Aujourd'hui, nous sommes le

 
 

 

Dépêches antérieures

Burundi - Sécurité6 août 2019
|Un incendie vient de ravager un bar restaurant au Sud de la capitale économique

Burundi - Sécurité5 août 2019
|Une famille d’un membre du Cnl attaquée par des Imbonerakure

Burundi - Sécurité 3 août 2019
|Des menaces de mort pèsent sur les enseignants de Kirundo qui ont dénoncé le viol

Burundi - Sécurité2 août 2019
|Un membre du parti Uprona tué dans la province de Kayanza

Burundi – Politique1er août 2019
|Echec d’une réconciliation de tous les dangers

Burundi - Sécurité Routière31 juillet 2019
|Quand un accident fait rire les gens !!!

Burundi - Sécurité30 juillet 2019
|Une mort subite de trois personnes d’une même famille suscite des inquiétudes

Burundi - Sécurité29 juillet 2019
|Un cadavre découvert dans la zone de Ngagara

Burundi - Politique27 juillet 2019
|L’intolérance politique augmente d’un cran un peu partout dans le pays

Burundi - Sécurité26 juillet 2019
|Trois hommes arrêtés dans un bistrot dans la localité de Rubira

Burundi - Sécurité25 juillet 2019
|Arrestation d’une personne en possession de plusieurs armes

Burundi - Sécurité 24 juillet 2019
|Un membre du parti Cnl retrouvé agonisant !

Burundi - Sécurité23 juillet 2019
|Le service national des renseignements à Cibitoke dans le collimateur du Cnl

Burundi - Sécurité Routière22 juillet 2019
|Des passagers blessés et traumatisés

Burundi - Sécurité20 juillet 2019
|Le service national des renseignements à Cibitoke accusé d’enlever une personne

Burundi - Sécurité19 juillet 2019
|Deux présumés voleurs tués dans la province de Kayanza

Burundi - Justice18 juillet 2019
|Commémoration de la journée internationale des prisonniers

Burundi - Sécurité17 juillet 2019
|Un homme tue sa femme dans la province de Mwaro

Burundi - Sécurité 16 juillet 2019
|La police donne la lumière sur l’insécurité qui règne à l’ouest du pays !

Burundi - Sécurité15 juillet 2019
|Une personne portée disparue dans la province de Muyinga

Burundi - Tanzanie - Sécurité13 juillet 2019
|Les réfugiés burundais du camp de Nduta inquiets pour leur sécurité

Burundi - Sécurité12 juillet 2019
|Deux hommes tués par des policiers dans la commune de Gihanga

Burundi - Justice11 juillet 2019
|Interbank Burundi soupçonnée de soutenir la rébellion basée en Rdc

Burundi - Sécurité10 juillet 2019
|Un étudiant de l’université de Ngozi porté disparu

Burundi - Sécurité9 juillet 2019
|Les entraînements paramilitaires de Burambi inquiètent les habitants

Archives

 

 

 



Oxfam

Recherche d’un (e) chargé(e) de plaidoyer

21 mai 2019

Oxfam est une ONG internationale active dans plus de 90 pays qui s’emploie à trouver des solutions concrètes et innovantes pour que chacune et chacun puisse sortir de la pauvreté et se réaliser pleinement. En cas de crise, nous sauvons des vies et aidons les personnes touchées à retrouver leurs moyens de subsistance. Nous militons en outre pour que la voix des populations pauvres pèse dans les décisions locales et internationales qui les concernent. Dans toutes ses actions, Oxfam travaille avec des organisations partenaires et auprès de femmes et d’hommes vulnérables pour mettre fin aux injustices qui engendrent la pauvreté.

Pour sa mission au Burundi, Oxfam cherche à partir du 1erJuin 2019 un(e) candidat(e) de nationalité Burundaise pour le poste suivant :

Chargé(e) de Plaidoyer

Base (e) à Bujumbura, Burundi

Mission du Poste

Le/la « Chargé/e de Plaidoyer » sera responsable pour l´actualisation et la mise en œuvre de la stratégie de plaidoyer sensible au genre et pour la coordination des activités de plaidoyer du programme « Nyubahiriza ». Il /elle s’assure que les expériences de terrain du programme nourrissent les communications et actions de plaidoyer au niveau local, régional et international. Il/elle sera encadré/e par le « Consortium Lead » du programme et opère en étroite collaboration avec les gestionnaires du projet et les conseillers techniques au sein d’Oxfam, CARE et Impunity Watch.

