deux devront préparer ensemble les élections de 2020.

Burundi - Rwanda - Justice

Le procès Rwigara reporté au début de la semaine prochaine

Kigali, le 6 octobre 2017 (Net Press) . Diane Rwigara, la jeune femme de 35 ans qui avait tenté de se faire élire lors des dernières présidentielles au Rwanda, sa sœur Anne et leur mère Adeline Mukangemanyi, ont comparu ce vendredi au tribunal de grande instance de Nyarugenge situé à Nyamirambo dans la ville de Kigali.

Dès leur arrivée, elles ont déclaré qu’elles ne peuvent pas se présenter à la barre car leur avocat, Me Pierre-Célestin Buhuru, n’était pas disponible car au même moment, il assistait à un autre procès. En outre, cet avocat n’a jamais été informé de ce procès, ont-elles affirmé. A la question de savoir quand elles le mettront au courant, les trois dames ont demandé un peu de temps pour qu’elles discutent avec leur conseil. L’audience a été remise au lundi le 9 octobre 2017.

Rappelons que les trois dames sont poursuivies pour atteintes à la sécurité intérieure du pays au moment où Diane Rwigara est également accusée de publier des tracts tandis que sa mère est également poursuivie pour divisions ethniques.

Burundi - Egypte - Anniversaire

Assassinat d’Anouar el-Sadate, 36 ans déjà

Caire, le 6 octobre 2017 (Net Press) . Anouar el-Sadate, ancien président de l’Egypte, est né le 25 décembre 1918 et a occupé de 1960 à 1968, des fonctions ministérielles dans le gouvernement de son pays, deux fois premier ministre et celles de président de la République jusqu’à son assassinat le 6 octobre 1981. Son régime se caractérise par des pratiques autocratiques, telles que des rafles de centaines d’opposants et des persécutions contre la presse.

Le 28 septembre 1970, après la mort de Gamal Abdel Nasser, en sa qualité de vice-président, il devient président de la République par intérim. Le 5 octobre 1970, il est désigné par l’Union socialiste arabe - parti unique - comme candidat unique à la présidence de la République arabe unie. Sa désignation par le parti surprend les experts qui voyaient comme successeur possible à Nasser le pro-soviétique Ali Sabri, ou le pro-américain Zakaria Mohieddin. Henry Kissinger, un diplomate américain, va jusqu’à déclarer à Golda Meir qu’Anouar el-Sadate est « un imbécile, un clown, un bouffon ».

Le 15 octobre 1970, il est élu président de l’Égypte suite à un referendum où il obtient 90 % des voix. Décidé à réorienter la politique gouvernementale vers le capitalisme, il entre rapidement en conflit avec les ministres du gouvernement de Nasser. Ceux-ci sont arrêtés, ainsi que les chefs de l’armée, sous l’accusation de s’apprêter à mener un coup d’État.

Mais plus le temps avance, plus il est en désaccord avec une majeure partie de sa population et il signe la fin de sa vie "physique et politique" le jour où il a apposé sa signature en 1978 sur les accords de Camp David aux Etats-Unis pour le traité de paix entre Israël et l’Egypte et par extension, le monde arabe. Il sera jugé de traitre et le 6 octobre 1981, alors qu’il y avait un défilé militaire au stade du Caire, un élément de l’armée a tiré sur lui et une seule balle a suffi pour qu’il passe de vie à trépas.

Son homologue libyen, Mouammar et Kadhafi, qui était lui aussi contre ce traité, a déclaré par voix de la presse que la paix entre Israël et les pays arabes meurt comme Sadate. Il ne savait pas qu’il allait subir le sort similaire 30 ans plus tard, en octobre 2011, lui aussi dans son pays, la Lybie.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi