Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité Routière 5 octobre 2018
| L’entourage du Restaurant Sama Café échappe de justesse à un accident mortel

Burundi - Sécurité4 octobre 2018
|Bujumbura sous la cadence des explosions de grenade et de crépitements d’armes

Burundi - Sécurité3 octobre 2018
|Le début du mois d’octobre peu tendre !

Burundi - Sécurité2 octobre 2018
|Une personne s’est « suicidée », trouvée pendue sur un avocatier

Burundi - Sécurité1er octobre 2018
|Deux personnes tuées dans la commune de Gitaramuka

Burundi - Sécurité Routière29 septembre 2018
|Le gouvernement prévoit des sanctions contre les pannes sur la voie publique

Burundi - Sécurité28 septembre 2018
|Les habitants de Gihanga agacés par une mesure impopulaire

Burundi - Sécurité27 septembre 2018
|La police montre à la presse un rebelle du mouvement Red Tabara

Burundi - Sécurité26 septembre 2018
|Les populations de la zone Musaga se plaignent..

Burundi - Sécurité 25 septembre 2018
|Une attaque à la grenade fait 4 personnes blessées en commune Mugina

Burundi - Sécurité 24 septembre 2018
|Quand un père tue sa fillette !

Burundi - Sécurité22 septembre 2018
|Deux policiers tués lors d’un accident de roulage !

Burundi - Sécurité 21 septembre 2018
|Une arrestation qui inquiète !

Burundi - Tanzanie – Sécurité20 septembre 2018
|Les réfugiés burundais de Nduta craignent d’autres disparitions !

Burundi - Sécurité 19 septembre 2018
|Deux corps en extrême décomposition repêchés dans la rivière Ruvyironza

Burundi - Sécurité18 septembre 2018
|Une découverte d’armes à Kabondo !

Burundi - Sécurité 17 septembre 2018
|L’attaque de Gatumba interprétée différemment !

Burundi - Sécurité 15 septembre 2018
|Une personne tuée lors de l’attaque de l’agence Bancobu !

Burundi - Sécurité14 septembre 2018
|Arrestation d’un homme en possession illégale d’armes à feu

Burundi - Sécurité13 septembre 2018
|Deux personnes tuées dans un immeuble en construction du ministre des finances

Burundi - Sécurité12 septembre 2018
|Quand les conflits fonciers deviennent parmi les premières causes de décès au pays !

Burundi - Education 11 septembre 2018
|Une rentrée émaillée d’énormes défis !

Burundi - Sécurité 10 septembre 2018
| Des crépitements d’armes entendus à la frontière tanzano-burundaise

Burundi - Sécurité 8 septembre 2018
|Une personne tuée en commune Nyabihanga

Burundi - Sécurité7 septembre 2018
|Des grenades découvertes au chef-lieu de la province de Ngozi

Archives

 

 

 



Burundi - Sécurité

L’insécurité augmente d’un cran dans plusieurs régions du pays

6 avril 2018

Kayanza, le 6 avril 2018 (Net Press) . Selon des informations en provenance de la province Kayanza, au moins 8 millions de nos francs ont été subtilisés dans un microfinance dénommé UCODE. Les mêmes sources d’information indiquent que les auteurs de ce forfait de la nuit de ce jeudi 5 mars 2018 ne sont pas encore identifiés.

D’autres informations précisent que le montant volé est de 8.127.000 francs et qu’en plus de cet argent, un ordinateur portable et un téléphone mobile ont été également volés à cet endroit vers 22 heures. Trois personnes, dont le comptable du microfinance, sont entre les mains de la police pour des raisons d’enquête.

Au Sud du pays, plus précisément à Makamba, l’on parle d’une fraude de 223 pagnes qui ont été saisis par la police ce 5 avril 2018. Ils appartenaient à un certain Ephraïm Minani de la commune Kayogoro dans la province de Makamba et ils ont été découvert dans deux endroits. Sur la colline Muyange, zone Bigina, commune Kayogoro, 99 pagnes ont été saisis au moment où 109 autres l’ont été vers 1 heure du matin sur la colline Butare dans la même commune.

Ces produits ont été directement remis au personnel de l’office burundais des recettes, Obr, en compagnie de l’administrateur de la commune Kayogoro.

L’insécurité c’est également dans la province de Muyinga où un commerçant est tombé dans un piège d’hommes armés qui lui ont pris 4.500.000 francs burundais. Eric Macumi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a connu cette mésaventure sur la colline Gasenyi, commune Giteranyi, dans la province de Muyinga vers 23 heures de ce 5 avril 2018. Les auteurs de ce forfait courent toujours.

A l’Est, dans la province de Cankuzo, 13 fidèles de l’église Rema Kibondo Church ont été arrêtés par la police, accusés de prier dans un endroit sans aucune autorisation de la par des responsables de cette province. La même police fait savoir que ces personnes ont été arrêtées pour des raisons d’enquêtes.

Burundi - Economie

L’Api dresse un rapport le bilan du premier trimestre 2018

Bujumbura, le 6 avril 2018 (Net Press) . L’agence de promotion des investissements, Api, a organisé un café de presse ce jeudi 5 avril 2018 où elle a dressé le bilan-phare des réalisations du premier trimestre 2018. Le directeur de l’Api, Léonard Sentore, a expliqué que le bilan d’action 2018 a été centré sur la récolte des fonds pour financer le plan stratégique en cours. Il a ajouté que dans le cadre d’effectuer une promotion des investissements et des exploitations efficaces, les services de cette agence ont procédé à l’élaboration des fiches de projets qui portent sur la construction des logements en mairie de Bujumbura, l’installation d’un terminal frigorifique à l’aéroport de Bujumbura pour pouvoir exporter les vivres frais vers l’étranger.

C’est également la construction et la densification de la commune Buyenzi, l’aménagement des eaux thermales de Mugara, Munini, Muhweza, Gisagara et Ruhwa ainsi que le développement du corridor du lac Tanganyika entre Bujumbura et Mpulungu en Zambie.

Léonard Sentore affirme que l’Api a accueilli une forte délégation des investisseurs autrichiens de l’entreprise Diamond Aircraft et qui ont pu s’entretenir avec le ministère des transports et les autorités de l’aviation civile pour souligner la nécessité et l’importance de leur produits et services pour le développement du transfert aérien au Burundi. Une autre délégation des investisseurs de la Moldavie de la fédération de la Russie a échangé avec le Burundi sur la nécessité d’y investir.

Léonard Sentore dit que le service d’assistance aux investisseurs a poursuivi le traitement des dossiers liés aux demandes d’accès aux avantages prévus par le code des investissements et a traité dans les délais toutes les demandes d’éligibilité aux avantages du code des investissements. Dix certificats d’éligibilité aux avantages du code des investissements ont été octroyés.

Le capital prévisionnel de ces 10 projets est de 58.342.920.661 de francs burundais avec une projection de 850 emplois à créer. Et parmi ces entreprises, 6 sont de droit burundais, 2 étrangères et 2 mixtes. Léonard Sentore rassure que le souci de l’Api est de mieux protéger les investisseurs et les inciter à investir à long terme au Burundi.

Burundi - Onu - Santé

Le secrétaire général de l’Onu adresse un message à l’occasion de la journée mondiale de la santé.

New York, le 6 avril 2018 (Net Press) . Ce message est ainsi libellé : "Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale de la santé et le 70e anniversaire de l’Organisation mondiale de la Santé.

"L’OMS a été fondée sur le principe, et je cite, que « la possession du meilleur état de santé qu’il est capable d’atteindre constitue l’un des droits fondamentaux de tout être humain ». [fin de la citation]

"Depuis, l’espérance de vie moyenne au niveau mondial s’est allongée de 23 ans.