Profil Recherché

Qualifications requises

Essentielles

Formation :

• Master en relations internationales, sociologie, psychologie, droit, ou dans un autre domaine pertinent par rapport au développement, sécurité humaine ou justice transitionnelle ; ou un licence dans un domaine pertinent complété par une expérience de travail d’au moins 5 ans.
Expérience :

• Minimum 5 ans d´expérience dans un poste similaire au sein d´une organisation internationale ou de la société civile au Burundi ;

• Expérience dans le travail de plaidoyer au niveau local, national et international ;

• Expertise dans les domaines de paix et sécurité, genre, jeunes, et justice transitionnelle ;

• Expérience et aisance en encadrement et renforcement de capacités des partenaires ;

• Connaissance et compréhension des dynamiques et différents acteurs de la Société Civile au Burundi ;

• Très bonne capacité d’analyse et de synthèse et grande qualité de communication écrite et verbale, y compris la capacité de traduire des arguments complexes à un public non-spécialiste ;

• Expérience dans l´organisation des évènements (ateliers, conférences, échange d´expériences)

• Maîtrise de français parlé et écrit, maîtrise de kirundi et bonne connaissance de l’anglais en lecture, oral et écrit (les trois sont obligatoires) ;

• Bonnes connaissances en informatique (Outlook, Word et Excel, Internet, Blogs, etc.).

Souhaitables :

• Adhésion aux principes et valeurs d’Oxfam, à leur respect et à la promotion de la justice de genre et les droits des femmes ;

• Compréhension des principes de l’équité, de la diversité, de l’égalité des genres, de la sécurité des enfants et de la santé et du bien-être du personnel ;

• Expérience dans la facilitation et renforcement du travail en coalition/ consortium ;
• Expérience dans la recherche sur les politiques, la rédaction de rapports politiques et les séances d’information et l’évaluation des preuves de leur impact ;

• Maitrise des réseaux sociaux et créativité dans le développement des outils de communication ;

• Connaissance de la Société Civile dans la région des Grands Lacs ;

• Être familière avec des approches comme Théorie de Changement, Adaptive Programming, Outcome Harvesting.

Qualités clés :

• Grande aptitude à travailler en équipe, empathie et flexibilité, capacité d´écoute et de confidentialité ;

• Capacités d’organisation, de planification, de priorisation et de travailler sous pression ;

• Capacité de communication avec différents publics cible et de gagner la confiance d´une large diversité des acteurs (étatiques, organisations de la société civile locale, bénéficiaires, ONGI, décideurs, media) ;

• Sensibilité aux différences culturelles et aux questions de genre, ainsi que volonté de promouvoir l’égalité des chances ;

• Capacité à faire preuve d’ouverture et volonté d’en savoir davantage sur l’application de l’intégration transversale du genre, des droits des femmes et de la diversité dans tous les aspects du travail de développement ;

• Engagement de respecter les politiques d’Oxfam en matière de prévention du harcèlement, de l’exploitation et des abus sexuels afin de veiller, dans la mesure du possible, à la sécurité de toutes celles et ceux qui entrent en contact avec Oxfam.

Valeurs organisationnelles :

Redevabilité : notre approche axée sur les objectifs et les résultats implique que nous répondons de nos actes et engageons notre responsabilité. Nous avons la conviction qu’il faut également tenir autrui pour responsable de ses actes.

Autonomisation : toute personne associée à Oxfam, depuis son personnel et ses sympathisantes et sympathisants jusqu’aux personnes vivant dans la pauvreté, doit savoir qu’elle peut contribuer au changement.

Inclusivité : nous sommes une organisation ouverte qui favorise la diversité. Nous avons la conviction que toute personne peut apporter une contribution, quelles que soient ses différences visibles et invisibles.

Ce poste vous intéresse ? Vous êtes priés de vous porter candidat en utilisant le lien suivant :
https://career2.successfactors.eu/sfcareer/jobreqcareer?jobId=5016&company=OxfamNovibP&username=
avant le 2 juin 2019. Le profil d’emploi détaillé est disponible sur demande à l’adresse emailjobsburundi@oxfamnovib.nl

A noter que seuls les candidats présélectionnés(e)s recevront confirmation de leur candidature.

