Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité12 avril 2018
|Les "Zebiyistes" font encore parler d’eux

Burundi - Sécurité 11 avril 2018
|Un militaire se suicide après avoir commis un viol

Burundi - Sécurité10 avril 2018
|Un homme met fin à sa vie dans la province de Gitega

Burundi - Sécurité9 avril 2018
|La colline de Rugari de nouveau victime d’une explosion de grenade

Burundi - Sécurité7 avril 2018
|La pluie torrentielle tue trois enfants à Mwaro

Burundi - Sécurité6 avril 2018
|L’insécurité augmente d’un cran dans plusieurs régions du pays

Burundi - Sécurité5 avril 2018
|Trois enfants meurent électrocutés

Burundi - Sécurité4 avril 2018
|Une explosion de grenade fait cinq blessés au Nord de la capitale

Burundi - Séciurité3 avril 2018
|De la guerre des idées à la violence physique

Burundi - Sécurité2 avril 2018
|Un weekend pascal peu tendre dans plusieurs localités du pays

Burundi - Sécurité31 mars 2018
|Admis à l’hôpital pour bastonnade de sa marâtre

Burundi - Tanzanie - Sécurité Routière30 mars 2018
|Décédés alors qu’ils rentraient de l’exil

Burundi - Sécurité - Justice29 mars 2018
|Fallait-il le convoquer ou le kidnapper ?

Burundi - Sécurité28 mars 2018
|Des armes saisies dans la capitale

Burundi - Sécurité 27 mars 2018
|Deux opposants politiques arrêtés à Gitega

Burundi - Sécurité 26 mars 2018
|Hussein Radjabu à la tête du Forebu

Burundi - Sécurité24 mars 2018
|Une grenade fait deux blessés dans la zone de Kinama

Burundi - Sécurité Routière23 mars 2018
|Une personne trouve la mort dans un accident de roulage

Burundi - Sécurité22 mars 2018
|Un homme trouve la mort dans la zone de Cibitoke

Burundi - Media - Justice21 mars 2018
|Une couverture médiatique du « guide éternel » mal tournée !

Burundi - Sécurité20 mars 2018
|Qu’est ce qui pourrait être derrière les pillages dans la régie nationale des Postes ?

Burundi - Sécurité 19 mars 2018
|Une personne tuée après sa sortie de la prison

Burundi - Sécurité17 mars 2018
|La police annonce la fin de l’opération de secours lors d’un accident de Buterere

Burundi - Sécurité 16 mars 2018
|Des glissements de terrain qui posent problème au pays de Ntare Rugamba

Burundi - Sécurité 15 mars 2018
|Un militaire porté disparu à Ngozi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

Deux opposants politiques arrêtés à Gitega

27 mars 2018

Gitega, le 27 mars 2018 (Net Press) . Le président du Ranac, Aloys Baricako et Pierre Kugirwa, membre influent du parti Cdp, ont été arrêtés dans la soirée de ce lundi 26 mars 2018 au centre-ville de Gitega, au centre du pays, par le service national des renseignements de cette localité.

Des sources concordantes indiquent que les deux hommes politiques ont été arrêtés alors qu’ils se rendaient aux cérémonies d’enterrement dans la province voisine de Karusi. Après les funérailles, les deux leaders ont dû passer la nuit dans les enceintes du service secret burundais. Jusqu’à présent, l’on ne connaît pas encore les mobiles de leur arrestation mais l’on apprend qu’ils sont encore sous interrogatoire dans cette même province de Gitega. Leurs familles ne sont pas non plus au courant du mobile de leur détention et elles s’en inquiètent.

Sur le plan de la sécurité toujours, nous venons d’apprendre qu’au moins 5 personnes ont été tuées la semaine dernière, dont trois cadavres au moment où une personne a été enlevée puis portée disparue. L’on signalera enfin que six personnes ont été torturées et 44 autres arrêtées arbitrairement.

Burundi - Education

Le ministère de l’éducation fixe le coût du master à l’université du Burundi

Bujumbura, le 27 mars 2018 (Net Press) . Le ministère de l’éducation fixe le coût du master à l’université du Burundi qui s’élève à un million sept cent mille de nos francs. Les nouveaux étudiants se lamentent de ce coût exorbitant, estimant qu’il s’agit ni plus ni moins d’une barrière tendue devant eux pour limiter leurs connaissances.

Contactés par la rédaction, plusieurs étudiants, presqu’à l’unanimité, qui nourrissaient l’espoir d’accéder au troisième cycle, fustigent cette décision ministérielle, estimant que le master devient subitement une chasse gardée des riches au moment où les professeurs et les autorités de la seule université publique avaient promis de dispenser le troisième cycle gratuitement.

Dans le même volet éducatif, lors d’une séance de questions orales à la chambre basse du parlement burundais, la ministre de l’éducation, Janviere Ndirahisha, s’est inscrite en faux contre les voix de certains députés qui l’indexent d’octroyer la bourse de l’excellence et de l’étranger sur base du favoritisme.

La ministre Ndirahisha affirme que parmi les critères d’octroi d’une bourse, l’ethnie et la région d’origine ont aussi été prises en considération, une « question d’équité » à ses yeux. Elle a ajouté que dans les années passées, ce sont les mêmes personnes issues d’une seule ethnie et la plupart ressortissantes d’une seule province qui bénéficiaient de telles bourses, a-t-elle expliqué. Veut-elle corriger une erreur par une erreur ?

Burundi - Culture - Société

Du poison à l’endroit d’un grand artiste burundais ?

Bujumbura, le 27 mars 2018 (Net Press) . C’est ce que croit fermement le grand musicien Jean Pierre Nimbona, plus connu sous le nom de Kidumu ou Kibidon, qui vient de passer une nuit à l’hôpital ce 26 mars 2018. Selon des proches de ce musicien qui est en tournée au Burundi, sa santé s’est tellement dégradée hier soirée qu’il a dû être dépêché chez les médecins.

Sur son facebook, il remercie tous ceux qui ont lui ont porté secours, annonce qu’il croit qu’il a été empoisonné. Dans son message, il se déclare innocent à l’endroit de celui qui voudrait attenter à sa vie, précisant que même en cas de décès, il y a au moins 1.000 Kidumu qui vont poursuivre son œuvre.

Signalons qu’à un certain moment, l’on a pensé à l’évacuer vers Nairobi, la capitale où il est établi mais cela n’a pas pu se faire car sa santé était encore très fragile. Cependant, les informations tirées des sources médicales pensent qu’il aurait été victime d’une intoxication alimentaire. Ce n’’est pas la première fois que ce musicien soit inquiet sur sa sécurité car les fois précédentes, il avait toujours une garde policière chaque fois qu’il était en visite au Burundi.

Le poison est quelque chose que les Africains craignent, de simples populations aux personnes les plus respectables, pour ne pas parler des chefs d’Etat. En effet, en 1998, alors que les autorités burundaises négociaient avec les rebelles armés, le président Pierre Buyoya a été sérieusement tancé par ses pairs en Zambie, si bien qu’il a quitté la salle des réunions, a pris une voiture par hasard pour aller à l’hôtel afin de plier bagages et rentrer sur Bujumbura.

Le chauffeur du président zambien a obtempéré et a conduit le président Buyoya à l’hôtel. De retour, il informa le protocole de son président que le Burundais avait voyagé à bord de son véhicule. Ce dernier décida de voyager à bord du véhicule de son ministre des affaires étrangères, estimant que Pierre Buyoya avait mis du poison dans son véhicule.

L’année suivante, le 14 octobre 1999, l’ancien président tanzanien, Julius Nyerere, qui était médiateur dans le conflit burundais, a trouvé la mort dans l’un des hôpitaux de Londres en Angleterre. Dès l’annonce de cette triste nouvelle, toute l’opinion tanzanienne fut convaincue qu’il est décédé suite à un poison que lui a donné le président burundais, Pierre Buyoya, à cause de ses positions sur la crise burundaise. Pauvre Afrique !

Burundi - Usa - Société

La star américaine Beyonce au chevet des enfants du Burundi

Muramvya, le 27 mars 2018 (Net Press) . A l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’eau célébrée dans la province de Muramvya au centre du pays, la chanteuse américaine, Beyonce, de concert avec les entreprises Gucci et Chinie for change, ont signé un protocole d’octroi d’un don d’un million de dollars américains qui devraient atterrir incessamment à l’Unicef Burundi pour la construction de 80 fontaines publiques.

Dans son projet Beygood4Burundi, la star américaine Beyonce indique que la construction de ces fontaines contribuera à alléger la souffrance des enfants du Burundi qui puisent de l’eau à une très grande distance. L’on saura que le programme Beygood4Burundi envisage de construire beaucoup des fontaines publiques sur toute l’étendue du pays jusqu’en 2020.

Burundi - Confessions Religieuses

L’église mennonite du Burundi change de visage

Bujumbura, le 27 mars 2018 (Net Press) . Le représentant de l’église mennonite du Burundi et coordinateur national, le révérend Pasteur Célestin Bahati, a été nommé évêque de cette église le 21 février 2018.

L’on saura que le mennonitisme est un mouvement chrétien très répandu aux Etats-Unis, un mouvement évangélique anabaptiste parallèle à la Réforme protestante. Le nom provient de l’appellation populaire que les Néerlandais utilisaient pour désigner les anabaptistes au XVIe siècle, du nom de l’un de leurs dirigeants célèbres, le Néerlandais Menno Simons, prêtre catholique converti à l’anabaptisme. Une grande partie de ses membres sont rassemblés dans une conférence mondiale qui se tiendra d’ailleurs sur le sol kenyan en date du 19 avril au 27 du même mois en cours.

Presque des nominations au même moment

Parallèlement, le pape François a accepté la renonciation de l’archevêque de Bujumbura, Monseigneur Evariste Ngoyagoye, à la charge pastorale de l’archidiocèse de Bujumbura, présentée en conformité au canon 401 du code canonique. En même temps, le Saint Père a nommé l’archevêque de Bujumbura Monseigneur Gervais Banshimiyubusa, jusqu’à présent évêque de Ngozi, le nommant aussi administrateur apostolique du même diocèse de Ngozi.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi

Burundi - Politique24 septembre 2014
|DECLARATION DU PARTI CNDD-FDD NO. 007/2014 PAR RAPPORT A LA RECENTE RESOLUTION DU PARLEMENT EUROPEEN SUR LE BURUNDI

Burundi – Droits de l’Homme - Union européenne19 septembre 2014
|Résolution du Parlement européen sur le Burundi, en particulier le cas de Pierre Claver Mbonimpa (2014/2833(RSP))

La commémoration du centenaire de la 1ère guerre mondiale 1914-1918.6 août 2014
|Au delà des limites de notre patience !!!

Administration5 août 2014
|Petite note sur l’arrêté n°1 du 10/6/2014