"La variole a disparu et la poliomyélite devrait suivre.

"Les enfants sont des millions de plus qu’auparavant à fêter leur cinquième anniversaire.

"Et pourtant, partout dans le monde, des hommes et des femmes manquent de services de santé essentiels.

"Aujourd’hui, nous joignons notre voix à celle de l’OMS, pour nous attacher, à nouveau, à faire en sorte que chacun, dans le monde, puisse accéder aux services de santé dont il a besoin.

"Ensemble, appelons de nos vœux la Santé pour tous.

Je vous remercie." Rappelons que la journée mondiale de la santé est fêtée le 7 avril de chaque année.

Burundi - Education

L’équilibre régional dans l’octroi des bourses : la science n’a pas de région

Bujumbura, le 6 avril 2018 (Net Press) . C’est le constat du journal la voix de l’enseignant. En effet, la récente ordonnance de la ministre de l’éducation nationale portant sur les modalités de l’octroi de la pré-bourse spécifie que l’équilibre régional doit être tenu en compte. Cela signifie que les compétences scientifiques seront considérées pour les étudiants ressortissants d’une même région. Les étudiants de l’université du Burundi et ceux qui ont fréquenté cette institution jugent cette mesure d’absurde. Ils estiment que les critères de l’origine régionale et ethnique ne devraient pas intervenir dans l’attribution des avantages aux étudiants, car ces derniers ne sont pas formés pour servir chez eux.

Le journal se demande également quelles stratégies pour tenir une pédagogie de grand groupe ? Pour remédier aux difficultés que rencontrent les enseignants qui tiennent des classes à effectifs très élevés, trouve-t-il, le ministère de l’Education via les experts étrangers propose « la pédagogie des grands groupes » au moment où « la pédagogie d’intégration semblerait inapplicable à ce groupe. Les enseignants demandent par contre la réduction des effectifs par classe, l’octroi des supports pédagogiques suffisants et le recrutement de nouveaux enseignants.

Mais également il y a un problème. Des enseignants sont envoyés à la retraite sans notification au préalable. Il est entré dans les habitudes du ministère de la fonction publique et de l’emploi de mettre des enseignants à la retraite après dépassement d’âge statutaire de 65 ans pour les enseignants. En fin du mois de mars, certains enseignants se sont retrouvés sans salaire et mis à la retraite, alors qu’ils n’ont jamais été notifiés. Pourtant, la loi n°1/28 du 23 août 2006 portant statut général des fonctionnaires est clair là-dessus en son article79.

Pour parler toujours éducation en dehors du journal hebdomadaire, l’on saura qu’hier, les femmes ont marché contre l’exploitation sexuelle des élèves. Il était vers 10h30 de ce jeudi 5 avril lorsque une centaine des femmes ont emprunté le boulevard du 28 novembre à destination de l’école normale supérieure pour effectuer une marche-manifestation contre certains éducateurs qui exploitent sexuellement leurs élèves.

Ces femmes entonnaient des chansons « nous protestons contre les abus sexuels de certains éducateurs qui exploitent sexuellement nos enfants avant de leur donner des points et ajoutaient « nous nous inscrivons en faux contre les filles qui portent des mini-jupes et des cheveux lisses et longs pouvant inciter les hommes à commettre les abus sexuels et nous déplorons certains hommes d’affaires, les chauffeurs qui exploitent sexuellement nos filles en leur donnant de l’argent ".

Et comme il est d’usage que les manifestations contre les rapports et les occidentaux sont organisés par Bujumbura sont sous la protection de la police, ces femmes se sont levées comme un seul homme et loin des caméras et des micros et aucune autorité administrative n’était pas sur place.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte

Burundi – Médias – Sécurité25 janvier 2015
|Le directeur de la radio Isanganiro en clandestinité

Comité contre la torture1er décembre 2014
|Observations finales concernant le deuxième rapport périodique du Burundi