Retour

INTERCAFE-BURUNDI

AVIS DE RECRUTEMENT

Dans le cadre de l’encadrement de la recherche sur le café, une convention a été signée entre l’Association Interprofessionnelle du Café du Burundi « INTERCAFE-BURUNDI »a l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi « ISABU ».

L’InterCafé-Burundi désire recruter un cabinet pour l’évaluation de la mise en œuvre de cette convention.

Le cabinet devra avoir au moins un cadre détenteur d’un diplôme universitaire en Agronomie ou en biotechnologie et un autre en gestion, finance, comptabilité avec une expérience avérée en gestion des programmes/projets agricoles.

Les termes de référence complets peuvent être retirés à l’adresse ci-après :

INTERCAFE-BURUNDI

ROHERO II, jonction Boulevard de l’Uprona et Avenue Muyinga

B.P. 3789 Bujumbura II

Tél. 22 27 67 07

La date limite de dépôt des offres est fixée au 28/8/2014à 17h30.


 

Retour

 

 

 

 

 

Burundi - Rdc - Politique16 novembre 2018
|Interview d’Espoir Ngalukiye de LUCHA

Burundi - Santé12 novembre 2018
|Message du Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, à l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques 12-18 novembre 2018

Burundi - Politique24 août 2018
|Interview du Président du parti PARENA

6 juillet 2018
|4.7.2018PROPOSITION DE RÉSOLUTION COMMUNE...

WORLD BANK GROUP31 mai 2018
|COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Burundi - Politique25 mai 2018
|COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT

Burundi - Opinion17 avril 2018
|DECLARATION DE LA CONFERENCE DES EVEQUES CATHOLIQUES DU BURUNDI CONCERNANT LA CONTRIBUTION POUR LES ELECTIONS DE 2020

WORLD BANK GROUP6 mars 2018
|Communiqué

Burundi - France - Démocratie23 octobre 2017
|Lettre ouverte des coordinateurs de la campagne “Tournons la page” à Emmanuel Macron

Par António Guterres8 février 2017
|Un continent plein d’espoir

Délégation de l’Union européenne au Burundi28 juillet 2016
|L’Union européenne (UE) publie les principaux résultats de ses activitésen matière de coopération internationale et de développement

Burundi – Sécurité16 mars 2016
|Les enfants paient les frais de la folie de leurs parents

3 mars 2016
|Procès du 26/02/1926 contre Kanyarufunzo,...

Burundi - Sécurité22 février 2016
|Quand la police devient une source d’insécurité !

Burundi – Malversations Economiques16 février 2016
|L’Inss octroie un marché gré à gré de plus de 500 millions à un particulier

Burundi – Sécurité14 décembre 2015
|Un bilan lourd, à qui la responsabilité ?

Spécial Sécurité12 décembre 2015
|Une journée plutôt noire pour les populations de la capitale

Burundi – UE – Négociations8 décembre 2015
|Burundi : des cartes sur table à Bruxelles

1er décembre 2015
|REPUBLIQUE DU BURUNDI PARTI UPRONA DE L’OPPOSITION

Embassy of the United States of America Bujumbura, Burundi 25 novembre 2015
|COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE :20 octobre 2015
|ASSASSINAT DE CHARLOTTE UMUGWANEZA - SIX CADAVRES RETROUVES DANS LA PROVINCE DE KAYANZA

UNION EUROPEENNE : DELEGATION AUPRES DE LA REPUBLIQUE DU BURUNDI23 juin 2015
|Conclusions du Conseil de l’Union européenne sur le Burundi

LES ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE BURUNDAISE ENGAGEES DANS LA CAMPANGE « HALTE AU TROISIEME MANDAT » DU PRESIDENT PIERRE NKURUNZIZA.18 juin 2015
|DECLARATION CONSECUTIVE A LA DECISION DE LA 515ème REUNION DU CONSEIL DE PAIX ET SECURITE DE L’UNION AFRICAINE TENUE A JOHANNESBURG EN DATE DU 13 JUIN 2015 SUR LA CRISE PREVALANT AU BURUNDI.

ACCORD CADRE POUR LA RESTAURATION DE L’ETAT DE DROIT AU BURUNDI7 avril 2015
|Troisième mandat présidentiel

Politique - Sécurité4 mars 2015
|Lettre ouverte